La pénurie de pièces électroniques force des arrêts de production - Actualités

Nouveaux modèles

La pénurie de pièces électroniques force des arrêts de production

La pénurie de pièces électroniques force des constructeurs comme Ford, Nissan, GM, Subaru et Stellantis à cesser temporairement la production de certains modèles.

5 février 2021

Stellantis

Les composants électroniques revêtent une importance capitale dans le fonctionnement des véhicules modernes. Si la plupart des voitures électriques sont de véritables ordinateurs sur roue, les voitures à moteur thermique ne donnent pas leur place. C’est d’ailleurs ce que révèle la pénurie globale de semiconducteur, un composant utilisé dans l’assemblage de pièces électroniques, qui force plusieurs constructeurs à suspendre la production de certains véhicule-vedettes.

Parmi les arrêts de production enregistrés au cours des dernières semaines, pensons à Ford qui doit réduire la production de la camionnette F-150 ou encore à Stellantis – nouvelle entité qui comprend FCA – qui suspend toute production à son usine de Windsor, où sont assemblées les Chrysler Pacifica, Chrysler Grand Caravan et Chrysler Voyager. D’autres constructeurs, tels que Toyota, GM, Subaru, Volkswagen et Mazda, n’ont eu d’autre choix eux aussi que de réduire la production en l’attente de pièces.

Toyota Tundra 2021

Cette situation arrive à un bien mauvais moment alors que les constructeurs essaient d’augmenter la production des lignes de montage pour la ramener à un niveau similaire à ce qu’elle était avant la pandémie. On a aussi remarqué que les consommateurs veulent des véhicules neufs, ce qui ajoute un stress supplémentaire sur la chaine de production. Certains modèles très prisés, comme le nouveau Ford F-150, devront encore plus se faire attendre, alors qu’ils viennent d’être lancés.

 

 

La grande responsable de cette pénurie de semiconducteur serait la COVID-19, selon ce qu’avancent les acteurs du milieu. On dit que la production de semiconducteur a été touchée par la pandémie, et que tous les secteurs qui requièrent ces composants utilisés pour fabriquer des pièces électroniques utilisées partout, autant dans nos téléphones intelligents que dans nos téléviseurs, sont en attente de l’augmentation de la production.

Chevrolet Equinox 2021

Cette situation met en évidence que les constructeurs automobiles doivent maintenant concurrencer des compagnies comme Apple ou Samsung pour l’obtention de pièces pour répondre à leurs besoins grandissants, alors qu’il n’en était rien auparavant. Ce sera encore plus critique dans les prochaines années, avec l’augmentation de production des véhicules électriques qui en utilisent davantage.

Ford F-150 2021

Dans la plupart des cas, la production est arrêtée pour une durée déterminée, variant d’une à trois semaines. Cependant, plusieurs analystes familiers avec le problème semblent dire que l’impact pourrait se faire sentir au second trimestre de 2021, ou même dans les ventes automobiles de la seconde moitié de 2021.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : L'impact de la COVID-19 dans le monde automobile

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer