MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualités, chroniques, vidéos)

  1. Vous n'avez aucune alerte.
RPM
MonRPM

Meilleurs VUS sous-compacts 2024 selon RPM

VUS sous-compacts
3. Subaru Crosstrek 2024

Facilement parmi les meilleurs vendeurs de la catégorie, le Subaru Crosstrek est omniprésent sur les routes. Il a d’ailleurs été renouvelé complètement pour l’année modèle 2024, mais plusieurs observateurs auront de la difficulté à repérer les changements parce que, bien qu’ils soient présents, ils sont subtils. C’est toujours la même approche chez Subaru, soit de faire évoluer un produit plutôt que le révolutionner.

Les lignes de la carrosserie sont maintenant plus pincées et plus étirées, améliorant son style qui commençait à prendre de l’âge. À bord, le modernisme fait sa place avec l’écran de 11,6 pouces installé dans la majorité des versions, hormis la Commodité d’entrée de gamme. Nous avons principalement apprécié l’espace à bord, la polyvalence et l’équipement bien adapté pour les consommateurs de ce type de véhicule. Deux mécaniques sont offertes. La première qui équipe les déclinaisons Commodité et Tourisme est composée d’un 4-cylindres de 2,0 litres de 152 chevaux. La seconde utilise plutôt un 4-cylindres de 2,5 litres d’une puissance de 182 chevaux. Elle est présente dans les déclinaisons Onyx, Limited et Wilderness. D’ailleurs, cette déclinaison Wilderness met l’accent sur les capacités hors route avec une suspension relevée et des modes de conduite plus poussés.

Même si les coûts d’entretien sont élevés et que les prix du véhicule ont monté avec le changement de génération, c’est un véhicule que nous continuons de recommander en raison de sa polyvalence, de sa fiabilité, de sa faible consommation de carburant et de sa compétence générale. L’absence de motorisation électrifiée et quelques détails de finition intérieure le confinent à la troisième position dans cette catégorie.

2. Hyundai Kona 2024

Renouvelé pour l’année modèle 2024, le Hyundai Kona n’a pas fini de faire parler de lui en raison de son style extravagant, tantôt choquant, tantôt provocant. Chose certaine, il sait se faire remarquer, et cette nouvelle génération apporte d’intéressantes nouveautés qui viennent corriger les lacunes de la précédente génération.

La plus grande était certainement le manque d’espace à bord. Le véhicule passe de l’un des moins spacieux à l’un des plus spacieux en raison d’une longueur hors tout augmentée et d’un pavillon de toit relevé. Cet espace supplémentaire se fait sentir à l’avant, mais principalement à l’arrière où les occupants auront un meilleur confort. C’est la même chose pour l’espace cargo, nettement plus généreux.

Les versions thermiques sont équipées soit d’un 4-cylindres atmosphérique de 2,0 litres, d’une puissance de 147 chevaux, soit d’un 4-cylindres turbocompressé de 1,6 litre d’une puissance de 190 chevaux. Plusieurs variantes sont disponibles, et les moins équipées permettent de sélectionner le rouage à traction pour économiser à l’achat et à la pompe. Le rouage intégral est disponible avec les deux mécaniques. N’oublions pas, non plus, la déclinaison électrique, assez populaire chez nous au Québec.

Malgré ses qualités très présentes, le Hyundai Kona a quelques défauts. Notamment les coûts d’entretien, mais surtout le prix de vente qui a bondi avec le changement de génération. Il n’est maintenant plus une aubaine comme c’était le cas auparavant. C’est ce qui le maintient en deuxième place de notre palmarès, en plus d’une fiabilité dans la moyenne.

2. Kia Seltos 2024

Le penchant du Hyundai Kona chez Kia est le Seltos. Présent chez nous sous cette forme depuis 2021, il a subi des améliorations en 2024, notamment en ce qui a trait au style extérieur. Les plus grands changements touchent la présentation intérieure qui se rapproche désormais davantage de celle qu’on retrouve dans les Carnival, Sportage, Sorento et Telluride récemment lancés ou retouchés. C’est franchement réussi comme présentation, donnant l’impression de provenir d’un modèle nettement plus cher, et l’ergonomie est très bonne.

Seules deux mécaniques sont proposées. Les modèles de base sont équipés d’un 4-cylindres de 2,0 litres dont la puissance de 147 chevaux est suffisante, sans plus. Les versions équipées du 4-cylindres turbocompressé de 1,6 litre sont les plus intéressantes à conduire en raison de la puissance supplémentaire qui sied mieux à un véhicule du genre.

Parmi les caractéristiques appréciables, notons l’espace intérieur carrément parmi les plus généreux de la catégorie. La qualité de finition est également excellente. Le comportement routier plutôt ferme ajoute à la sportivité du modèle, permettant au conducteur d’avoir un bon plaisir derrière le volant. Sa deuxième place, partagée avec son jumeau le Hyundai Kona, est le résultat des coûts d’entretien élevés et des prix qui le sont tout autant, en plus de l’absence d’une motorisation électrifiée.

1. Toyota Corolla Cross 2024

Le nom Corolla est certainement gage de succès dans l’industrie de l’automobile. Ce n’est donc pas un hasard si le plus gros constructeur japonais a choisi de l’apposer à son VUS sous-compact, le Corolla Cross. Parmi les avantages de ce modèle, mentionnons son espace habitable qui est très grand, son confort général très bon malgré une insonorisation plutôt moyenne, et sa diversité de modèles.

En effet, les versions d’entrée de gamme sont munies d’un rouage à traction et d’un 4-cylindres de 2,0 litres. On peut y ajouter le rouage intégral pour de meilleures capacités hivernales, mais c’est la déclinaison hybride qui vole la vedette. Celle-ci comprend un moteur 4-cylindres de 2,0 litres qui est accompagnée d’un moteur électrique, et qui est assisté en plus d’un autre moteur électrique placé sur l’essieu arrière, garantissant le rouage intégral. Cette stratégie carrément unique dans cette catégorie améliore grandement l’économie de carburant et constitue certainement une force du modèle.

Parmi les points plutôt décevants, mentionnons l’absence quasi complète d’espace de rangement à l’avant et l’ergonomie plutôt curieuse, avec les protubérances du tableau de bord qui compliquent l’accès à bord. De plus, le style plutôt quelconque n’excitera certainement pas les acheteurs. Mais, force est de constater que le véhicule remplit bien sa mission en raison de ses coûts d’entretien raisonnables, de sa fiabilité éprouvée, de sa polyvalence et de sa valeur de revente. Ces qualités rationnelles évidentes font la différence et assurent au Toyota Corolla Cross la première place dans notre palmarès des VUS sous-compacts.

Les véhicules les plus poplaires