Quel sera l’impact de la COVID-19 sur le prix des voitures? - Chroniques

Question du jour

Quel sera l’impact de la COVID-19 sur le prix des voitures?

Ce consommateur se demande si une bonne affaire est à prévoir.

27 mars 2020

Samuel Lessard

« Quel sera, selon vous, l’impact de la crise actuelle de la COVID-19 sur le prix des véhicules automobiles? Est-ce qu’on peut s’attendre à une baisse ou plutôt à une hausse? »
-François

Bonjour François,

Comme vous le savez sans doute, l’industrie automobile est victime de la crise mondiale actuelle. La grande majorité des usines d’assemblage de voitures est arrêtée, les fournisseurs ont également cessé la production de pièces. Le service des ventes des concessionnaires et les marchands de pièces sont également tous fermés au Québec, dans un effort ultime de freiner la propagation du virus.

Évidemment, les statistiques de vente qui vont sortir d’ici quelques jours, dès le début du mois d’avril, feront état d’un premier trimestre de 2020 en forte baisse par rapport à celui de l’an dernier. Il faut aussi s’attendre à ce que cette baisse ne soit pas terminée, puisqu’elle se poursuivra sans doute au cours des semaines à venir.

 



C’est donc une industrie qui fait vivre des centaines de milliers de personnes au pays qui est actuellement en pause. Quand la propagation sera contrôlée, et que la vie reprendra son cours normal, la reprise des ventes de véhicules neufs sera sans doute au cœur des préoccupations, autant des constructeurs que des gouvernements, dans le but de relancer l’économie qui aura été ralentie.

À l’autre bout du spectre, il y a le consommateur qui est, lui aussi, touché d’une manière ou d’une autre par la pandémie actuelle. La perte de revenu en raison d’une mise en chômage, ou même pire, la perte d’un emploi sont des situations bien réelles qu’on peut observer actuellement. En somme, il semble évident que de remplacer la voiture ne sera pas la priorité absolue lorsque la situation reprendra un cours normal.

Chevrolet Trailblazer 2021

Après la crise

Seront alors opposés des constructeurs qui vont vouloir reprendre un certain niveau de vente et des consommateurs qui n’auront pas la tête à changer de voiture.

 


Il y a donc fort à parier que les constructeurs auront recours à différentes stratégies pour relancer les ventes. Oui, des promotions plus intéressantes, des rabais au comptant, des modalités de financement avantageuses sont à prévoir. Tout ça, dans le but de baisser le prix d’achat des véhicules et relancer l’engouement.

Toyota RAV4 Prime 2021

Impossible toutefois de savoir avec précision quelles seront ces mesures, ni l’ampleur de celles-ci, ou même si le gouvernement interviendra pour relancer l’économie.

Nous estimons qu’il faut d’abord se concentrer à passer à travers cette pandémie dans un premier temps. Ensuite, n’ayez craintes, les mesures incitatives arriveront bien assez vite pour vous attirer dans une salle de montre, quand la situation retrouvera son cours normal.

Bonne patience.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Coronavirus: ne pas oublier de nettoyer son véhicule

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer