Les usines de FCA sauvées en Ontario - Actualités

Nouvelles

Les usines de FCA sauvées en Ontario

Le syndicat Unifor et FCA s’entendent pour le maintien d’une production en Ontario. La Chrysler 300 a même un avenir !

19 octobre 2020

Plusieurs croyaient en la mort de l’industrie de l’automobile en Ontario. De toute évidence, ça ne sera pas le cas, du moins à court et à moyen termes. Ford a renouvelé ses ententes, et c’est maintenant au tour de FCA de faire de même.  

On doit se le dire, l’industrie de l’automobile en Ontario a reçu plusieurs bonnes nouvelles. Il y a quelques semaines, en raison de généreuses subventions gouvernementales, Ford a décidé d’y maintenir une production et, surtout, de s’engager dans un virage vert. La semaine dernière, c’est FCA (Fiat/Chrysler Automobile) qui a fait de même à ses usines de Brampton et de Windsor.

Comme toujours, les négociations n’ont pas été de tout repos. Cependant, elles permettent au moins de maintenir les emplois, d’en créer de nouveaux et de limiter l’exode de la production d’automobiles vers le Mexique. Grâce à cette entente, on maintient les produits actuellement fabriqués en sol ontarien. On ne sait pas encore exactement de quoi il retourne, mais on confirme, par la voix de Jerry Dias, que la Chrysler 300 et ses dérivés, les Dodge Charger et Challenger, sont sauves. On nous promet même de nouvelles variantes de performance. Pour ce qui est d’une nouvelle génération de produits, des rumeurs avancent 2023, mais aucune confirmation à ce chapitre.

 

Dans le cas de l’usine de Windsor où l’on assemble actuellement les Chrysler Pacifica, la défunte Dodge Grand Caravan et la future Chrysler Grand Caravan, le constructeur tombe sur le mode investissement. FCA annonce l’injection d’une enveloppe budgétaire se situant entre 1,35 et 1,5 milliard de dollars pour la conversion des installations. Tout comme l’annonce de Ford, c’est l’électrification qui sera mise de l’avant. Selon les informations rendues publiques, une toute nouvelle plateforme tous azimuts favorisant des motorisations hybrides rechargeables et électriques sera à l’honneur. Selon FCA, elle pourra servir à l’ensemble de la gamme du constructeur, ou presque. Modulaire, elle pourra se retrouver sous une variété de produits comme des berlines, des VUS et, même, des camionnettes.

Malheureusement, le dévoilement des premiers véhicules sur cette base électrifiée n’est pas pour demain ; au mieux, on parle de 2024 ou de 2025. Bien que la patience soit de mise, la bonne nouvelle vient du fait que l’industrie de l’automobile canadienne reste bien vivante.   

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Y a-t-il de nouveaux produits hybrides enfichables chez FCA dans un avenir proche?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer