MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

Recharger à une borne rapide publique est-il aussi cher qu’un plein d’essence?

Ce lecteur compare le coût de ravitaillement d’un véhicule électrique branché à une borne rapide à celui d’un véhicule à essence.

Samuel Lessard

« Recharger une batterie de véhicule électrique à la maison n’est pas cher, mais à une borne rapide publique, ça peut monter drastiquement. Récemment, Samuel a testé un BMW iX dont la recharge a coûté 28 $ (plus taxes) pour ajouter 200 km d’autonomie. C’est aussi cher qu’avec un véhicule à essence, non? » - Michel

Réponse

Bonjour Michel,

Cet exercice de recharge a été effectué sur une borne de Electrify Canada dont le tarif est actuellement de 0,57 $ par minute pour les non-membres, avant application des taxes, pour un véhicule dont la puissance de recharge acceptée est supérieure à 90 kilowatts. J’ai rechargé le véhicule alors qu’il y avait encore une certaine quantité d’énergie dans la batterie, par une température assez froide de -12 degrés et après avoir roulé seulement environ 45 minutes. Il s’agit d’un contexte plutôt inhabituel qui ne favorise absolument pas une recharge rapide, donc qui fait monter la facture.

Cette recharge déjà non optimisée a coûté aussi cher que de parcourir 200 kilomètres avec un véhicule dont la consommation est de 7,9 litres/100 km, considérant l’essence ordinaire à 2,05 $ le litre. Or, un VUS équivalent au BMW iX xDrive50 en termes de format et de puissance consomme plus que 7,9 litres/100 km, en plus de devoir être abreuvé à l’essence suprême. En comparant le BMW X5 M50i et sa consommation combinée de 12,7 litres/100 km, il aurait fallu débourser 57 $ pour lui redonner 200 km d’autonomie. C’est donc plus cher de rouler un véhicule à essence comparable.

La possession et la recharge d’un véhicule électrique sont néanmoins remplies de subtilités qui viennent influencer directement le coût de recharge. Voici donc les éléments qui doivent être pris en considération quand vient le temps de limiter le coût de recharge sur borne publique.

État du véhicule

Logiquement, vous utilisez les bornes rapides lors de grands voyages. Normalement, quand vous partez de la maison à charge pleine pour parcourir une grande distance, vous allez rouler 300 à 400 kilomètres et vous arrêter pour recharger alors que la batterie est à environ 10 %. C’est la meilleure manière d’écourter le temps de recharge et donc de diminuer la facture. Pourquoi? Parce que deux facteurs favorisant une charge rapide sont présents : faible niveau d’énergie dans la batterie et température de fonctionnement optimale (après avoir roulé longuement). Certains véhicule – Tesla entre autres – proposent la possibilité de préparer la batterie à la recharge, ce qui diminue le temps passé à la borne. Malheureusement, cette fonctionnalité n’est pas assez répandue chez les autres constructeurs.

Choix de l’opérateur

Plusieurs réseaux de recharge sont disponibles sur le marché. Certains sont plus chers, d’autres plus abordables et surtout, certains proposent différents types de bornes avec une tarification correspondante. Il faut donc connaître son véhicule et savoir quelle est sa puissance de charge maximale acceptée. Par exemple, il est inutile de brancher une Chevrolet Bolt EV à une borne de 350 kilowatts de Petro-Canada à tarif élevé, compte tenu que la voiture n’accepte pas plus que 55 kilowatts de puissance de recharge en conditions réelles. Il vaut mieux sélectionner une borne adaptée à son véhicule et dont le tarif sera moins élevé.

Nécessité de charger

La grande majorité des consommateurs québécois n’utiliseront les bornes de recharge rapide qu’à l’occasion. Si le pourcentage est difficile à estimer parce que les besoins de chacun sont différents, on peut affirmer en étant généreux qu’un maximum de 10 % des recharges seront effectués sur bornes rapides. Pour le reste, les recharges se feront à domicile à un tarif approximatif de 0,10 $ par kilowattheures au Québec. Pour regagner les 58 kilowattheures obtenus avec la borne rapide pour le BMW iX, il m’en aurait coûté environ 6,70 $ à domicile, une économie de 80 %.

Donc globalement, en tenant compte du peu de fois où la recharge rapide sera nécessaire et du coût de l’électricité à domicile, le ravitaillement d’un véhicule électrique est nettement moins cher qu’un véhicule à essence comparable pour une utilisation annuelle.

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Si je reçois ma voiture dans deux ans, quel prix paierai-je?
  2. 2
    Pourquoi n’ai-je toujours pas ma Chevrolet Bolt EUV 2022 ?
  3. 3
    Bonne idée de racheter sa Toyota Prius Prime au terme de son bail de location ?
  4. 4
    Un Mitsubishi Outlander V6 2018 de 160 000 km : un bon achat?
  5. 5
    Comment la Subaru Outback Wilderness se compare au Mazda CX-50?
  6. 6
    Pour la chasse et la pêche, un Jeep Wrangler ou un Ford Bronco ?

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec autousagee

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.