Le Ford Bronco 2021, exactement comme on l’a demandé - Chroniques

Événements

Le Ford Bronco 2021, exactement comme on l’a demandé

Après quelques années d’attente, Ford lève enfin le voile sur le Ford Bronco 2021. L’attente en valait la peine.

13 juillet 2020

Ford

Le 16 mars 2018, Ford m’a invité à un événement privé et ultrasecret à Dearborn, au Michigan, pour présenter sa future gamme de modèles aux médias. On y retrouvait de tout : le Ford Escape, le Ford Super Duty, le Mustang Mach-E et le Ford Bronco 2021. À l’époque, il était encore au stade de prototype. Toujours camouflé d’un voile - même durant cet événement sous haute surveillance -, nous remarquions déjà sa forme carrée nous confirmant que le produit était sérieux. Ç’aura donc pris deux ans et quelques mois avant qu’il ne soit enfin dévoilé au grand public.

Le retour du Ford Bronco après une pause de 24 ans est sans aucun doute le lancement automobile le plus attendu de l’année, lequel a été ébranlé par l’arrivée de la crise sanitaire. L’événement devait à l’origine avoir lieu dans le cadre du Salon de New York le printemps dernier. Ford l’a donc reporté pour en faire un événement privé en ligne.



Nous avons affaire à un Ford Bronco qui rend hommage à son passé, tout en projetant le modèle vers l’avenir. Ford s’en prend directement au Jeep Wrangler en proposant des déclinaisons à 2 et à 4 portières, tout en offrant aux consommateurs un vaste choix de variantes et un nombre presque infini d’options de personnalisation.

En d’autres mots, le Ford Bronco 2021 frappe fort, et il est exactement comme on l’a demandé.

 


Beaucoup de Ranger dans le sang

Ce Bronco repose sur la même architecture montée sur cadre que le Ranger, c'est-à-dire la plateforme T6 longitudinale qui supporte également les Ford Everest et Endeavour ou, encore, le Ford Troller (plateforme T4) dans d’autres marchés.

Deux moteurs l’animent, soit le même 4-cylindres EcoBoost de 2,3 litres que le Ranger. Il développe une puissance identique de 270 chevaux et produit un couple de 310 livres-pieds. Les déclinaisons plus équipées recevront aussi une mécanique EcoBoost : le V6 biturbo de 2,7 litres (Nano) dont la puissance fait 310 chevaux, et le couple, 400 livres-pieds.



Chaque moteur pourra être jumelé à une boîte de vitesses automatique à 10 rapports, tandis que le 4-cylindres pourra également recevoir une boîte manuelle à 7 rapports (6 rapports avec surmultiplié). La transmission à 4 roues motrices sera évidemment offerte de série. La capacité de remorquage est chiffrée à 1 587 kilos, peu importe le moteur choisi.



Pour en arriver au Bronco à 4 portières, Ford a raccourci l’empattement du Ranger de 374 millimètres. On l’a ensuite raccourci de 400 autres millimètres pour obtenir le Bronco à 2 portières. La carrosserie est un peu plus étroite que celle d’un Ranger. Pour ce qui est des angles d’approche et de fuite, ils ont été revus : 901 et 756 millimètres respectivement pour les déclinaisons de base, et 1 097 et 944 millimètres pour les déclinaisons équipées de pneus de 35 pouces. Des pneus de 30, de 32 et de 33 pouces seront également offerts selon les versions.



Pas moins de six variantes seront au menu, soit les Bronco Base, Big Bend, Black Diamond, Outer Banks, Wildtrack et Badlands, chacun offrant des thèmes, des accessoires et des combinaisons de couleurs uniques. Deux boîtiers de transfert seront également de la partie ainsi que des différentiels de marque Dana de série, offrant un rapport à très forte démultiplication pouvant aller jusqu’à 94,75 à 1.

Et comme le Wrangler Rubicon, le Ford Bronco offrira la possibilité de désengager ses barres stabilisatrices afin de confier à sa suspension encore plus d'articulation dans les sentiers.



Enfin, le Ford Bronco 2021 sera muni du tout dernier système de gestion de la motricité de Ford nommé G.O.A.T. (pour « Go Over Any Terrain »). En alternant les réglages de la boîte de vitesses, du système d’antipatinage et des freins ABS, le système permet de choisir entre les modes Normal, Eco, Sport, Slippery et Sand. Les déclinaisons plus huppées recevront en prime des modes encore plus poussées, comme Baja, Mud/Ruts et Rock Crawl.


Presque entièrement modulable

Pour concevoir le Bronco, Ford a passé d’innombrables heures à observer le monde du hors-route, suivre les amateurs d’anciens Bronco, participer aux discussions sur les forums spécialisés et, bien entendu, scruter à la loupe son concurrent direct, le Jeep Wrangler.

En effet, le Bronco est un Wrangler signé Ford, c'est-à-dire qu’il est conçu principalement pour l’aventure et permet même de retirer son toit et ses portières.



Toutefois, Ford met la barre encore plus haut en déployant une plateforme quasi entièrement modulable et unique au Bronco. Ainsi, il est possible de le dénuder presque au complet en l’espace de quelques minutes. Ces composants, du pare-chocs jusqu’aux extensions d’ailes, peuvent ensuite être remplacées par les quelque 200 accessoires qu’offre Ford en option.



Le constructeur de Dearborn avoue avoir étudié les faiblesses du Wrangler, comme l’absence de rangement pour les portières amovibles. Ford remédie au problème en concevant une portière plus compacte, sans cadre, et pouvant facilement se démonter puis se ranger dans un compartiment dédié. Celle-ci incorpore également une ouverture, question de lui donner une touche stylistique agréable et mettre en relief ses innovations en matière de légèreté. 



D’autres fonctionnalités novatrices sont au menu, comme les pointes en plastique au bout des ailes permettant à la fois de mieux repérer les coins du camion tout en y incorporant des attaches pour y greffer des accessoires ou, même, un câble. Des supports sur rails ont également été ajoutés à la planche de bord pour y monter un téléphone ou, encore, une caméra du type GoPro. Ford a ensuite entièrement repensé le coffre du Bronco pour qu’il soit mieux adapté au plein air, incorporant un bon nombre de configurations agréables.



L’habitacle de certaines déclinaisons peut même devenir entièrement étanche. Par le fait même, toutes les commandes physiques ont été recouvertes de silicone pour leur permettre de résister à l’eau et à l’humidité. Il sera même possible d’équiper le Bronco de sièges étanches et résistants à la moisissure.

Toutes les versions seront équipées de l’interface multimédia Ford Sync 4 avec écran de 8 ou de 12 pouces. Comme pour les Ford F-150 et Ford Mustang Mach-E 2021, le système pourra se mettre à jour à distance, tout en incorporant des technologies d’assistance au hors-route qui seront uniques au Bronco.



Les Ford Bronco 2021 arriveront dans les concessions du pays vers le printemps et afficheront un prix de départ de 40 499 $. Il est toutefois possible de placer une réservation immédiatement par l’entremise du site internet de Ford Canada moyennant un dépôt remboursable de 100 $.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer