La Mercedes-Benz Classe R renaîtrait en électrique sous l’appellation EQR - Actualités

Nouvelles

La Mercedes-Benz Classe R renaîtrait en électrique sous l’appellation EQR

Mercedes-Benz continuera à diversifier sa naissante division électrique EQ avec un autre type de VUS sous le principe du monospace avec l’EQR.

30 novembre 2020

La Classe R est possiblement l’un des plus gros flops de l’histoire récente de Mercedes-Benz. Peut-être trop avant-gardiste à l’époque, elle pourrait bien faire un retour dans la division électrique EQ sous l’appellation EQR.  

En 2005, Mercedes-Benz a lancé la Classe R dans l’espoir de séduire les familles à très bons revenus. À la jonction du VUS et de la familiale, la Classe R partageait presque tous ses composants avec le ML, l’utilitaire vedette de la gamme. Malgré ses attributs familiaux hors pair, peu de gens s’y sont intéressés. Mercedes-Benz a même essayé avec une version R63 AMG mue par un V8 de 503 chevaux. Rien à faire, personne ne voulait de la Classe R ; elle a disparu en 2012 de l’Amérique du Nord.

Presque 10 ans plus tard, le nom Classe R réapparaît, mais, cette fois, c’est plutôt la formule de sa configuration de carrosserie qui intéresse. Il semble que l’ancien grand manitou d’AMG, l’ambitieux Tobias Moers, avait la ferme intention de réintroduire ce type de véhicule dans la gamme EQ. Même si Moers est maintenant chez Aston Martin, le projet semble se poursuivre.

 

 

Il faut dire que le marché a évolué depuis la disparition de la Classe R. Avec l’électrification, les acheteurs sont à la recherche d’une grande autonomie, d’une position assise haute et de l’espace pour la famille. Avec un empattement allongé, la Classe R, qui adopterait fort probablement l’appellation EQR viendrait avec une configuration technique idéale pour répondre à ces besoins.

Selon la publication britannique Car Magazine, le véhicule pourrait intégrer une batterie de 105 kilowattheures. Plus impressionnant, c’est la technologie de piles au graphène qui serait mise de l’avant. Mercedes-Benz a d’ailleurs présenté cette innovation pour la première fois dans son concept AVTR l’an dernier. Considérant le fait que cette batterie n’est pas encore au point à 100 %, on se doute que l’EQR ne sera pas sur le marché avant au moins 4 ou 5 ans.

Il n’en demeure pas moins que la publication s’avance en soutenant que l’EQR proposerait trois moteurs dont la puissance pourrait excéder les 1 000 chevaux. On pourrait même voir une transmission à rapport simple pour le train avant, alors que, à l’arrière, on aurait une configuration similaire à ce qu’on a observé chez Porsche pour la première avec 2 rapports. À ce jour, dans un véhicule de grande production,  seule la Taycan jouit de cette innovation.

Pour l’instant, le tout reste dans le département des rumeurs, mais avec les avancées technologiques et le partage de la plateforme électrifiée, tout est désormais possible.    

 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Les volants sensibles de Mercedes-Benz

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer