Chrysler Pacifica Pinnacle 2021 : luxueuse et couteuse - messages.columnarticles-details.Columns

Essais routiers

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021 : luxueuse et couteuse

La Chrysler Pacifica Pinnacle 2021 est la version ultime de l’Autobeaucoup moderne. Mais le luxe a un prix.

22 juin 2021

- Confort et luxe appréciables
- Rouage intégral efficace
- Style soigné
- Agréable à conduire

- Prix honteux
- Pas de Stow’n Go
- Instrumentation classique
- Consommation élevée

Essais routiers

Après avoir conduit toutes les fourgonnettes au cours des derniers mois, une chose m’apparaît très claire : elles ont toutes une caractéristique leur permettant de se démarquer. La Chrysler Pacifica mise clairement sur le luxe et c’est précisément ce que j’ai constaté en conduisant la version Pinnacle 2021 à rouage intégral pendant une semaine.

2021 marque un changement de stratégie en matière de fourgonnette chez Chrysler. La Dodge Grand Caravan n’est plus et elle est remplacée par la Chrysler Grand Caravan, une version dénudée de la Chrysler Pacifica de 2020. Pour 2021, la Pacifica reçoit des retouches de style et apporte du même coup le rouage intégral, dans le but de la distancer de la Chrysler Grand Caravan. Me suivez-vous toujours?

En clair, la Chrysler Pacifica vise directement les familles bien nanties, celles qui veulent combiner le côté pratique d’une fourgonnette avec le luxe d’un VUS alors que la Chrysler Grand Caravan est plus grand public. Cette orientation paraît d’ailleurs dans le prix, puisque la nouvelle version Pinnacle à l’essai, qui est carrément au sommet de la gamme de la Pacifica, dépasse 70 000 $ avant taxes, un prix presque honteux, jamais vu dans le monde des fourgonnettes.

 



Cette somme considérable donne toutefois accès à un style unique dont l’esprit est beaucoup plus élégant que tous les autres modèles dans la catégorie. De subtiles touches d’aluminium brossé se jumèlent aux lignes classiques et au graphite foncé de la carrosserie pour un effet global réussi.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Vie à bord

La Chrysler Pacifica n’a pas d’équivalent quand vient le temps de parler de présentation intérieure. Elle est la plus élégante, et c’est encore plus vrai dans le cas de cette version Pinnacle, dont les sièges sont garnis d’un cuir exclusif Nappa de couleur cognac. D’autres couleurs sont offertes avec les versions moins équipées – brun, rouge, noir, beige – ce qui fait de la Pacifica la fourgonnette la plus personnalisable à ce chapitre.

Le tableau de bord est très peu changé en 2021 – bonne nouvelle – en comparaison avec la 2020, si ce n’est de l’intégration de l’écran 10,2 pouces uConnect 5. Il est facile à utiliser et est convivial, mais son approche est très similaire à celle de l’ancien système alors que je m’attendais à un plus grand changement. Une console plus évoluée est intégrée au plancher entre les baquets avant; un espace de rangement est placé en dessous et elle dispose d’un accoudoir intégré, un recul à mon avis en comparaison avec les deux accoudoirs ajustables des versions moins équipées.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Le confort de l’habitacle demeure toutefois intact. Les sièges sont larges et bien galbés, l’insonorisation est exemplaire et l’ergonomie est sans faute. Tout est à portée de main et facile à utiliser, comme souhaité. La présence du toit ouvrant panoramique apporte une lumière appréciable à bord. La qualité de finition et de l’assemblage est toujours aussi bonne.

À la seconde rangée, la version Pinnacle donne droit aux mêmes sièges baquets que la version hybride. Ceux-ci sont à peu près équivalents à ceux de l’avant en ce sens qu’ils offrent un confort princier, mais ils ne sont pas rétractables dans le plancher, contrairement aux sièges des versions Limited ou moins équipées. On a donc mis l’accent sur le confort plutôt que le côté pratique avec cette version toute équipée.

Par contre, la troisième rangée demeure rabattable dans le plancher, et le tout se fait de manière motorisée. Honnêtement, un système manuel est plus rapide, même s’il est moins spectaculaire.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Technique

Il n’y a pas de changements en matière de moteur et de transmission au passage de l’année modèle 2021. La seule bonification vient de l’ajout d’un rouage intégral réactif, disponible sur toutes les versions non-hybrides. Celui-ci est composé d’un arbre de transmission en trois sections, ce qui permet de contourner les bacs de rangement dans le plancher de la seconde rangée et ainsi conserver le côté pratique qu’ils apportent.

Les versions à rouage intégral ont une suspension relevée de 2 cm, mais conservent le même système de freinage que les versions à traction. La version testée était équipée de roues de 20 pouces.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Au volant

La Chrysler Pacifica demeure toujours aussi agréable à conduire. Le fait que la suspension soit relevée de 2 cm ne change rien en matière de tenue de route. La fourgonnette demeure stable, agile et les mouvements de caisse sont bien contrôlés. La position de conduite fait qu’on a une excellente visibilité à l’extérieur, autant à l’avant qu’à l’arrière, ce qui contribue au sentiment de contrôle de la fourgonnette.

J’ai testé l’efficacité du rouage intégral sur une route de gravier. Lors d’un départ arrêté à plein gaz, il y a d’abord un léger patinage des roues avant, provoquant l’enclenchement du rouage intégral qui démontre ensuite beaucoup de mordant. Dommage qu’on n’ait pas d’indicateur au tableau de bord pour détailler son fonctionnement, contrairement à la Toyota Sienna.

Le moteur V6 Pentastar 3,6 litres fait encore un excellent travail. La boîte de vitesse démontre encore une certaine hésitation à l’occasion, mais tout se fait en fluidité. J’ai toutefois remarqué qu’à plus haute vitesse, elle refuse de passer la neuvième, sans doute pour conserver le moteur dans une plage de puissance lui permettant de maintenir le rythme de la conduite. L’impact sur la conduite est marginal, sauf que la consommation d’essence demeure un peu élevée sur la route. J’ai enregistré une moyenne de 10,8 litres/100 km sur 1 200 km de route, ce qui est plus haut que toutes les autres fourgonnettes à traction et évidemment plus élevé que la Toyota Sienna AWD à motorisation hybride.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Conclusion

Le bilan de la Chrysler Pacifica 2021 est toujours le même : elle remplit à merveille la fonction de fourgonnette. Confort, espace, convivialité, équipement; elle coche toutes les cases que les acheteurs de fourgonnette recherchent. En plus, elle propose des possibilités inégalées en matière d’équipement, de garnitures, de motorisation, de couleurs et de rouage; bref, elle fait la barbe à toutes les concurrentes à ce chapitre.

La version Pinnacle est, à mon avis, non nécessaire puisque vous pouvez avoir une Limited équipée de manière équivalente avec laquelle vous conserverez les brillants sièges Stow’n Go à la seconde rangée et vous aurez plus de choix en matière de couleurs, de style de d’équipement.

Notre recommandation est donc la suivante : Nous recommandons la Chrysler Pacifica à condition que vous optiez pour une version non-hybride et que vous attendiez les généreux rabais – qui atteignent souvent 10 à 15 % du prix de détail – avant de vous la procurer. Autrement, les autres font mieux.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Données techniques

Marque

Chrysler

Version

70 100 $

Options

Ensemble remorquage : 895 $ Acier intense métallisé : 345 $

Échelle de prix

47 860 à 68 860 $

Version à l’essai

Pinnacle

Transport et préparation

1 895 $

Marque

Moteur

V6 3,6 litres de 287 chevaux à 6 400 tr/min et 262 lb-pi de couple à 4 400 tr/min

Transmission

Automatique à neuf rapports

Autres moteurs

Hybride : V6 3,6 litres à cycle Atkinson avec moteur électrique d'une puissance totale de 260 chevaux

Consommation annoncée (ville)

14,1 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

9,4 litres/100 km

Consommation annoncée (combinée)

12,0 litres/100 km

Consommation enregistrée

10,8 litres/100 km

Volume du coffre

914/2 477/3 979 litres

Poids à vide

2 262 kg

Capacité de remorquage

3 600 lb

Garantie de base

3 ans/60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer