La question qui tue : Mitsubishi Outlander PHEV ou Toyota RAV4 Prime? - Chroniques

Question du jour

La question qui tue : Mitsubishi Outlander PHEV ou Toyota RAV4 Prime?

Une lectrice qui parcourt 33 000 km annuellement hésite entre le Mitsubishi Outlander PHEV et le Toyota RAV4 Prime.

6 février 2020

« Je suis représentante sur la route et j’effectue plusieurs déplacements entre Montréal et Québec. Je roule 33 000 km par année et je m’interroge sur les produits suivants : le Toyota RAV4 Prime 2021 et le Mitsubishi Outlander PHEV 2020. Quelle est votre recommandation? »

- Monique Desrochers

Bonjour. En voilà une qui semble être une petite question facile! Le Toyota RAV4 Prime 2021 sans aucune hésitation! Bon, c’est dit. Malheureusement, lorsque l’on arrive dans la réalité, ce n’est pas aussi simple. Oui, le RAV4 Prime est supérieur en tous points à l’Outlander. Peu importe l’aspect évalué, la technologie, l’autonomie, l’équipement, les accessoires, le look, le RAV4 Prime au grand complet. En fait, il surpasse le Mitsubishi. Par contre, il y a un gros problème avec le Prime : sa disponibilité.

En ce moment, si vous voulez un Mitsubishi Outlander PHEV, ce n’est pas compliqué : allez dans un concessionnaire, choisissez votre couleur, signez et partez. Avec le RAV4, c’est passablement moins simple. Premièrement, même si le Québec est favorisé, les premiers exemplaires n’arriveront pas avant l’été, entre juin et juillet 2020. Pour les premiers mois, il n’y aura que quelques unités disponibles. Inutile de vous dire qu’elles sont toutes vendues. La production va s’accélérer jusqu’en janvier 2021 où l’on devrait voir une plus grande quantité de véhicules arriver. Le Québec sera toujours prioritaire, mais considérant la liste d’attente, la plupart des concessionnaires québécois ont déjà écoulé tout ce qui est prévu pour 2021. Cela vous mène à la fin de 2021. Pendant ce temps-là, les signatures et les dépôts continuent de s’empiler à un rythme effarant.

 

 

Nécessairement, vous arrivez à la question de la patience ou de la prise de possession immédiate. Si vous pouvez conserver votre véhicule actuel et si vous pouvez attendre de 18 à 24 mois, le RAV4 est certainement un meilleur choix. Par contre, si vous êtes prête pour le changement, vos options sont très limitées, l’Outlander devient soudainement beaucoup plus pertinent.

Il faut dire que l’Outlander, même s’il est en décalage avec le RAV4, demeure une alternative intéressante avec son autonomie d’environ 35 kilomètres 100 % électrique. Je sais, c’est beaucoup moins que les 63 kilomètres, annoncés par Toyota, mais c’est mieux que rien! Une fois la pile épuisée, les deux utilitaires fonctionnent comme des hybrides conventionnels, mais encore une fois, le rouage du RAV4 Prime affiche une consommation passablement plus basse. À cela, il faut ajouter la performance brute du véhicule. L’Outlander demeure lourdaud alors que le Prime est presque une fusée. Pour vous donner une idée, le Prime avec ses 302 chevaux est le deuxième produit le plus véloce de la gamme Toyota derrière la Supra. C’est tout dire.

Si je me fie à l’expérience de mes amis qui sont représentants, vous risquez de ne pas conserver votre VUS très longtemps. Dans ce cas, je vous suggère d’y aller immédiatement avec le Mitsubishi Outlander PHEV pour les 2-3 prochaines années. À ce moment, le marché aura grandement évolué et vous aurez sans aucun doute plusieurs autres options sur la table.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Pierre Michaud présente le tout nouveau Toyota RAV4 Prime branchable

Tags associés: Véhicules hybrides rechargeables, Autonomie, Rabais gouvernemental, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, Environnement, PHEV, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer