Le Mitsubishi Outlander PHEV 2018 est-il fiable et performant? - Chroniques

Question du jour

Le Mitsubishi Outlander PHEV 2018 est-il fiable et performant?

Un lecteur voudrait savoir si le Mitsubishi Outlander PHEV 2018 est un bon véhicule.

27 septembre 2018

Mitsubishi

J’aimerais savoir si le Mitsubishi Outlander PHEV 2018 est un bon véhicule. Est-il fiable et performant? Je l’ai essayé et il m’apparait surprenant avec son autonomie électrique. J’ai une Prius 2015 : une bonne voiture, mais trop basse. Je reste toujours pris avec le moindre ourlet. Je veux un véhicule AWD et hybride/électrique. Alors le PHEV a-t-il de l’allure? Avez-vous d’autres choix?

- Rodrigue

À LIRE AUSSI : Quel est le meilleur véhicule hybride ou enfichable de 45 000 $?

Bonjour. Tout d’abord, je veux vous aviser que nous mettrons le Mitsubishi Outlander PHEV à l’essai à l’émission dans les prochaines semaines. De cette manière, vous aurez un compte rendu complet sur le PHEV.

Maintenant, je comprends votre situation et vous n’êtes pas le seul qui veut faire le saut à l’électrification partielle, surtout sous la forme d’un utilitaire sport. La demande se fait de plus en plus forte. Malheureusement, en faisant abstraction du Toyota RAV4 Hybrid, dont la technologie est similaire à celle de votre Prius, il n’existe pas d’autre choix que le PHEV dans le segment. Du moins, pour le moment, car pratiquement tous les constructeurs soutiennent faire ou vouloir faire ce passage obligé dans les années à venir.

Concernant l’Outlander, sa formule est attirante, mais certainement pas révolutionnaire. Personnellement, je trouve sa technologie très intéressante, mais on est loin des annonces initiales faites par Mitsubishi le concernant. À l’origine, il y a presque 4 ans, le constructeur nous promettait une autonomie 100% électrique de près de 55 kilomètres. Malheureusement, la réalité est tout autre : on arrive maintenant à 35 kilomètres dans les meilleures conditions. Selon votre type de conduite et votre trajet, il sera toutefois possible d’aller au-delà des 35 km. Par contre, en période hivernale, attendez-vous à une distance plus courte sous les 25 km.

Lorsque la pile n’est plus suffisamment chargée pour être en mode 100% électrique, le véhicule devient hybride. À ce moment, considérant la petitesse du moteur de 2,0 litres, le travail devient passablement plus ardu. Il « force » constamment et ne permet plus une faible consommation de carburant. En hiver, mes tests, essentiellement sur autoroute, se sont conclus à 9,1 litres ; une déception. Cependant, en situation urbaine, le système est plus efficace. De toute évidence, le rendement de la mécanique varie beaucoup en fonction du type de trajet que vous faites.

Pour ce qui est du véhicule en soi, l’Outlander n’est pas un produit particulièrement moderne dans son approche. Toutefois, considérant que vous en avez déjà fait l’essai et qu’il vous intéresse toujours, la configuration intérieure du produit et la qualité des matériaux risquent de ne pas être des irritants pour vous. Ses qualités sont nombreuses, dont son espace intérieur qui en fait l’un des plus spacieux du segment.

Est-ce que je recommande le PHEV? Oui, très certainement, mais son rendement est tributaire de l’utilisation que vous en faites. Si vous roulez sur de longues distances, son avantage technologique s’amoindrit au fil des kilomètres. Si votre usage est essentiellement urbain ou dans un rayon sous les 35 kilomètres, il est parfait pour vous. En d’autres mots, vous êtes un candidat idéal pour le PHEV.      

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides rechargeables
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer