Toyota Sienna 2021 : nos premières impressions - Chroniques

Événements

Toyota Sienna 2021 : nos premières impressions

Quelques mois avant sa sortie officielle, nous nous sommes approchés de la toute nouvelle Toyota Sienna 2021.

29 juin 2020

William Clavey

Bien que les familles d’aujourd’hui se tournent de plus en plus vers les VUS intermédiaires, rien ne peut remplacer l’espace et la convivialité d’une fourgonnette. D’ailleurs, malgré l’attrait monstre pour les utilitaires, Toyota a tout de même commercialisé 14 631 Sienna en 2019, représentant 6 % de ses ventes de véhicules totales au pays. Comme les consommateurs s’intéressent toujours à la bonne vieille fourgonnette, le constructeur a décidé de redessiner en entier la Toyota Sienna 2021.

Lors de notre premier contact avec la Toyota Sienna 2021, soit une présentation statique, nous n’étions pas surpris d’apprendre que cette quatrième génération reposera sur l’architecture TNGA-K du constructeur, celle qui supporte également le nouveau Toyota Highlander actuel. D’ailleurs, Toyota ne cache pas le fait que la Sienna est un Highlander hybride déguisé en fourgonnette. Le constructeur n’avait toutefois pas les dimensions de l’habitacle lors de la présentation ; il était donc difficile pour nous de comparer l’espace de chargement de la Sienna avec la concurrence.

Toyota Sienna 2021Ainsi, sa motorisation est donc identique à celle de son confrère hybride ; elle est composée d’un 4-cylindres de 2,5 litres et le système fonctionnera par le biais d’un deuxième moteur électrique monté à même le train arrière. Lors de son arrivée à l’automne, les consommateurs pourront opter pour la traction ou la transmission intégrale. Toutes les déclinaisons pourront en être équipées en option, tandis que seul la déclinaison Platine l’offrira de série.

 

 

Toyota Sienna 2021

De plus, Toyota promet une consommation de carburant de 7,1 litres aux 100 kilomètres, ce que nous pourrons constater par nous-mêmes lors de notre premier essai du véhicule lors de sa mise en marché.

Toyota n’a pas dévoilé de prix canadiens lors de la présentation, mais avoue qu’une échelle de prix comparable à la mouture actuelle serait envisageable, c'est-à-dire entre 38 000 et 54 204 $. Toyota mentionne également que la crise sanitaire n’a pas trop affecté ses stocks, et que le modèle sera disponible lors de son arrivée en concession.

Design éclaté, qualité rehaussée

Quoi qu’on pense du design de cette nouvelle Toyota Sienna 2021, il faut avouer que son apparence n’est pas banale. Inspirée des trains japonais Shinkansen, la partie avant évoque le modernisme et la vitesse, incorporant des phares positionnés haut dans la calandre afin d’augmenter l’effet de mouvement. Digne des récents produits du constructeur, la grille est énorme, occupant presque toute la partie avant.

Les ailes arrière bombées et les minces feux arrière à DEL octroient à cette fourgonnette une allure moderne et sportive – des qualificatifs qu’on voit rarement associés à une fourgonnette. C’est surtout dans sa déclinaison XSE, avec ses jantes de 20 pouces noircies et sa partie avant plus dynamique, qcette Sienna ne passe pas du tout inaperçue!

Toyota Sienna 2021

Comme le Highlander, la Toyota Sienna 2021 propose une foule de technologies permettant d’augmenter son rendement énergétique. On y remarque, entre autres, des portes coulissantes en aluminium et un hayon fabriqué en résine. Toyota en a également profité pour repenser l’accès aux portes coulissantes en réduisant la hauteur du plancher et en éminçant l’espace entre la porte et la carrosserie pour améliorer sa convivialité dans un espace de stationnement.

Plusieurs attentions ont également été apportées à l’insonorisation de l’habitacle grâce à l’ajout de nouvelles moulures de caoutchouc dans le compartiment-moteur et les portières. Plus épaisses et désormais conçues en une seule pièce, ces nouvelles moulures promettent, selon Toyota, de mieux filtrer les sons extérieurs. Nous devrons toutefois en faire notre propre analyse lors de notre essai.

Toyota Sienna 2021

Habitacle fonctionnel, sans superflu

Comme c’est le cas pour le Highlander, l’habitacle de la Toyota Sienna 2021 surprend par sa superbe qualité de finition et ses matériaux riches en textures. Plusieurs agencements de couleurs sont offerts, d’un cuir deux tons au brun caramel plutôt joli, sans oublier des finitions de portières et de tableau de bord qui s’harmonisent bien avec nos choix de sièges. À l’avant, on remarque une console centrale du type flottant, augmentant ainsi l’espace de rangement. Pas moins de 7 connexions USB et 18 porte-gobelet sont au menu. La Sienna incorpore également la même interface multimédia que le Highlander, pour le meilleur et pour le pire, mais dans un design un peu moins conservateur.



Un écran de 9 pouces s’offre de série ainsi que les connectivités Android Auto et Apple CarPlay. Toutefois, ces connectivités nécessitent un fil, contrairement à certains constructeurs qui offrent déjà la connectivité sans fil. L’interface en soi est tout aussi complexe que celle du Highlander.

Toyota n’avait toutefois pas de déclinaison avec une banquette à 3 places à nous faire essayer. Reste à voir si celle-ci est aussi conviviale que la version avec fauteuils.

Toyota Sienna 2021

L’autre nouveauté, c’est l’ajout d’une console centrale à l’arrière pour les déclinaisons plus équipées. Celle-ci incorpore une panoplie de fonctionnalités pratiques, comme la possibilité de connecter des appareils et de manipuler la climatisation. Mais ce sont, de loin, le nouveau réfrigérateur et l’aspirateur qui font le plus jaser. Comme Honda, Toyota introduit enfin l’option de l’aspirateur, mais permet plutôt de la brancher vers l’avant du véhicule, le rendant ainsi plus accessible aux occupants.

Bien que notre premier coup d’œil ait été bref, il nous a tout de même permis de dresser un portrait préliminaire du modèle. Ce qu’on en conclut, c’est que cette nouvelle Sienna a une fois de plus été pensée pour qu’elle soit fiable et, surtout, économique à la pompe, sans prendre trop de risques.

Par exemple, on y trouve un toit ouvrant traditionnel. Aucun toit panoramique n’est offert, même pas pour une Sienna Platine. Et contrairement à la Chrysler Pacifica qui n’incorpore pas moins de deux écrans multimédias à l’arrière avec jeux pour les enfants, la Sienna n’est offerte qu’avec un seul écran pour toute la marmaille. Lorsque nous avons demandé à Toyota si le système inclurait quelques « jouets » amusants pour satisfaire les jeunes, on nous a tout simplement répondu un « non » catégorique.

De plus, bien que la mécanique hybride soit la bienvenue, aucune déclinaison hybride rechargeable n’a encore été annoncée par Toyota, permettant à la Chrysler Pacifica maintenir son avance à ce chapitre.

Toyota Sienna 2021

La Toyota Sienna 2021 semble en effet avoir été conçue pour satisfaire les besoins des familles de la classe moyenne. Il reste désormais à savoir si cette nouvelle mouture sera capable d’affronter ses deux nouvelles rivales, soit les Honda Odyssey et la Kia Sedona de prochaine génération.

Tag associé: Véhicules hybrides
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer