Le GMC Hummer EV 2022 dans le détail - Chroniques

Dossiers spéciaux

Le GMC Hummer EV 2022 dans le détail

À la suite de son dévoiement en ligne, l’équipe de RPM s’est entretenue avec General Motors au sujet du tant attendu GMC Hummer EV.

22 octobre 2020

GMC

L’arrivée du GMC Hummer EV a fait couler beaucoup d’encre, d’une part parce qu’il y a longtemps qu’on l’attendait, mais aussi parce qu’il devient la toute première camionnette électrique signée General Motors. Mais au-delà de son électrification, c’est son impact sur le marché des camionnettes pleine grandeur qui a le plus d’effet. Avec des caractéristiques techniques aussi monstrueuses, il vient carrément de redéfinir la catégorie. L’équipe de RPM a été invitée à une conférence privée en ligne où nous avons pu en savoir davantage à son sujet. Voici tout ce que nous savons à propos de cette « super camionnette » américaine.

Lors du dévoilement, GMC a été assez discrète quant à la taille de la batterie qui alimentera son prochain Hummer. Tout ce que le constructeur nous a révélé c’est une autonomie estimée à 560 kilomètres. Ce chiffre n’a toutefois pas encore été officialisé par l’EPA.

À la suite de nos questions, General Motors n’a pas voulu aller en profondeur avec les caractéristiques de la batterie Ultium à 24 cellules, car elle serait encore soumise à des épreuves d’endurance. GMC a donc préféré ne pas révéler sa puissance, mais certifie qu’elle sera modulable, donc qu’elle pourra s’adapter à différents niveaux d’autonomie selon la déclinaison choisie.

 



D’ailleurs, nous en avons appris davantage quant aux diverses variantes du modèle. Bien que rien n’ait encore coulé pour le marché canadien, les consommateurs américains auront d’abord droit à une déclinaison Édition 1 au prix de 112 594 $ US. Celle-ci sera commercialisée dès l’automne 2021. Cependant, GMC nous a avoué que cette version ne sera hélas pas prévue pour notre marché, une décision étrange compte tenu de la popularité de la marque GMC au Canada.

Nous devrons donc attendre jusqu’à l’automne 2022 avant de voir apparaître notre version du GMC Hummer. Les autres déclinaisons attendues seront le Hummer EV3x (99 995 $ US), le Hummer EV2x (89 995 $ US) et le Hummer EV2 (79 995 $ US), dont l’autonomie annoncée est  un peu moindre, soit de 402 kilomètres.

Capacités hors route

Toutes les déclinaisons du Hummer EV seront équipées de quatre roues motrices, de plaques de protection et des roues arrière directionnelles permettant au camion de se déprendre d’une situation coriace ou, encore, d’être plus facilement manipulé en contexte urbain. D’ailleurs, GMC promet un diamètre de braquage qui serait inférieur à celui d’une Tesla Model 3. La suspension Adaptive Ride Control sera également offerte, mais GMC n’a pas précisé quelle déclinaison en héritera de série.

Capable de soulever sa suspension dans le mode « Extract » jusqu’à 403 millimètres, le GMC Hummer EV aura des angles d’approche et de fuite de 48,7 degrés et 38,4 degrés respectivement. La capacité de passage à gué, quant à elle, est chiffrée à un impressionnant 812 millimètres. En outre, le Hummer pourra écraser sa suspension pour la conduite sportive, permettant à son conducteur d’activer le mode départ canon et de réaliser le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure en 3 secondes à peine.

Seulement un choix de caisse

Le Hummer EV ne sera livrable qu’avec une configuration cabine/caisse, c'est-à-dire à quatre portières et une caisse de 5 pieds seulement. Cette décision provient de l’architecture électrique du véhicule qui limite la souplesse dans les configurations. À sa défense, la caisse du Hummer EV sera équipée d’une foule de technologies intéressantes comme le hayon multifonction Multi Pro qu’offre également le GMC Sierra.

Ce hayon serait également du type « midgate ». Un peu comme un Honda Ridgeline, il serait constitué des mêmes matériaux que la caisse en soi, assurant ainsi une meilleure solidité et permettant d’allonger la caisse pour accueillir les objets plus longs. Le constructeur n’a toutefois pas confirmé les capacités de remorquage et de charge utile du véhicule.

Une sous-marque entière

Enfin, GMC n’a pas nié le fait que Hummer pourrait redevenir une sous-marque de General Motors, et non un simple modèle commercialisé sous la bannière GMC. Le constructeur a déjà parlé d’un Hummer EV format VUS, sans toutefois aller dans le détail. GMC certifie que l’architecture modulable Ultium vient d’ouvrir la porte à une foule de possibilités pour la commercialisation de camionnettes et de VUS électriques de tous genres.

Le GMC Hummer EV frappe fort et nous met déjà l’eau à la bouche, tout en redéfinissant nos attentes d’une camionnette. Il faudra cependant être patient avant de le voir circuler sur nos routes. D’ici là, il se pourrait que Ford, Rivian et, même, Tesla ait déjà commercialisé leur modèle concurrent.

Tags associés: Véhicules électriques, Camionnette électrique
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer