Volvo et l'électrification : le manque d'inventaire n'inquiète pas - Actualités

Nouvelles

Volvo et l'électrification : le manque d'inventaire n'inquiète pas

Volvo prend résolument le virage électrique, mais prévoit-elle augmenter la disponibilité de ses modèles ?

3 mars 2021

Volvo

Volvo vient de dévoiler son prochain modèle électrique, le C40 Recharge. En effet, il s’agit du premier véhicule du constructeur à ne pas proposer de moteur thermique. Le C40 représente donc le premier chapitre d’une nouvelle ère chez Volvo, celle de ne commercialiser que des véhicules électriques d’ici 2030. Mais qu’en sera-t-il de la disponibilité des modèles ? Nous en avons discuté avec Matt Girgis, directeur des Relations publiques chez Volvo Canada.

Nous posons cette question car, lors de notre premier contact avec le XC40 Recharge, soit le premier modèle électrique du constructeur, Volvo nous informait qu’à peine une centaine d’exemplaires seraient disponibles lors de sa première année de commercialisation. Pour un constructeur qui se dit prêt à prendre le virage électrique, ce manque de disponibilité des produits nous force à nous interroger sur ses intentions de prendre l’électrification au sérieux.

Volvo C40 Recharge 2022

Matt Girgis nous a expliqué que la demande pour les véhicules électriques au Canada n’est pas constante d’une province à l’autre. Si le Québec en demande davantage, ce n’est pas nécessairement le cas partout. Ça lui prend une demande unifiée afin de justifier à la maison-mère l’importation d’une plus grande quantité de véhicules au pays.

 



« Vous comprendrez que la réalité n’est pas la même partout au Canada. La demande pour les véhicules électriques à l’échelle nationale demeure marginale. C’est pour cette raison que, pour le moment, le nombre d’exemplaires de XC40 est bas, car il répond amplement à la demande actuelle. Nous travaillons toutefois très fort pour changer ça. », nous a dit M. Girgis.

Volvo XC40 Recharge 2021

Nous avons également parlé de prix car, même si le XC40 Recharge est un petit VUS charmant, il demeure coûteux avec son prix de départ de 64 950 $. Il n’est admissible à aucun rabais gouvernemental non plus.

En entrevue, Matt Girgis nous a confié que, au fur et à mesure que les disponibilités du XC40 Recharge augmenteront au pays, une stratégie de prix sera également mise sur pied afin d’accommoder les provinces subventionnées, plus particulièrement le Québec et la Colombie-Britannique. Il n’a pas voulu donner de date précise, mais il aimerait que Volvo Canada ait établi une échelle de prix révisée d’ici la fin de l’année.

Volvo C40 Recharge 2022

Nous avons également demandé à M. Girgis comment il voit ce manque d’inventaire face à une concurrence très agressive, notamment Tesla, qui vend des Model Y à un rythme quasi exponentiel au pays. Le fait que certains consommateurs ne pourront pas se procurer un XC40 Recharge demain la veille les forcera-t-il à se tourner vers un produit Tesla ?

Pas nécessairement, a-t-il répondu. « Nous ne sommes pas inquiets. Oui, il est certain que si je pouvais, j’aurais déjà mis plusieurs exemplaires à la disposition des consommateurs canadiens. Mais pour le moment, outre le Québec, nous n’observons pas encore une demande assez forte de véhicules électriques pour nous inquiéter. Lorsque nous aurons augmenté la production des XC40 et C40 Recharge, le marché aura changé, et nous serons prêts à réagir. »

Au moment d’écrire ces lignes, il est carrément impossible de commander un Volvo XC40 Recharge 2021 au Québec. Les consommateurs québécois doivent déjà attendre le modèle 2022. Le C40, quant à lui, ne sera pas commercialisé avant le début de l’année prochaine.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: VUS électrique : le Volvo XC40 est-il un bon choix?

Tag associé: Véhicules électriques

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer