Toyota C+pod, une nouvelle citadine électrique pour le Japon - Actualités

Nouvelles

Toyota C+pod, une nouvelle citadine électrique pour le Japon

Le constructeur Toyota vient d’introduire au Japon la Toyota C+pod, une petite voiture citadine électrique.

5 janvier 2021

Toyota

De nombreuses grandes villes doivent relever des défis liés à la pollution et connaissent également des problèmes d’espace. Comme beaucoup de déplacements sont effectués par des personnes seules et pour de courtes distances, le concept de microvoiture prend de plus en plus de sens, même s’il est déjà bien présent en Asie depuis des années avec le phénomène des Kei cars. Le segment n’échappe pas à l’électrification ; Toyota a annoncé la commercialisation de la C+pod, une petite citadine électrique.

La Toyota C+pod est la dernière création du fabricant japonais. Il s’agit d’une microvoiture capable de transporter deux personnes et qui, pour le moment, ne sera vendue qu’au Japon. En termes de dimensions, elle est légèrement plus petite que la Smart Fortwo, une petite voiture qui, malgré l’introduction de sa version électrique, n’a pas réussi à attiser l’intérêt des acheteurs. On pourrait aussi faire un certain parallèle avec la Mitsubishi i-MiEV, la petite voiture citadine électrique à 5 portes du constructeur vendue il y a quelques années.

La Toyota C+pod est équipée d’un moteur électrique développant une puissance de 9,2 kilowatts, soit l’équivalent de 12,5 chevaux. Le moteur est placé à l’arrière et permet une vitesse maximale ne dépassant pas les 60 kilomètres/heure. Sa batterie au lithium-ion de 9,06 kilowattheures permet une autonomie de 150 kilomètres et demande environ 5 heures pour une recharge complète.

 



Avec ses dimensions réduites et son faible rayon de braquage de 3,9 mètres, elle permet de se faufiler un peu partout en ville et, surtout, de se stationner plus facilement.

Même s’il s’agit d’une voiture à vocation urbaine, elle n’est pas dénudée de technologies et d’équipement. La Toyota C+pod offre un bon degré de sécurité grâce à l’intégration de technologies comme le freinage d’urgence avec détection des véhicules, des cyclistes et des piétons, en plus de l’aide au stationnement. Elle se veut non seulement une voiture environnementale, mais aussi sécuritaire.

La voiture sera offerte au Japon en quantité limitée et sera réservée pour le moment au gouvernement et aux parcs de véhicules commerciaux. Le constructeur l’offrira au grand public à partir de 2022. Elle démontre la vision de mobilité urbaine du constructeur.

Les microvoitures ont traditionnellement eu peu de succès en Amérique du Nord. Est-ce que les mentalités changeront avec le temps ?

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : À quand la voiture électrique sans permis comme en Europe?

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer