Les Mitsubishi Lancer et i-MIEV sont sans lendemain - Actualités

Archive

Les Mitsubishi Lancer et i-MIEV sont sans lendemain

Les Mitsubishi Lancer et i-MIEV sont sans lendemain

Luc-Olivier Chamberland

3 décembre 2015

Un peu plus tôt cette semaine, Mitsubishi a annoncé ses plans pour l’avenir. À la lecture des informations découvertes, deux véhicules sont absents de la liste. En effet, les Lancer et i-MIEV ne sont plus dans les projets du fabricant japonais. On apprend donc qu’une fois leur vie active terminée, les deux produits seront tout simplement retirés du catalogue.

Ce n’est pas très surprenant en soi. On se souvient que Mitsubishi a clairement affirmé ses intentions quant à la commercialisation presque uniquement de VUS sur les marchés nord-américains. À cela, on ajoute que tous seront livrables avec une technologie enfichable ou carrément électrique. Bien que l’I-MIEV adhère dans une certaine mesure dans ce cadre, elle sera exclue en raison de vente réduite partout dans le monde.

Concernant la Lancer, on attend depuis des années une relève. Seule consolation pour 2016, la gamme reçoit un nouveau faciès. On espérait plus considérant que le véhicule est sur le marché depuis 2007. Il faut admettre que Mitsubishi a fait son possible pour la relancer. Bien qu’infructueux, l’entreprise a travaillé d’arrache-pied pour trouver un partenaire dans le renouvèlement de la Lancer. Après un accord vain avec Nissan, le projet est tout simplement tombé à l’eau. D’ici 2 ou 3 ans, la Lancer, tout comme l’EVO cette année, ne sera plus qu’un souvenir chez Mitsubishi.

L’espoir de la marque se déplace du côté des trois nouveaux VUS que l’on verra d’ici la fin de la décennie. Tel un baume, la berline Mirage G4 arrivera en cours d’année.

À lire également :
Mitsubishi, trois VUS « Plug-In » d’ici 2020,
Essai du Mitsubishi Outlander 2016  

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer