Mercedes-Benz commence l’effeuillage de l’électrique EQA - Actualités

Nouvelles

Mercedes-Benz commence l’effeuillage de l’électrique EQA

Comme à peu près tous les constructeurs automobiles, Mercedes-Benz va continuer son offensive en matière d’électrification. Après le compact EQC et bientôt l’EQB, on commence tranquillement à découvrir la version de production du petit VUS urbain EQA.

26 février 2020

L’EQC a beau connaître un faux départ à l’international, cela n’empêche pas Mercedes-Benz de continuer son offensive avec un troisième véhicule 100 % électrique, l’EQA. Le petit VUS urbain 100 % électrique sera officiellement présenté avant la fin de l’année.

L’aventure du EQA a commencé au Salon de l’auto de Frankfort il y a maintenant 2 ans et demi sous la forme d’un concept. À ce moment, le bolide avait des airs de sous-compacte à trois portes. Bien évidemment, l’idée a évolué et on se retrouve avec ce qui s’apparente à un petit VUS urbain à 5 portes. De l’aveu même de Mercedes-Benz, l’EQA 2021 sera présenté avant la fin de l’année 2020. On peut donc s’attendre à un dévoilement complet au Salon de l’auto de Paris en septembre.

Histoire de commencer à attirer l’attention sur son futur véhicule, Mercedes-Benz dévoile une courte série de photos du EQA en tests hivernaux. Pour le moment, à l’exception de la silhouette, on ne voit que peu du EQA. Par contre, on sait déjà qu’il sera entièrement dérivé du tout nouveau GLA. Pour sa taille, à la lumière des images, on devine qu’il sera d’un format similaire à celui d’un Hyundai Kona. Tout comme son grand frère, l’EQC, la grille de calandre sera complètement fermée pour favoriser l’aérodynamisme. On note aussi que la hauteur du pavillon de toit semble permettre une bonne visibilité. Pour le reste, comme les détails de design spécifiques au EQA, il faudra attendre. 

 

 

Les images prises ont été faites dans le cadre de tests hivernaux dans le nord de la Suède, endroit de prédilection des constructeurs en raison de ses températures extrêmes. Mercedes-Benz communique toutefois à quelles étapes des essais ils en sont avec l’EQA. Les tests actuels visent à comprendre et analyser la manière dont l’énergie cinétique est créée et récupérée sur des surfaces glacées ou enneigées. Évidemment, la gestion de la batterie par temps froid demeure une importante préoccupation. 

L’EQA partagera beaucoup avec son grand frère l’EQB. En fait, il partage le même niveau de proximité que le GLA et le GLB dans la gamme régulière. En gros, ce sont exactement les mêmes véhicules d’un point de vue technique, mais ils prennent des carrosseries différentes. Pour le EQA, il adoptera la plateforme dédiée MEA EAV II que nous verrons pour la première fois sous le EQB. Bien que l’on parle toujours simplement de rumeurs, Mercedes-Benz offrirait une sélection de piles de 60 à 110 kWh. En considérant la grosseur du EQA, on peut supposer que les autonomies pourraient aller de 400 à 600 km. 

Plusieurs configurations de rouages et de cavaleries seraient sur la table. L’EQA sera livrable, selon les marchés, en stricte traction ou encore avec l’AWD. Trois puissances pourront satisfaire un plus grand nombre d’acheteurs. Il semblerait que l’EQA offrira de base 201 ch puis une version médiane à 268 ch et finalement une gamme de performance à 335 ch. Dans le cas de ce dernier, on soupçonne que les ingénieurs de AMG se sont invités dans la salle de conception. 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair : Mercedes-Benz GLE 450 Sport 2020

Tags associés: Véhicules électriques, Auto électrique, VUS électrique, Autonomie, Rabais gouvernemental, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, Environnement, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer