Le Nissan Qashqai passera à l’hybridation - Actualités

Nouvelles

Le Nissan Qashqai passera à l’hybridation

Apparemment, la prochaine génération du Nissan Qashqai passera non pas à une forme d’hybridation, mais à deux.

6 décembre 2019

Nissan jouera d’agressivité en matière d’hybridation avec le prochain Qashqai. Il serait livrable avec le système ePower en premier lieu puis avec la technologie hybride rechargeable de Mitsubishi.    

 

Les constructeurs automobiles ne peuvent pas ignorer plus longtemps les demandes des consommateurs : ils veulent de l’électrification, et ce, sous toutes ses formes. Afin de répondre à ces exigences de plus en plus pressantes, selon toute vraisemblance, Nissan adoptera une stratégie intéressante avec le prochain Qashqai. 

En premier lieu, bien qu’il soit rafraîchi en Amérique du Nord pour 2020, il existe sous cette forme depuis 2 ans en Europe. On peut donc supposer qu’il sera complètement transformé en cours d’année prochaine. De cette possibilité, nous verrons concrètement les premiers fruits de l’alliance entre le Groupe Nissan/Renault avec Mitsubishi. D’après la publication d’Auto Express, le Qashqai sera fabriqué sur la plate-forme CMF, celle qui sert à l’électrification.

Avec cette carte en main, il devient facile de récupérer la technologie rechargeable et l’expertise de Mitsubishi en la matière. Pour le moment, on ne connaît évidemment pas la puissance ni l’autonomie 100 % électrique. Le vice-président de Nissan Europe à la planification des produits, Ponz Pandikuthira affirme toutefois que le Qashqai PHEV sera l’un des seuls produits chez Nissan à jouir de cette technologie. Selon lui, les véhicules PHEV ne font que le pont entre les moteurs à essence et l’électrification complète. Considérant que l’évolution et l’efficacité des batteries avancent à grande vitesse, l’électrification prendra toute la place d’ici quelques années. Il soutient que la « révolution » se produira d’ici 2 à 4 ans tout au plus. Il se montre donc très optimiste quant à l’électrification.

Plus humblement, une version hybride conventionnelle faisant usage du système ePower sera aussi disponible. Elle permettra une diminution importante de la consommation de carburant. Pas un seul mot sur la motorisation, pas plus que s’il y aura des offres avec des moteurs thermiques. L’autre grande question qui demeure : aurons-nous droit à ces versions en Amérique du Nord? Pour le moment, il est impossible d’y répondre. On sait que Nissan Canada peut prendre des décisions discutables, dont celle de nous refuser le Rogue Hybrid qui était pourtant vendu aux États-Unis. À suivre.  

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

Peut-on remplacer la batterie d'une Nissan LEAF 2012 par celle d'une LEAF 2018?

 

Tags associés: Véhicules hybrides, Véhicules hybrides rechargeables, Berline électrique, Autonomie, Rabais gouvernemental, Bornes de recharge, Batteries, Environnement, PHEV, Hybridation légère

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer