Lamborghini SCV12 : quand l’aérodynamisme sert de turbocompresseur - Actualités

Nouveaux modèles

Lamborghini SCV12 : quand l’aérodynamisme sert de turbocompresseur

Conçue exclusivement pour les circuits de course, la Lamborghini SCV12 est mue par le moteur V12 le plus puissant jamais produit par la marque.

25 juin 2020

Lamborghini

Le monde très exclusif des supervoitures est fascinant et souvent sans logique. Prenez le plus récent bébé de Lamborghini à titre d’exemple. Développée par l’équipe de course Squadra Corse – celle qui prend en charge toutes les voitures de compétition du constructeur – la SCV12 n’est pas homologuée pour la route, et, au moment d’écrire ces lignes, on ne prévoit pas qu’elle participera à une série de courses quelconque.

Elle n’existe que pour les millionnaires désirant s’amuser sur un circuit de course privé. Quoi qu’on en dise, le produit final est tout à fait spectaculaire.

La plus grande distinction de ce nouveau taureau en furie, c’est son moteur V12 qui développe une puissance de 830 chevaux, ce qui fait de lui le moteur atmosphérique le plus puissant jamais proposé par le constructeur. À titre de référence, le V12 de 6,5 litres qui équipe actuellement l’Aventador SVJ – la Lamborghini de production la plus puissante à ce jour – en développe « seulement » 759 chevaux.

Mais ce n’est pas tout. En plus de proposer une structure monocoque en fibre de carbone, une suspension à tige de poussoir installée directement sur la boîte de vitesses, des jantes en magnésium, un énorme aileron réglable en fibre de carbone et une boîte séquentielle à 6 rapports empruntée à la voiture de course Huracàn Super Trofeo Evo, la Lamborghini SCV12 innove par son système aérodynamique qui permet d’augmenter la puissance du moteur à mesure que la vitesse augmente.

 

En effet, cette technologie novatrice, que Lamborghini baptise Aerodynamic Supercharging, permet de rediriger l’air vers le système d’admission d’air du moteur, lui permettant ainsi de mieux respirer à haute vitesse.

Grâce à deux prises d’air situées sur le capot ainsi qu’à une arête centrale qui redirige le flux aérodynamique vers le moteur, le système crée un effet comparable à celui d’un compresseur. Autrement dit, plus cette Lamborghini roule vite, plus sa puissance augmente!

Cette technologie représente une évolution directe du système de portance ALA qui avait été breveté pour l’Huracàn Performante. De plus, des ailettes verticales logées sur les longerons du bolide permettent de mieux refroidir le moteur et la boîte de vitesses.

On ignore le prix et la date de sortie officielle de cette superbombe italienne à propulsion. Il est toutefois certain qu’elle ne sera réservée qu’à quelques clients privilégiés et, bien entendu, très fortunés.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer