La Drako GTE 2020, prédatrice de Tesla - Actualités

Nouveaux modèles

La Drako GTE 2020, prédatrice de Tesla

Les chiffres de la GTE, dévoilée au prestigieux rassemblement The Quail en Californie, sont étourdissants.

Luc-Olivier Chamberland

19 août 2019

Drako

Une autre start-up naît en sol américain. Cette fois, on découvre l’entreprise Drako et sa première berline, la GTE. 100 % électrique, elle se veut l’incarnation de la berline sportive, sans compromis.

C’est fait : Drako voit le jour devant public. L’évènement s’est produit durant les activités de l’événement The Quail, parallèlement au Concours d’élégance de Pebble Beach. De toute évidence, il n’y a pas que des voitures anciennes ou des éditions spéciales qui foulent les pelouses de la Californie. C’est également là où est établie la maison du nouveau constructeur. L’endroit et l’occasion étaient rêvés pour introduire la berline GTE 2020.

Si la silhouette vous semble familière, vous avez un bon œil. En effet, la Drako est construite à partir de l’ancienne Fisker Karma et conserve d’ailleurs les portières et le toit. Toutefois, pour assurer une distinction complète, les extrémités ont été entièrement revues et présentent désormais une personnalité unique et sportive.

À LIRE AUSSI : La Karma Revero aura bientôt un 3-cylindres BMW à bord
À LIRE AUSSI : Karma GT : Revero à la mode italienne

Drako va plus loin en incluant une collection d’éléments en fibre de carbone, dont le capot et d’imposantes prises d’air. L’arrière se veut tout aussi caractéristique avec un aileron intégré au coffre tout comme un très large diffuseur qui favorisera l’évacuation de l’air sous la berline.

Une mécanique survoltée
C’est là où la Drako GTE impressionne. On parle ici d’une voiture 100 % électrique avec une batterie de 90 kWh envoyant 400 chevaux à chacune des roues. Le calcul de la cavalerie intégrale est aussi simple que grisant : 1 200 chevaux. Quant au couple, il fait peur, littéralement, à 6 491 lb-pi. C’est à se demander comment des pneus peuvent supporter une telle puissance sans se désintégrer!

Avec ces chiffres, on s’attendait à des révélations de la part du constructeur concernant le chrono du 0-100 km/h, mais il n’en est rien. Pas un mot, à l’exception de la vitesse de pointe annoncée à 332 km/h. On nage aussi dans le mystère par rapport à l’autonomie de la VÉ.

On s’en doute, une voiture qui mange des Tesla au petit déjeuner n’est pas pour tout le monde. En fait, le prix de la GTE – 1,25 M$ US – devrait éloigner bien des acheteurs potentiels. Histoire d’attirer les collectionneurs, Drako ne produira pas plus de 25 unités. L’entreprise prévoit un début de production en cours d’année 2020.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Une chronique sur ces jeunes entreprises spécialisées dans les VÉ.

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer