Italdesign dévoile la version finale de la Nissan GT-R50 2021 - Actualités

Nouveaux modèles

Italdesign dévoile la version finale de la Nissan GT-R50 2021

La Nissan GT-R50 2021 de production à 1 million de dollars est enfin dévoilée par Italdesign.

Il aura fallu deux ans à Nissan et à Italdesign pour accoucher de la version de production de cette super voiture à 1 million de dollars. On découvre enfin la Nissan GT-R50 2021, un bolide de 710 chevaux construit à 50 exemplaires seulement.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la pandémie mondiale de la COVID-19 a forcé Italdesign à revoir ses plans. Initialement, le bolide commémoratif des 50 ans de la GT-R et d’Italdesign devait être présenté dans le cadre du Salon de l’auto de Genève. Comme on le sait, ce prestigieux salon a été annulé, donc pas de présentation officielle. Puis ç’a été l’arrêt de presque toutes les activités en sol italien, encore une fois en lien avec la pandémie. Cela nous mène à cette semaine où l’on peut enfin respirer un peu en Italie. L’occasion était attendue chez Nissan et Italdesign. Les deux constructeurs ont enfin réussi à dévoiler leur version de production de la Nissan GT-R50 2021.

Initialement présenté en 2018 sous la forme d’un concept, le bolide qu’on découvre maintenant est virtuellement identique à la voiture dont il est dérivé. La base de la GT-R50 est nulle autre que celle de la GT-R Nismo, la plus puissante de l’histoire du modèle. Bien sûr, comme Italdesign est un carrossier, il fallait donner à la voiture une couleur distinctive tout en maintenant l’affiliation avec les traits originaux de la GT-R. Pour la R50, le toit est maintenant 54 millimètres plus bas que celui de la GT-R de série. L’ensemble des panneaux de carrosserie est revu. On adopte une présentation avant nettement plus dynamique avec une grille de calandre qui recouvre la quasi-totalité du nez. Les blocs optiques, tout en DEL, sont subtilement intégrés au pare-chocs et remontent à la verticale vers le milieu des ailes.

 

 

Si on la regarde de profil, les traits sont plus acérés et angulaires. On note surtout la présence d’une sortie d’air verticale derrière les arches de roues avant. Le clou du spectacle se trouve à l’arrière. Tout est noir et fait de fibre de carbone lustré. On reconnaît les traditionnels feux bien ronds. Ces derniers s’intègrent dans une structure à la fois spectaculaire et favorisant l’aérodynamisme. Pour optimiser la pénétration et la gestion des mouvements de l’air, la voiture est dotée d’un énorme aileron robotisé qui s’adapte en fonction de la vitesse. Plus bas, ce sont les deux énormes pots d’échappement et le non moins imposant diffuseur qui retiennent l’attention. Pour ce qui est des jantes, on propose une taille de 21 pouces aux quatre roues.

En ce qui a trait à la mécanique, la GT-R50 reste proche de sa cousine Nismo. On reconduit le V6 biturbo de 3,8 litres VR38DETT dont la puissance passe de 600 à 710 chevaux, et le couple, de 481 à 575 livres-pieds. Nissan s’est fiée à son expérience en compétition GT3 pour aboutir à ces améliorations. Les modifications sont substantielles : turbocompresseurs et système de refroidissement plus volumineux, vilebrequin plus résistant, pistons retravaillés, allumage, injection et pression d’huile optimisés figurent aussi dans la liste tout comme un système d’échappement refait au complet. Clairement, l’acheteur ne paie pas uniquement pour une nouvelle carrosserie. 

Seulement 50 exemplaires seront produits, et Nissan prévoit commencer à livrer à la fin de 2020 et au début de 2021. On n’en demande rien de moins qu’un million de dollars américains par véhicule. La bonne nouvelle, Nissan et Italdesign ne les ont pas encore toutes vendues ; il est donc toujours possible d’en commander une ! Comme il s’agit d’un bolide d’exception, son propriétaire pourra le configurer à la carte, histoire d’ajouter un peu plus d’exclusivité.      

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer