Les Milléniaux plus intéressés à l'automobile qu'on le pense? - Actualités

Insolite

Les Milléniaux plus intéressés à l'automobile qu'on le pense?

Une étude commandée par le SEMA (Specialty Equipment Market Association) révèle que les jeunes Américains âgés de 16 à 24 ans s'intéressent plus à l'automobile que la croyance populaire laisse entendre.

Vincent Aubé

25 octobre 2018

Volkswagen

Une étude commandée par le SEMA (Specialty Equipment Market Association) donne une lueur d’espoir aux détracteurs qui affirment que l’automobile telle qu’on la connaît est appelée à disparaître.

À LIRE AUSSI : Les voitures électriques moins propres que les diesels

S’il est vrai que l’automatisation et l’électrification de l’industrie au grand complet auront un impact majeur sur l’automobile du futur, cette étude révèle au moins que les Milléniaux – ce groupe d’âge qui n’aurait (en théorie) plus d’intérêt envers le monde de l’automobile – seraient plus intéressés à la personnalisation de leur bolide qu’on ne le croit.

Des 38,4 millions de consommateurs américains âgés de 16 à 24 ans, 12,2 millions n’auraient pas de permis de conduire et 2,2 millions n’auraient pas de véhicule ou ne conduiraient tout simplement pas. Près de la moitié des jeunes conducteurs (16,1 millions) ne souhaiterait pas modifier leur véhicule, tandis que 7,9 millions s’adonneraient à la personnalisation automobile.

L’étude avance que les Milléniaux adeptes du « tuning » ont dépensé 7,2 milliards de dollars l’an dernier aux États-Unis seulement. Mieux encore, 58 % des jeunes automobilistes interrogés préfèreraient laisser tomber leur téléphone plutôt que de perdre leur véhicule. De plus, 79 % des répondants affirment que leur véhicule les aide à rester près de leurs amis.

La majorité dépense entre 101 et 500 $ par année pour la personnalisation de leur auto. 68 % des jeunes adeptes du « tuning » sont par ailleurs de sexe masculin.

Sans surprise, la principale modification que les Milléniaux apportent à leur véhicule se concentre sur les jantes et les pneus, un détail qui transforme grandement l’aspect visuel de la voiture. On retrouve aussi les vitres teintées, les ensembles aérodynamiques, l’éclairage extérieur et même les composantes intérieures comme choix populaires au sein de ce groupe.

L’un des éléments qui ne mentent pas sur l’âge des répondants toutefois est l’endroit où ces jeunes prennent leur inspiration. L’Internet constitue la plus grande source d’inspiration (32 %). 23 % des jeunes de 16 à 24 ans trouvent également leurs idées à travers le véhicule d’un ami ou encore d’un membre de la famille (21 %). Les médias sociaux jouent aussi une grande part dans l’inspiration des jeunes automobilistes américains (17 %). Les expositions (15 %) et les magazines (10 %) notamment, sont en déclin par rapport au passé.

Mais, ce qui ressort de cette étude réalisée sur le territoire américain, c’est que les jeunes de 16 à 24 ans ont encore un certain intérêt pour l’automobile. C’est une excellente nouvelle pour l’industrie au grand complet!



Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer