RPM

Russie : 2 milliards d’euros en péril pour Mercedes-Benz

Mercedes-Benz possède des actifs ayant une valeur de plus de 2 milliards d’euros qui sont en péril suite au conflit Russo-Ukrainien.

Russie : 2 milliards d’euros en péril pour Mercedes-Benz
EN RÉSUMÉ
  • Mercedes-Benz annonce l’arrêt de la production de véhicules en Russie.
  • Moscou s'apprête à nationaliser les actifs des entreprises qui quittent le pays.
  • Plus de 2 milliards d’euros sont désormais en péril pour Mercedes-Benz.

Comme la majorité de la communauté politico-économique occidentale, Mercedes-Benz participe à son tour à l’imposition de sanctions économiques face à la Russie. Depuis le 3 mars dernier, la marque a cessé toute production en sol russe en plus de suspendre toutes les exportations vers le pays. Cette décision menace aujourd’hui de faire perdre plus de 2 milliards d’euros (environ 2,8 milliards de dollars canadien) au géant de l’automobile, selon Mercedes-Benz elle-même.

La décision prise par Mercedes-Benz de suspendre ses activités en Russie alimente d’autant plus la vague de mesures similaires déployées par les entreprises et gouvernements de toutes sortes. Les sanctions économiques imposées au pays instigateur du conflit Russo-Ukrainien sont sans précédent, mais la Russie n’entend pas tendre l’autre joue.

En réponse à toutes ces sanctions, Moscou menace très sérieusement de faire perdre des sommes faramineuses aux entreprises qui cessent leurs opérations sur le territoire.

Nationalisation

Effectivement, le 9 mars dernier, tel que rapporté par Reuters, le parti fédéral présentement au pouvoir (Russie Unie) a affirmé qu’une commission parlementaire avait approuvé la première étape d’un projet de loi visant à nationaliser les actifs de toute entreprise qui quitte le pays si 25% de celle-ci est détenue par une entité étrangère dite « non-amicale » envers la Russie.

Ainsi, le groupe allemand Mercedes-Benz AG, qui est certainement détenu à plus de 25% par une entité légale provenant d’un pays « non-amical », voit l’ensemble de ses actifs sur le territoire russe à risque d’être saisi par le gouvernement. C’est donc un peu plus de 2 milliards d’euros qui pourraient disparaître du bilan du groupe; ou bien une usine qui compte plus de 1 000 employés qui produisent plus de 25 000 véhicules par année.

L’usine et les actifs

Comme mentionné, l’usine appartenant au groupe Mercedes-Benz a une capacité annuelle de production de plus de 25 000 unités. Située dans la ville de Esipovo, à 40 kilomètres au nord-ouest de Moscou, elle a d’ailleurs vu le jour en 2019, alors que le président Vladimir Poutine lui-même était présent sur les lieux lors de la cérémonie d’inauguration. En plus de cette usine, des inventaires ainsi que des concessions font eux aussi l’objet de ce projet de nationalisation, et la valeur de tous ces actifs atteint juste au-dessus de 2 milliards d’euros.

Qui plus est, le groupe Mercedes-Benz est garant d’un prêt d’une valeur de plus d’un milliard d’euros qui a été octroyé à la division russe du groupe par un regroupement d’institutions financières du pays.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : La réincarnation de l'esprit de la 300SL 1954 | Mercedes-AMG SL 2022

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  2. 2
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  3. 3
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  4. 4
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel
  5. 5
    Tout ce que nous savons sur la Ford Mustang 2024
  6. 6
    La Subaru Legacy reçoit des changements esthétiques pour 2023

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.