Qu’est-ce qu’est une boîte de vitesses automatique à double embrayage? - Chroniques

Technologies

Qu’est-ce qu’est une boîte de vitesses automatique à double embrayage?

Voici l’explication détaillée de la boîte de vitesses automatique à double embrayage qu’on retrouve chez certains constructeurs d’automobiles.

18 mai 2021

Dans le jargon des boîtes de vitesses, on entend parler des manuelles, des automatiques et des CVT. Mais il existe une autre catégorie un peu plus marginale, celle des boîtes automatiques à double embrayage. Mais de quoi s’agit-il, et quels sont les avantages ou les inconvénients si l’on priorise cette technologie plutôt qu’une autre ? Voici quelques explications.

Toujours dans le but d’améliorer la performance, l’efficacité énergétique et la consommation de carburant de leurs véhicules, les constructeurs d’automobiles ont longtemps flirté avec de nouveaux concepts de boîtes de vitesses. Bien que la boîte automatique à double embrayage, également connue sous l’abréviation DCT (Dual-Clutch Transmission), existe depuis les années 40, c’est surtout durant les années 80 et 90 que Porsche, avec sa boîte PDK (Porsche Doppelkupplungsgetriebe), a fait évoluer la technologie en course automobile.

Boîte DCT

La grande rapidité de fonctionnement de la DCT lui permet d’éliminer presque entièrement les pertes de puissance entraînées par les changements de rapports. On observe également une nette amélioration de la consommation de carburant grâce au fait que le moteur thermique tourne à un régime plus constant.

 

À LIRE AUSSI : Quelle est la différence entre les types de rouage intégral ?

À LIRE AUSSI : Qu’est-ce qu’une transmission à variation continue (CVT)?



Aujourd’hui, on retrouve ce type de boîte de vitesses sur une panoplie de véhicules de tous genres comme les voitures sport, notamment la Nissan GT-R, les berlines, comme la Mercedes-AMG E63 S, et certains VUS de luxe européens, comme un Audi Q5 ou un Porsche Macan, ainsi que les voitures compactes et sous-compactes japonaises et sud-coréennes, comme l’Acura ILX et la Kia Forte.

Boîte DCT

Fonctionnement et applications

On reconnaît la boîte DCT par ses changements de rapports ultra rapides, sa douceur de fonctionnement et son comportement qui se rapproche de celui d’une manuelle. Par exemple, sur une boîte automatique, quand on est dans une pente sur la position D et qu’on relâche les freins, l’auto a moins tendance à reculer. Sur certains modèles équipés d’une DCT, le véhicule reculera.

Contrairement à une boîte de vitesses automatique ordinaire qui utilise un convertisseur de couple pour passer d’un rapport à l’autre, la boîte DCT est équipée d’un ensemble d’embrayages. De cette manière, il est possible d’installer un embrayage sur les rapports pairs, et un autre sur les rapports impairs. Cette démultiplication des embrayages octroie ainsi une plus grande rapidité d’exécution durant les changements de rapports.

Par exemple, quand l’auto roule à vive allure sur le quatrième rapport, la boîte – grâce à un ordinateur intégré – comprend que le cinquième rapport approche. Elle prépare donc l’embrayage responsable de l’actionner, ce qui permet un passage plus rapide et précis et améliore ainsi les accélérations et la consommation de carburant.

Boîte DCT

Avantages et inconvénients

L’avantage principal de la boîte à double embrayage est sans surprise sa rapidité de fonctionnement et les bienfaits qu’elle apporte à l’efficacité énergétique d’un véhicule mû par un moteur thermique. Dans un monde où tous les constructeurs s’efforcent de réduire leur empreinte carbone, la DCT permet de réduire la consommation de carburant d’un véhicule tout en réduisant ses émissions de GES. C’est d’ailleurs l’objectif visé par Hyundai et Kia qui intègrent ce type de transmission dans ses VUS, comme le Santa Fe et le Sorento.

Cette boîte est également appréciée sur des voitures de sport et les supervoitures en raison de sa grande efficacité, surtout sur circuit. Avec l’arrivée de bolides hyper puissants, la boîte DCT s’est montrée plus qu’essentielle pour bien contrôler les performances d’un véhicule. Certains modèles, comme les Volkswagen Golf GTI et R, ont même démontré par leurs chiffres de ventes que la boîte à double embrayage se révèle parfois plus appréciée par les adeptes de conduite que la manuelle.

Boîte DCT

En revanche, on reprochera à cette boîte d’être complexe, de compter plus de composants mécaniques et d’afficher des frais d’entretien élevés quand on la compare à une boîte automatique ordinaire ou à une manuelle. Ce type de boîte enregistre également un dossier de fiabilité moins constant. En outre, certaines applications, surtout les premières générations du principe, ont fait preuve de passages de rapports saccadés et mal adaptés à la conduite quotidienne, rendant l’expérience de conduite désagréable.

Finalement, depuis l’arrivée des nouvelles boîtes automatiques tout aussi rapides et efficaces que les DCT, certains constructeurs, comme BMW, ont complètement délaissé le principe à double embrayage en raison de sa complexité.  

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Quelle est la différence entre une transmission automatique conventionnelle et une à double embrayage?

Tag associé: Double embrayage
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer