Peut-on appliquer un traitement antirouille sur un véhicule électrique? - Chroniques

Question du jour

Peut-on appliquer un traitement antirouille sur un véhicule électrique?

Un lecteur veut savoir s’il peut faire appliquer un traitement antirouille à sa Hyundai Ioniq électrique.

Hyundai

J'ai une Hyundai Ioniq électrique. J'ai pris un rendez-vous pour un traitement antirouille. Le préposé m’a dit que tous ses techniciens venaient justement de finir leur formation pour les véhicules électriques. Mon ami à une Nissan LEAF et son concessionnaire lui a dit qu'un VE ne se traite pas à l'antirouille. Alors, je fais quoi? Je le traite ou pas mon véhicule?

- Sylvain

À LIRE AUSSI : Peut-on appliquer un traitement antirouille sur un véhicule hybride?

Bonjour. Voilà un débat qui n’est pas sur le point d’être terminé, c’est le moins qu’on puisse dire. Réglons la question une fois pour toutes : oui vous pouvez faire traiter votre voiture électrique avec un traitement antirouille. Par contre, l’application de ce genre de traitement sur une voiture électrique n’est pas aussi simple qu’avec une voiture dotée d’une motorisation conventionnelle. La preuve, votre concessionnaire Hyundai vient d’offrir une formation spécifique à ses experts en atelier pour le traitement antirouille.

De facto, il faut un spécialiste avec une formation en voiture électrique pour faire le traitement. Ce n’est pas n’importe qui qui peut le faire. À la suite de sa formation, le spécialiste connaitra les endroits où l’on retrouve des composantes électriques vulnérables qui ne doivent pas être aspergées. Il doit savoir quelles sont ces pièces et où elles sont situées pour ne pas nuire au bon fonctionnement du véhicule. Si le traitement est fait par un amateur, les conséquences peuvent être importantes et graves pour le consommateur. À titre d’exemple, si le technicien d’atelier asperge le module électrique, la garantie du fabricant tombe automatiquement. La personne qui applique le traitement doit impérativement appliquer le produit que sur des composantes métalliques, celles qui sont réellement à risque de se corroder. Il lui est donc fortement suggéré de démonter les bas de caisse, l’intérieur des arches de roues, les moulures et ainsi de suite pour avoir un accès direct au métal. De cette manière, le travail sera nettement plus précis, diminuant d’autant les risques d’une contamination des composantes électriques.

Étant donné la complexité et la délicatesse des opérations, vous comprenez que les coûts d’un traitement antirouille sur une voiture électrique sont passablement plus élevés qu’avec une voiture conventionnelle. Selon des techniciens spécialisés, il faut entre 3 et 4 heures pour faire le traitement complet. Si l’on vous retourne votre voiture après 1 heure, posez-vous de sérieuses questions quant à la qualité du travail.   

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer