Pourquoi les voitures électriques n’ont pas de panneaux solaires sur leur toit? - Chroniques

Question du jour

Pourquoi les voitures électriques n’ont pas de panneaux solaires sur leur toit?

Un lecteur s’interroge sur l’absence de panneaux solaires sur le toit des véhicules électriques.

23 décembre 2019

Pourquoi ne voit-on pas de véhicules électriques avec des capteurs solaires sur les toits pour les recharges des batteries? 

-Gilles  

Bonjour,

Voilà une question très pertinente sur les choix technologiques que les constructeurs automobiles font lorsqu’il est question d’électrification. Il faut dire qu’il existe des précédents dans l’histoire automobile avec des panneaux solaires. La Toyota Prius Plug-in Hybrid 2010 de première génération en était équipée en option. Incapable d’absorber une grande quantité d’énergie, l’alimentation solaire ne serait que pour quelques accessoires à bord, rien de plus. Malheureusement, à cette époque, le cout et l’investissement étaient difficilement justifiables. Toyota a donc abandonné l’idée pour la génération suivante. 

De manière générale, la technologie solaire n’est pas en mesure de fournir suffisamment d’énergie pour alimenter mécaniquement une voiture. La surface d’exposition des panneaux solaires n’est pas assez grande pour propulser une voiture. Par contre, au-delà de la motorisation, il y a plusieurs accessoires qui ont besoin d’énergie. 

Toutefois, avec la grande évolution de la technologie solaire et une certaine démocratisation en matière de prix, on verra au Japon et en Europe une nouvelle fois des panneaux solaires sur le toit de certaines versions de la Prius Prime. Mais pour l’instant, il ne semble pas que Toyota ait l’intention de l’offrir en Amérique du Nord. D’autres s’y intéressent. Elon Musk de Tesla a affirmé que l’appoint énergétique du solaire sera considéré comme une option à moyen terme sur certains des véhicules de sa gamme. Karma le propose sur son électrique Revero 2020 et Hyundai arrivera dès l’an prochain avec une Sonata Hybrid équipée d’un toit solaire. Il y a fort à parier que plusieurs autres constructeurs automobiles suivront cette nouvelle tendance dans un avenir presque immédiat.

Une entreprise s’y commet beaucoup plus sérieusement, la Lightyear One, dont j’ai fait mention lors d’une Capsule technologique. Selon les ingénieurs de cette entreprise, le véhicule pourrait gagner jusqu’à 12 kilomètres d’autonomie par heure grâce au soleil. C’est extrêmement intéressant! Par contre, il faut savoir la One a été dessinée pour accueillir le maximum de panneaux solaires possibles. Dans son cas, on parle d’une surface de 5 mètres carrés. Comme pour toutes les « nouvelles » technologies, l’industrie a besoin d’une (longue) période d’adaptation. Il y a fort à parier que plusieurs constructeurs automobiles vont regarder du coin de l’œil comment vont se dérouler la commercialisation et le fonctionnement de la One dans les prochaines années. Il est même envisageable qu’un constructeur achète carrément la « start-up » pour en récupérer la technologie. Pour l’heure, une Lightyear One coute au bas mot 135 000 $ US. C’est encore loin d’être abordable.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Les voitures solaires

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides, Véhicules hybrides rechargeables, Voitures électriques, Auto électrique, VUS électrique, Berline électrique, Autonomie, Bornes de recharge, Circuit électrique, Batteries, Environnement, PHEV, EV, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer