Le GMC Sierra AT4 à moteur 6,2 litres est-il difficile à revendre? - Chroniques

Question du jour

Le GMC Sierra AT4 à moteur 6,2 litres est-il difficile à revendre?

Le moteur 6,2 litres du Sierra AT4 sera-t-il un avantage lors de la revente dans quelques années?

GMC

Je magasine actuellement pour un GMC Sierra AT4 avec moteur 6,2 litres. Je me demande si ce moteur sera un avantage dans quelques années à la revente. Est-ce que je serai pénalisé financièrement en choisissant ce moteur ou si je risque de le vendre plus cher?

– Samuel

Bonjour Samuel,

D’abord, je souhaite souligner que l’engouement pour les camions est frénétique. On n’a qu’à regarder les chiffres de vente pour se rendre compte que les consommateurs en sont friands. Ce n’est d’ailleurs pas si surprenant que ça compte tenu du fait que les camions sont maintenant plus confortables, plus pratiques et plus économes en carburant que jamais. Ils sont aussi plus diversifiés, proposant une variété presque sans fin de moteurs et de configurations de cabine. 

À mon sens, cet engouement n’est pas près de s’estomper, malgré la mauvaise presse faite aux camions en lien avec les changements climatiques. À ce jour, leur valeur de revente demeure élevée, signe de la popularité de cette catégorie.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Cotes de consommation dévoilées pour le Chevrolet Silverado 1500 Duramax

Cette valeur de revente est cependant influencée par les caractéristiques inhérentes à la camionnette elle-même. En ce qui vous concerne, deux choses importantes devraient vous aider à obtenir un meilleur prix qu’une autre version : la version AT4 et le moteur 6,2 litres. 

Deux caractéristiques qui seront recherchées par les acheteurs potentiels d’un véhicule d’occasion. Premièrement, la version AT4 propose un style distinctif orienté vers le hors-route, ce qui a toujours eu un attrait auprès des consommateurs. Sans oublier la suspension plus élevée de deux pouces, un autre argument en faveur de la hausse d’une valeur de revente.

À LIRE AUSSI :
Essai du GMC Sierra AT4 2019
Essai du GMC Sierra quatre cylindres 2019

Ensuite vient le V8 6,2 litres. Il sera sans doute recherché dans l’occasion pour les mêmes raisons qu’il est choisi dans le véhicule neuf : puissance et douceur, sans nécessairement sacrifier l’économie de carburant. Je pense honnêtement qu’il sera possible de vendre le camion un peu plus cher parce qu’il sera équipé de ce moteur.

Est-ce que la totalité de la dépense initiale supplémentaire sera récupérée à la revente? Je ne pense pas. Il faut s’attendre à ce que seule une partie du montant demandé pour le 6,2-litres soit récupérée dans quelques années, à la revente, en comparaison avec un V8 5,3 litres, par exemple.

Il faut aussi garder en tête que le V8 6,2 litres coûte plus cher à posséder. Bien que la consommation de carburant de ce moteur soit somme toute raisonnable pour une telle cylindrée, il n’en demeure pas moins que le coût de l’immatriculation est plus élevé qu’avec un 5,3 litres – un excellent engin lui aussi. 

Donc, la question à se poser réellement : est-ce que la puissance supplémentaire offerte par le 6,2-litres est suffisante pour payer la différence à l’achat de 2 895 $, la surprime d’immatriculation, et n’en récupérer qu’une partie à la revente? Ça dépend de vos besoins, mais je dirais que c’est loin d’être nécessaire!

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Samuel parle de son essai avec le GMC Sierra 4 cylindres 2019!

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer