Les clés sans contact mortelles - Actualités

Technologie

Les clés sans contact mortelles

Plus d'une vingtaine de personnes sont mortes aux États-Unis après avoir oublié d'éteindre le moteur de leur véhicule.

L'équipe RPM

17 mai 2018

BMW

Une enquête réalisée par le journal américain The New York Times annonce qu’aux États-Unis, depuis 2006, plus de vingt personnes auraient perdu la vie à cause de la technologie des clés sans contact.

À LIRE AUSSI : Un impact entre un Volvo XC90 autonome de Uber et une piétonne cause la mort

Si vous disposez d’une voiture équipée du système sans contact, c’est-à-dire d’un bouton de démarrage, soyez vigilant. Aux États-Unis seulement, 28 personnes sont mortes et 45 ont été blessées à cause de ce système. Le monoxyde de carbone était le principal coupable.

Dans la plupart des cas, les conducteurs ont oublié d’éteindre leur véhicule une fois qu’il était stationné dans le garage de leur maison. La fumée s’échappait du véhicule et pénétrait alors dans la résidence des occupants, ce qui les empoisonnait. Lun des témoignages rapportés par le NYT soutient que le niveau de gaz dans la maison d’une victime « était 30 fois supérieur à ce que les humains peuvent tolérer ». 

Pour éviter que d’autres incidents du genre ne se produisent, des constructeurs comme Toyota ou Ford utilisent des signalétiques à l’intérieur et à l’extérieur de leur véhicule. Par exemple, depuis 2013, les véhicules de la marque de Détroit coupent leur moteur après trente minutes si celui-ci n’est pas utilisé et que le boîtier des clés est en dehors de la voiture. Chez certains modèles de Mazda, comme le CX-5, le conducteur, s’il sort de son véhicule avec la clé dans ses poches, peut entendre six fois un bip sonore.

L’organisme qui s’occupe de la sécurité routière aux États-Unis, le National Highway Traffic Safety Administration, met en garde les utilisateurs de ce système. Reste que réglementer au niveau fédéral ce domaine est compliqué. En 2011, le NHTSA avait eu l’idée de le faire. Mais, par trois fois, l’implantation de cette règle avait échoué.

Sur les 17 millions de véhicules vendus aux États-Unis l’année dernière, plus de la moitié était dotée du système sans contact.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer