Nikola retarde le dévoilement du Badger… encore la COVID-19 - Actualités

Nouvelles

Nikola retarde le dévoilement du Badger… encore la COVID-19

En raison de la réglementation en Arizona qui limite la taille des rassemblements, Nikola est contrainte de repousser le dévoilement du Badger.

5 octobre 2020

Nikola

Nikola tient mordicus à faire une présentation en direct du Badger avec des centaines de personnes sur les lieux pour la célébration. Malheureusement, la réglementation sur les rassemblements en Arizona force le constructeur à repousser le dévoilement à une date ultérieure.

L’engouement pour les camionnettes électriques n’a jamais été aussi élevé que depuis quelques mois. Déjà à l’avant-scène dans les médias pour l’originalité de son produit, Nikola attire l’attention avec le dévoilement officiel du Badger. Nous devions finalement voir le produit réel ce mercredi lors d’une présentation en Arizona. Malheureusement, la COVID-19 est une fois de plus venue changer les plans.

Sous la contrainte d’une limitation sur le nombre de personnes dans les rassemblements en Arizona, Nikola ne pourra pas faire la fête prévue pour la présentation du Badger. Pour le moment et considérant l’état instable de la pandémie aux États-Unis, le constructeur n’avance pas de nouvelle date. La Direction nous dit tout simplement que c’est remis à une date ultérieure, mais sans précision. « En raison de la restriction de la taille des rassemblements liés à la COVID-19 en Arizona, nous avons pris la décision de remettre la première en direct du Nikola World jusqu’à ce que nous puissions regrouper la communauté Nikola de manière sécuritaire. »

 

Pour le moment, le Nikola Badger n’existe que dans un monde virtuel. On nous a présenté des esquisses du véhicule au début de l’année, mais rien de tangible physiquement. GM s’est jointe à l’aventure pour aider l’entreprise dans la conceptualisation et la fabrication de la camionnette tout juste en septembre. L’objectif consiste à offrir à Nikola une capacité de production plus élevée tout en lui permettant de jouir éventuellement des innovations technologiques de GM. Pour l’instant, l’entente est toujours sur le papier, mais il manque les dernières signatures importantes qui scelleront l’union. Initialement, la date butoir était le 30 septembre. Toutefois, considérant l’ampleur du dossier, ses implications et les complications perpétuelles liées au contexte de la COVID-19, il n’y a toujours pas lieu de s’inquiéter pour la finalisation de la transaction.

Le Badger multiplie les promesses qui semblent toutes intéressantes les unes que les autres. Non seulement, la camionnette sera-t-elle offerte avec une motorisation électrique, mais il sera également possible d’avoir une version à pile à combustible à hydrogène dont l’autonomie pourrait atteindre les 966 kilomètres. Nikola soutient que l’électrique offrira une puissance de 906 chevaux et un couple de 980 livres-pieds. La capacité de la batterie serait de 160 kilowattheures, ce qui lui assurerait une autonomie d’environ 482 kilomètres.   

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Les "start-ups" automobiles aiment les camions

Tags associés: Véhicules électriques, Camionnette électrique, Autonomie, Batteries, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer