Hydro-Québec et Mercedes-Benz s’associent pour développer une nouvelle batterie - Actualités

Nouvelles

Hydro-Québec et Mercedes-Benz s’associent pour développer une nouvelle batterie

Cette batterie à électrolyte solide a le potentiel de remplacer la batterie lithium-ion au cours de la prochaine décennie.

5 février 2020

Hydro-Québec/Mercedes-Benz

Même s’il ne s’agit pas d’un fait particulièrement connu, du développement et de la recherche sur les batteries pour véhicules électriques s’effectue ici-même, chez Hydro-Québec. Cette expertise québécoise vient de prendre un nouveau tournant avec l’annonce faite hier, à l’effet qu’Hydro-Québec et Mercedes-Benz s’associent pour le développement de technologies de batteries à électrolytes solides.

Même si la batterie lithium-ion est celle qui est la plus répandue actuellement dans l’univers des véhicules électriques, elle est appelée à être remplacée dans un horizon d’environ 10 ans. Celle qui semble avoir l’avenir le plus prometteur est la batterie lithium métallique à électrolyte solide, une technologie sur laquelle Hydro-Québec travaille depuis plusieurs années. En effet, la première génération de cette batterie a été développée dans les années 90, et a été peaufinée au fil du temps.

 

 

Parmi les avantages la batterie tout solide, on note une énergie massique très élevée, ce qui signifie qu’elle peut contenir beaucoup d’énergie électrique pour un poids et un volume plus faibles. De plus, les recherches ont montré que les batteries à électrolyte solide offrent une durabilité supérieure et sont considérées comme plus sécuritaires en cas d’impact en raison de l’absence de liquide inflammable dans sa composition.

L’association avec entre Hydro-Québec et Mercedes-Benz permettra d’accélérer le développement et, éventuellement, la commercialisation de la batterie à électrolyte solide, comme l’a souligné Jonathan Côté, conseiller stratégique aux relations médiatiques chez Hydro-Québec. Elles pourront ainsi être testées directement dans les véhicules, ce qui permettra de recueillir des données en situation d’utilisation réelle.

De son côté, Mercedes-Benz a clairement statué il y a quelque temps sur l’importance qu’elle accordera aux véhicules électriques dans l’avenir. En effet, le constructeur allemand met des efforts considérables dans le développement de véhicules électriques, comme en témoigne son engagement de mettre sur le marché, d’ici 2022, 10 véhicules électriques différents. Aussi, l’objectif est, à terme, d’électrifier tous les modèles offerts de la gamme. Ceci passera notamment par le biais de la sous-marque EQ, qui comprend actuellement comme seul modèle le Mercedes-Benz EQC.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Autopsie d'un véhicule électrique : la batterie

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer