Audi RS6 GTO Concept : hommage à la 90 quattro IMSA GTO - Actualités

Nouvelles

Audi RS6 GTO Concept : hommage à la 90 quattro IMSA GTO

L’Audi RS6 GTO Concept incarne le fantasme de la recréation de la légendaire Audi 90 quattro IMSA GTO de la fin des années 1980.

12 novembre 2020

Audi

Peu de véhicules de course chez Audi ont autant marqué l’imaginaire que l’Audi 90 quattro IMSA GTO des années 1980. Trente ans plus tard, les stylistes d’Audi lui rendent hommage avec une RS6 GTO Concept.

Bien que l’Audi 90 quattro IMSA GTO n’ait pas connu l’histoire la plus glorieuse de la course automobile, elle a certainement marqué son époque pour son audace. Inscrite dans la série IMSA, cette 90 était équipée d’un 5-cylindres turbocompressé de 2,2 litres d’une puissance de plus de 700 chevaux. Évidemment, l’autre carte dans sa manche, son rouage intégral. Elle affrontait les gros V8 à propulsion américains sur la piste, mais elle avait certainement une plus grande agilité. Malheureusement, comme les Américains n’aiment pas être confrontés à leurs propres valeurs sur leurs pistes, surtout par des étrangers, la configuration à quatre roues motrices a rapidement été interdite dans les séries où la 90 GTO participait.

Au-delà de l’échec de sa carrière sportive, cette voiture marque l’imaginaire par son audace et aussi par son style unique qui se manifeste par ses couleurs, le design unique de ses roues fermées et la gigantesque sortie d’échappement latérale. Histoire de prendre du galon, de jeunes stylistes en formation au centre de style de Neckarsulm, en Allemagne, se sont amusés avec une RS6. Le respect de la tradition et de la modernité se montre évident. On reconnaît la RS6 Avant, mais aussi la 90 IMSA.

 

 

Ce qui frappe en premier lieu, c’est naturellement le choix des couleurs : blanc, argent, gris, noir, rouge. Sur la RS6 GTO, au lieu de fermer les phares comme sur la 90, on opte pour une fermeture partielle de la partie supérieure de la calandre. Les roues sont certainement le clou du spectacle avec une approche pleine qui fait une référence directe à son ancêtre, et bien sûr, elles sont blanches et portent fièrement l’inscription quattro. Comme il se doit, même s’il est passablement plus discret, le pot d’échappement se trouve tout juste devant l’arche de roue arrière. On complète la tournée avec un gros aileron rouge sur le hayon et des accents peints en noir pour les feux.

Dans l’habitacle, on suit l’approche exigée pour un bolide tirant ses origines de la course. L’ensemble de l’habitacle est vidé pour ne conserver que la structure et une partie de la planche de bord. On introduit des sièges de course à points d’ancrage multiples, une cage de protection tubulaire et des filets de protection.

Évidemment, l’Audi RS6 GTO est un concept et le restera, d’autant plus qu’il s’agit d’un projet étudiant. Même si le bolide restera un fantasme pour bien des amateurs d’Audi, on peut imaginer que certains préparateurs comme ABT pourraient reprendre la balle au bond et jouer de nostalgie avec la RS6 Avant. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Au volant du Audi e-tron 2019

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer