Audi avoue son retard technologique par rapport à Tesla - Actualités

Technologie

Audi avoue son retard technologique par rapport à Tesla

Le nouveau PDG d’Audi se confie quant au retard technologique que connaît actuellement son entreprise.

27 juillet 2020

Audi

Le virage vers l’électrification pour les grands constructeurs d’automobiles n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Bien que certains géants de l’industrie comme GM, Nissan et le groupe Hyundai/Kia semblent être bien outillés pour affronter Tesla, certains constructeurs ont encore de la difficulté à maintenir le cap. Selon Audi, sa technologie serait au moins deux ans en retard sur celle de Tesla.

Dans le cadre d’une récente entrevue accordée au média américain Reuters, Markus Duesmann, nouveau PDG d’Audi, a avoué que sa marque devra prendre les bouchées doubles si elle désire concurrencer le constructeur californien. M. Duesmann précise que, malgré les récents efforts d’Audi d’électrifier certains modèles, comme les véhicules de la nouvelle famille e-tron, Tesla dispose actuellement de technologies de pointe clairement plus sophistiquées en matière de batteries, de logiciels et d’architecture globale de ses véhicules.

« Tesla commercialise actuellement des batteries plus puissantes. De plus, ses véhicules sont conçus autour de ces batteries. Ses logiciels sont également plus sophistiqués que les nôtres. À ce chapitre, Tesla a au moins deux ans d’avance sur nous » - a avoué M. Duesmann lors de l’entrevue.

 

Bien que le PDG d’Audi soit fier des quelque 17 641 Audi e-tron vendues à l’échelle mondiale depuis le début de l’année, il avoue que son entreprise a encore beaucoup à faire pour espérer se mesurer à Tesla, elle qui a déjà commercialisé près de 75 000 Model 3 cette année, et ce, aux États-Unis seulement. 

M. Duesmann a toutefois précisé que son projet Artemis - une sorte d’offensive électrique signée Audi - aidera le constructeur à revenir en force dans le domaine des véhicules électriques, promettant un nouveau modèle Audi de prochaine génération d’ici 2024. 

L’offensive Artemis concorde également bien avec les promesses du groupe Volkswagen de commercialiser jusqu’à 75 nouveaux modèles électriques au sein de ses marques d’ici 2029.  Volkswagen serait également en train de construire sa propre usine de batteries, ce qui pourrait, en théorie, lui permettre de mieux concurrencer Tesla.

C’est justement là que Tesla domine sur les autres constructeurs d’automobiles : les batteries. Tesla est encore le seul constructeur d’automobiles à les fabriquer lui-même, tandis que tous ses concurrents dépendent d’un fournisseur commun comme LG Chem ou, encore, des entreprises chinoises comme Automotive Energy Supply Corp., fournisseur pour Nissan et la LEAF. 

Cette dépendance à un fournisseur limite la capacité de développement et de production de nouveaux modèles et de technologies. Pendant ce temps, Tesla continue de prendre de l’avance en développant des batteries toujours plus performantes et spécialement conçues pour ses modèles.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: VIDÉO: 2003 : fondation de Tesla

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer