Hybridation légère pour le Land Rover Discovery Sport 2020  - Actualités

Nouveaux modèles

Hybridation légère pour le Land Rover Discovery Sport 2020 

Le luxueux VUS compact passe au bistouri et entre sur le marché des hybrides.

Land Rover

Après quelques années sur le marché, le Land Rover Discovery Sport adopte un style à jour et de nouvelles motorisations, dont l’hybridation légère.

Le Discovery Sport est l’un des piliers de la gamme Land Rover en matière de vente. Étant au bas de l’échelle, il sait attirer les acheteurs qui désirent avoir la prestigieuse marque entre leurs mains sans toutefois payer le gros prix pour les modèles les plus exclusifs. Étant largement dérivé de l’Evoque, il n’est pas très surprenant que Land Rover profite du renouvèlement complet de ce dernier pour apporter d’importantes modifications techniques sur le Discovery Sport.

À LIRE AUSSI : Pas de Range Rover Evoque électrique à l'horizon

Sur le plan esthétique, on parle d’une mise à jour. Franchement, les « améliorations » sont très – sinon trop – discrètes par rapport au véhicule d’origine. L’essentiel des transformations se remarque aux blocs optiques, plus minces, et à leur structure interne, plus complexe tout en adoptant les DEL à part entière. Le bouclier suit le dogme du design de son grand frère, le Discovery, avec une approche tout en rondeur. C’est efficace, mais pas tellement innovant et encore moins spectaculaire. À l’arrière, on poursuit sur une note de modestie avec des feux plus inspirés, mais qui conservent la même forme. Pour compléter le tour, une collection de nouvelles jantes de 18 à 21 pouces est proposée.

Dans la cabine, on reconnaît les traits initialement introduits en 2016. Suivant l’évolution des systèmes multimédias Touch Pro et graphiques de Land Rover, le Discovery Sport intègre une panoplie d’écrans pour la gestion de toutes les commandes à bord. Il n’y a plus un seul bouton physique; tout est tactile, par des moniteurs. Ces systèmes sont visuellement superbes, mais leur ergonomie impose plusieurs questionnements chez les usagers. Il n’en demeure pas moins qu’après plusieurs jours d’essai, on finit par s’y faire. Dans cette même veine, l’instrumentation passe au numérique et peut être configurée. Land Rover profite de l’occasion pour introduire une technologie inédite pour le constructeur : le rétroviseur central par caméra HD ClearSight. Étant conçu pour les activités hors route, Land Rover va encore plus loin avec ClearSight Ground View, qui permet d’avoir une visibilité à 180 degrés vers l’avant, incluant le sol.

Sur le plan technique, tout comme l’Evoque 2020, le Discovery Sport intègre l’évolution de la plateforme D8. Selon Land Rover, elle est maintenant 13 % plus rigide que précédemment. On doit souligner que cette base date de l’époque où Ford était toujours propriétaire de la marque anglaise.

Sous le capot, Land Rover fait table rase avec l’introduction de nouvelles mécaniques pour le Discovery Sport. Le premier, un quatre-cylindres de 2,0 litres de 246 chevaux, remplace celui de 237 ch. Vient ensuite, le plus intéressant avec une forme légère d’hybridation. Tout comme l’Evoque 2020, le Disco Sport propose la technologie 48 volts pour une assistance au moteur thermique. Ce n’est pas le modèle hybride le plus optimal, mais il permet malgré tout une réduction de la consommation de carburant tout en dynamisant la conduite et les performances.

Pour le moment, Land Rover Canada n’a pas divulgué les prix du Discovery Sport. Ça ne saurait tarder, puisqu’il doit arriver chez les concessionnaires au cours de l’été 2019.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer