Dodge Durango SRT Hellcat 2021 : pièce de collection en devenir - Actualités

Insolite

Dodge Durango SRT Hellcat 2021 : pièce de collection en devenir

Contrainte par des réglementations sur les émissions polluantes, la production du Dodge Durango SRT Hellcat 2021 ne durera pas plus de 6 mois.

14 juillet 2020

Dodge

Pour plusieurs, le dévoilement d’un VUS intermédiaire qui affiche une puissance de 710 chevaux relève de la pure hérésie dans un monde de plus en plus conscientisé à l’environnement. Pour ces personnes, il y a une bonne nouvelle, la production du Dodge Durango SRT Hellcat 2021 ne durera pas plus de 6 mois.

En effet, bien que Dodge vienne tout juste de lever le voile sur cet indécent VUS, ce dernier ne connaîtra pas une très longue carrière. On doit cette réalité au fait que, à partir de l’année modèle 2022, le mariage entre la plateforme du Durango et du Hellcat ne respectera pas plus les normes sur les émissions polluantes. À ce compte, bien qu’on n’ait toujours pas encore la confirmation, considérant que le Durango et le Grand Cherokee sont construits sur la même base, il est possible que le Jeep Grand Cherokee Trackhawk passe aussi sous le couperet.

Initialement, Dodge avait prévu une production plus longue que 6 mois. Malheureusement, ou heureusement pour la planète, la COVID-19 est venue chambouler les plans de FCA quant à la production du véhicule. De ce fait, l’assemblage du Dodge Durango SRT Hellcat ne commencera qu’au début de 2021. La fenêtre de production est très restreinte en temps. Timothy Kuniskis, le patron de Dodge, explique la situation lors d’un entretien avec la publication Muscle Cars & Tracks : « Nous allons les construire uniquement pour 6 mois. Avec tous les changements que nous avons faits à l’usine pour le retour à la production suivant la COVID-19, nommément la distanciation sociale, cela change les capacités de production. Je n’ai pas de chiffre exact, mais ce sera moins de 2 000 exemplaires. La production sera déterminée par la demande des clients et par notre capacité de produire en 6 mois. » Bien qu’il soit pleinement conscient que le véhicule sera passablement rare, Dodge ne numérotera pas les Durango SRT Hellcat comme l’entreprise l’a fait pour le Dodge Challenger Demon 2018. 

 

À LIRE AUSSI: Dodge Durango 2021 : nouveau visage et habitacle rehaussé

À LIRE AUSSI: Dodge SRT : Challenger Super Stock, Charger Redeye et Durango Hellcat 2021

 

Nous lançons un avis aux collectionneurs : le Dodge Durango SRT Hellcat 2021. Considérant qu’il ne sera assemblé que pour une période de 6 mois, la puissance de la mécanique, l’originalité du produit et, surtout, la quantité maximale d’exemplaires produits, nous tenons tous les éléments clefs pour qu’il devienne très rapidement un bolide de collection. Reste maintenant à connaître le prix.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Dodge Challenger Hellcat Redeye Widebody 2019: 10 choses qu’on aime… ou pas!

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer