New York : 400 km d'autonomie pour le Hyundai Kona électrique - Actualités

Salons

New York : 400 km d'autonomie pour le Hyundai Kona électrique

Clairement, la version nord-américaine du Kona électrique a la Chevrolet Bolt dans sa ligne de tir.

Samuel Lessard

3 avril 2018

Hyundai

Les détails de la version nord-américaine du Hyundai Kona électrique ont été dévoilés au Salon international de l’auto de New York quelques semaines après que le véhicule ait été lancé officiellement en Corée. Chez nous, le Kona sera équipé d’une batterie de 64 kWh, ce qui lui donnera une autonomie de 402 km (250 miles).

Avec une telle autonomie, le Hyundai Kona électrique devient le véhicule électrique abordable avec le plus grand rayon d’action offert actuellement sur le marché. Il vient donc damer le pion à l’actuelle championne de l’autonomie, la Chevrolet Bolt, qui a une batterie de 60 kWh et une autonomie maximale annoncée de 383 km.

En termes de motorisation, le Hyundai Kona électrique est équipé d’un moteur synchrone à aimant permanent de 201 chevaux et 291 livres-pied de couple, ce qui, une fois de plus, surpasse légèrement la Chevrolet Bolt. La batterie lithium-ion polymère de 64 kWh et 356 volt est refroidie par liquide et pèse moins de 454 kg (1 000 lb). Pour ce qui est de la transmission de la puissance, elle passe par un système à un seul engrenage avec rapport de démultiplication de 7,981.

Pour ce qui est de la recharge, le Kona électrique est équipé d’un chargeur intégré de niveau 2 d’une capacité de 7,2 kW, ce qui permet une recharge complète de la batterie en 9h50. L’utilisation d’une borne de recharge rapide (de type BRCC) avec capacité de 100 kWh permet de recouvrer 80 % de la charge en 54 minutes. L’application Blue Link permet de gérer, entre autres, les recharges du véhicule.

En termes de performances, le Kona électrique, avec sa batterie de 64 kWh, atteindra 100 km/h en 7,6 secondes et aura une vitesse maximale de 164 km/h.

Les Hyundai Kona électrique vendus sur le marché canadien disposent d’un système de chauffage par pompe à chaleur, qui utilise la chaleur fournie par les éléments du système motopropulseur afin de réchauffer l’habitacle et ainsi diminuer l’impact sur l’autonomie de batterie par temps froid.

En termes d’équipement, le Kona électrique dispose de toute la série d’assistances à la conduite tels que la surveillance des angles morts, le suivi de voie et le régulateur de vitesse adaptatif. Du point de vue technologique, il intègre les applications Apple CarPlay et Android Auto.

Le Hyundai Kona électrique sera offert aux États-Unis au cours du quatrième trimestre de l’année 2018. Il sera commercialisé en Californie en premier et gagnera les autres états faisant la promotion des véhicules électriques ensuite. Il arrivera au Canada au même moment.

Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique, Autonomie
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer