Plaques d’immatriculation : 38 000 remplacements en ligne en 3 mois - Actualités

Nouvelles

Plaques d’immatriculation : 38 000 remplacements en ligne en 3 mois

Depuis l’instauration du service en ligne de remplacement de plaques d’immatriculation, le 4 novembre dernier, plus de 38 000 clients ont utilisé le service.

29 janvier 2021

SAAQ

Certaines plaques d’immatriculation du Québec s’abiment avec le temps, les rendant presque illisibles en raison d’un décollement de la pellicule réfléchissante. Depuis le 4 novembre dernier, un service en ligne de remplacement gratuit est proposé aux consommateurs qui veulent une plaque d’immatriculation neuve. Or, depuis l’entrée en vigueur de ce service en ligne, plus de 38 000 clients l’ont utilisé.

Les clients peuvent utiliser le service en ligne de remplacement de plaque soit pour remplacer une plaque défectueuse suite à un décollement ou une plaque endommagée par un accident ou autre. Selon les chiffres transmis par Mme Sophie Roy, relationniste à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), des 38 000 clients qui ont utilisé le service depuis sa mise en place le 4 novembre dernier, environ 95 % l’ont fait pour remplacer une plaque défectueuse. Il y a près de 6,7 millions de véhicules immatriculés au Québec, selon des chiffres de 2019.

 

 

Auparavant, les consommateurs devaient se rendre dans un point de service de la SAAQ pour qu’un préposé puisse constater la défectuosité ou le mauvais état de la plaque d’immatriculation et lui remettre une nouvelle plaque d’immatriculation avec un numéro différent. Or, avec le service en ligne, les clients reçoivent une nouvelle plaque portant le même numéro de séquence dans les 40 jours ouvrables, après quoi ils doivent retourner la vieille plaque à la SAAQ dans une enveloppe préaffranchie. Le tout est sans frais.

Crédit : Marjorie Loiselle

Origine du problème

Selon ce qu’avance Mme Roy, le décollement n’est pas lié à une certaine série de plaques ou à un procédé de fabrication quelconque. « Il y a des plaques défectueuses depuis longtemps. Même si le procédé d’impression a changé avec le temps, nous n’avons pas été en mesure de l’identifier comme seul responsable du décollement de la peinture » a souligné Mme Roy.

Comme il s’agit d’un défaut de fabrication, le client n’a pas à payer des frais pour le remplacement de sa plaque. Questionnée au sujet de qui prend la responsabilité financière de cette défectuosité, Mme Roy a affirmé que « le décollement de plaque est un défaut de fabrication. Le fabricant [des plaques d’immatriculation] donne une garantie à la SAAQ. La SAAQ assume les autres coûts du service comme les frais postaux. »

Les clients dont la plaque est perdue ou volée doivent toutefois se présenter en succursale pour éviter qu’il y ait de la fraude. Dans certains cas, des frais de 11,70 $ peuvent s’appliquer.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : SAAQ : les failles du "no fault"

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer