Du nouveau pour les Porsche 718 Boxster Spyder et 718 Cayman GT4 - Actualités

Nouvelles

Du nouveau pour les Porsche 718 Boxster Spyder et 718 Cayman GT4

Nouvelles versions, mais surtout, nouveau moteur. Ces 718 obtiennent un six-cylindres en ligne atmosphérique de 4,0 litres.

Porsche

Porsche revient aux sources des Boxster et Cayman avec la réintroduction d’un six-cylindres à plat. On retrouve cette mécanique inédite de 414 chevaux dans les ultimes bolides de cette génération, les Spyder et GT4.

Porsche a essuyé une volée de critiques lors du passage à la désignation 718 et du retrait du six-cylindres à plat. De la part de la presse, mais aussi des clients. La puissance – de 300 et 350 chevaux – y était, mais plus la légendaire sonorité du moteur. Avec le retour d’un six-cylindres, les amateurs de la voiture seront aux anges puisqu’il s’agit de la gamme la plus puissante dans cette génération des 718 Boxster et Cayman.

La mécanique impressionne à tous points de vue. Puissance de 414 chevaux, couple de 310 lb-pi, et surtout, pas de turbocompression. La bête est atmosphérique et offre même la désactivation des cylindres. Étant au sommet de la gamme des 718, la bagnole délaisse toute forme de boîte automatique – même la PDK! – pour n’offrir qu’une manuelle à six rapports. Une voiture de puriste!

À LIRE AUSSI : Porsche présente la Boxster Bergspyder

Comme on se trouve dans le rayon des Porsche de performance, les chiffres d’accélération parlent d’eux-mêmes. La 718 Boxster Spyder atteint 301 km/h alors que la 718 Cayman GT4 ira jusqu’à 304 km/h. Dans le cas du coupé, Porsche est très fier d’annoncer qu’il accomplit la Boucle Nord (Nordschleife) sur le Nürburgring 10 secondes plus rapidement : un exploit!

Techniquement, les ingénieurs ne se limitent pas au moteur et arrivent avec une collection d’améliorations. Dans le lot, l’intégration de suspensions de haut niveau avec le Porsche Active Suspension Management (PASM) de même qu’une hauteur réduite de 30 mm (1,1 pouce). Pour optimiser le côté sportif, le système de stabilité est plus permissif et un programme de vecteur de couple est inclus. Les freins y passent également; dans le cas des Spyder et GT4, des étriers constitués à partir d’un seul bloc d’aluminium sont maintenant proposés, en plus de la possibilité (en option) de disques en composite de céramique.

À l’intérieur, la présentation passe par une épuration, mais le tout demeure orienté vers la sportivité. Les designers offrent une cabine presque intégralement en alcantara. Des accents d’aluminium ou peints de la même couleur que la carrosserie meublent l’habitacle. De plus, il sera possible d’opter pour un habillage de type « classique » avec recouvrement en cuir rouge bordeaux et noir. Pour la GT4, les puristes de la piste pourront prendre une cage de protection tubulaire avec un extincteur de même que des sièges à six points d’ancrage.

Bien naturellement, la carrosserie se distingue des autres 718. La partie avant est presque entièrement redessinée, de même que les jupes latérales, le diffuseur arrière et les nouvelles jantes inédites. Dans le cas de la GT4, un aileron fixe est intégré au coffre, similaire à celui que l’on retrouve dans la série Clubsport. Cet ajout permet une augmentation de la pression négative de 50 %. Pour la Spyder, la plus grande distinction est dans la composition du couvercle du toit, derrière les occupants. On reconnaît immédiatement la configuration de type double bubble propre à toutes les Spyder des générations précédentes. Un aileron se déploie à 120 km/h pour optimiser les performances.

On connaît déjà les prix canadiens pour chacune des versions. La Porsche Boxster 718 Spyder 2020 débute à 110 500 $ contre 113 800 $ pour la 718 Cayman GT4. Sans l’ombre d’un doute, dans les deux cas, on parle ici de futures voitures de collection.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER : 

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer