Andy Palmer d’Aston Martin est congédié - Actualités

Nouvelles

Andy Palmer d’Aston Martin est congédié

Malgré toutes ses tentatives et sa vision d’Aston Martin, Andy Palmer est congédié.

Malgré ses compétences et sa vision d’Aston Martin, Andy Palmer est congédié dans la tourmente du recul de la valeur de la marque et des ventes.

Le monde de l’automobile est parfois cruel. Andy Palmer vient de le découvrir à la suite de la publication dans The Guardian d’un article qui soutient qu’il sera congédié de la direction du constructeur anglais Aston Martin. Vraisemblablement, c’est l’actuel patron de Mercedes-AMG, Tobias Moers, qui le remplacera.

Avec la nouvelle ère qui s’annonce chez Aston Martin et depuis la prise de contrôle financière par le Canadien Lawrence Stroll, les choses vont bouger pour le petit mais légendaire constructeur anglais. Clairement, il semble que la vision d’Andy Palmer ainsi que les résultats financiers de la marque ne plaisent pas au nouveau grand patron. Il faut souligner que, même si l’on a la plus belle gamme depuis des décennies, Aston Martin peine à garder la tête hors de l’eau. La valeur de l’entreprise a chuté de 4,87 milliards de dollars US en octobre 2018 à  684 millions en mai 2020. C’est vertigineux comme perte. À cela, on doit ajouter que les ventes sont aussi en forte régression de 45 % par rapport à la même période en 2019. Par comparaison avec le même trimestre en 2019, Aston Martin affiche une perte de 144 millions de dollars US en 2020. Clairement, la pandémie mondiale n’a pas aidé.  

 

 

Le contexte du congédiement de M. Palmer est quand même étrange. Aston Martin est à la croisée des chemins, et c’est son travail acharné qui en est responsable. C’est sous son égide qu’on a renforcé le partenariat avec le carrossier italien Zagato pour donner naissance à des voitures sublimes et exclusives.

C’est aussi à Andy Palmer qu’on doit le développement du nouveau et premier VUS de la marque, le DBX, qui arrivera en concession dans les semaines qui viennent. Il est celui qui a complètement réorienté l’approche technique de la gamme pour les années à venir. Le moteur avant passera à l’arrière dans les Valhalla et Vanquish prévues avant la fin de la décennie. C’est également lui qui a demandé la création de la super voiture Valkyrie. Il a vraiment tout mis en place pour assurer le succès et l’évolution d’Aston Martin. Malheureusement, ses efforts ne semblent pas avoir été suffisants pour attirer les acheteurs et maintenir la stabilité financière de la marque.  

L’avenir immédiat d’Aston Martin se fera dorénavant sous la gouverne de Tobias Moers, un transfuge qui arrive directement de Mercedes-AMG. Il n’y a pas de doute, il possède les compétences pour assumer le rôle qu’on vient de lui confier. Amateur de voitures de haute performance, il tient les rênes d’AMG depuis 2013, donc il s’y connaît en exotiques.        

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Aston Martin : présentation des Zagato et Valkyrie

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer