Mercedes-Benz dévoile enfin l'EQC, son premier VUS électrique - Actualités

Nouveaux modèles

Mercedes-Benz dévoile enfin l'EQC, son premier VUS électrique

Le dévoilement du Mercedes-Benz EQC était attendu de pied ferme par les amateurs d'énergie électrique. Les dirigeants de la marque peuvent maintenant dire mission accomplie.

Vincent Aubé

4 septembre 2018

Mercedes-Benz

Le constructeur Mercedes-Benz vient de s’inviter à la fête des véhicules électriques avec la présentation de son tout premier VUS électrique, l’EQC. Le lancement avait lieu à Stockholm en Suède où aura bientôt lieu la convention « me » supportée par la marque à l’étoile d’argent qui s’intéresse aux différents enjeux de la vie moderne.

À LIRE AUSSI : Voici la Jaguar E-Type électrique, une voiture électrique sortie tout droit des années 60

Mais revenons au Mercedes-Benz EQC, un VUS entièrement électrique directement orienté vers le Tesla Model X. Au moment d’écrire ces lignes, Mercedes-Benz n’avait pas encore publié les statistiques relatives à son autonomie nord-américaine, mais déjà, le constructeur estime à plus de 450 km la distance (sur le cycle européen) que pourra parcourir son nouvel utilitaire entre les recharges. Chez nous, cette distance sera assurément plus courte.


Le Mercedes-Benz EQC fait appel à deux moteurs électriques (un par essieu) qui totalisent une puissance combinée de 408 chevaux-vapeur, tandis que le couple optimal de ce VUS à quatre roues motrices est de 564 lb-pi. La vitesse de pointe est limitée à 180 km/h, tandis que le 0-100 km/h serait abattu en 5,1 secondes.

L’EQC est muni d’un bloc de batteries au lithium-ion d’une capacité de 80 kWh, ce dernier accusant à lui seul un poids de 650 kg. Le premier VUS électrique de la marque est similaire au GLC en ce qui concerne les dimensions extérieures, un commentaire qui s’applique aussi aux courbes du véhicule, même si l’EQC est complètement différent avec son bouclier sans grillage et son feu de position qui traverse le véhicule de bord en bord.

Un autre élément qui distingue l’EQC des autres produits de la marque, c’est le dessin de sa planche de bord qui adopte des buses de ventilation rectangulaires, contrairement à ce à quoi nous a habitués Mercedes-Benz depuis quelques années. Du reste, plusieurs commandes familières reprennent du service à bord de l’utilitaire, tout comme ce large écran MBUX qui traverse une bonne partie du tableau de bord.

Comme tout bon véhicule électrique moderne, l’EQC est truffé de technologies de connectivité comme ce pare-brise qui peut être dégivré – à l’aide d’une application via le téléphone intelligent – avant de partir le matin.

Le constructeur a confirmé que son nouvel utilitaire arriverait sur nos routes d’ici la fin de 2020. Pour l’instant, le prix du modèle n’a pas été divulgué.

 

Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer