Voici la Jaguar E-Type électrique, une voiture électrique sortie tout droit des années 60 - Actualités

Nouveaux modèles

Voici la Jaguar E-Type électrique, une voiture électrique sortie tout droit des années 60

Le constructeur britannique, via sa division Jaguar Classic, se lance dans la production en petite série de sa sublime voiture sport des années 60... en version électrique!

Vincent Aubé

29 août 2018

Jaguar

Le constructeur Jaguar se lance dans la conversion et la commercialisation de voitures classiques électriques avec la superbe E-Type propulsée par l’énergie propre.

À LIRE AUSSI : Le rabais gouvernemental accordé aux véhicules électriques d’occasion prolongé

Devant la réaction très positive du public à la suite du dévoilement du concept E-Type Zero en 2017 – une voiture conduite par le Prince Harry pendant les célébrations entourant son mariage d’ailleurs –, le constructeur britannique n’a d’autre choix que de faire plaisir aux amateurs de la mythique sportive des années 60.

Jaguar va donc confier à son usine de Coventry, en Angleterre, le soin d’assembler la nouvelle E-Type électrique, la voiture pouvant bien entendu être commandée aux goûts du consommateur. La division Jaguar Classic va même offrir le choix aux propriétaires existants de passer en mode électrique. Et comme si ce n’était pas assez, la conversion électrique n’affecte pas l’authenticité du véhicule. Le propriétaire de la voiture peut ainsi décider à tout moment de retourner au bon vieux moteur 6-cylindres en ligne ou même au V12 s’il s’agit de cette version.

La Jaguar E-Type électrique profite de la technologie implantée à bord de l’utilitaire I-PACE pour se mouvoir. Le bloc de batteries d’une capacité de 40 kWh prend la place du bloc 6-en-ligne, tandis que le moteur est logé en dessous. Puis, derrière, la transmission à un rapport s’occupe de transmettre la puissance aux roues arrière via un arbre de transmission et un différentiel d’origine.

Outre les modifications apportées au groupe motopropulseur, la Jaguar E-Type demeure intouchée au point de vue mécanique. La suspension et les freins demeurent donc en place pour une expérience typiquement E-Type.

Jaguar prévoit une autonomie entre les recharges de 273 km, avec un temps estimé à 6 ou 7 heures pour recharger la batterie, selon la source d’énergie

À l’intérieur, la planche de bord légèrement modifiée pour l’occasion peut accueillir un système de divertissement moderne via le carnet des options. Le seul autre indice de modernité à bord de cette E-Type zéro émission se trouve à l’avant, les phares aux diodes électroluminescentes ajoutant une touche de modernité.

Jaguar n’a pas divulgué de prix pour cette transformation spéciale, mais il y a fort à parier que ce ne sera pas abordable!

Tags associés: Véhicules électriques, Auto électrique
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer