La nouvelle Aston Martin DBS Superleggera est une digne remplaçante de la Vanquish - Actualités

Nouveaux modèles

La nouvelle Aston Martin DBS Superleggera est une digne remplaçante de la Vanquish

Le constructeur Aston Martin a dévoilé sa nouvelle DBS Superleggera cette semaine. L’exotique peut maintenant compter sur un V12 biturbo de 715 chevaux.

Vincent Aubé

28 juin 2018

Aston Martin

Le constructeur Aston Martin a dévoilé les grandes lignes de sa nouvelle DBS Superleggera, une GT qui remplace en quelque sorte la Vanquish au sommet de la gamme des sportives du groupe, en attendant l’hypervoiture Valkyrie, bien sûr.

À LIRE AUSSI : Shelby dévoile la Super Snake

Comme l’avait annoncé en 2016 le président et directeur général, Andy Palmer, Aston Martin est actuellement en train de revamper son alignement d’un bout à l’autre avec 7 nouveaux modèles en 7 ans! La DBS Superleggera est la troisième de la série et force est d’admettre que le charme Aston Martin fait encore partie de la recette de la marque britannique.



Comme son nom l’indique, c’est le carrossier Superleggera qui est derrière ce nouveau modèle qui repose sur la DB11, certains éléments de style de cette variante étant encore visibles. Malheureusement, le poids de cette DBS n’a pas été divulgué, mais le fait qu’elle soit habillée de fibre de carbone garantit une économie de poids face à la DB11.



Et la beauté de la chose, c’est que la mécanique V12 biturbo a elle aussi bénéficié d’un gain en puissance. Le moteur passe de 600 à 715 chevaux (!), tandis que le couple grimpe à 664 lb-pi (516 lb-pi dans la DB11). Le 0-100 km/h annoncé est de 3,4 secondes et la vitesse de pointe est « limitée » à 339 km/h (contre 322 km/h dans la DB11).

Mais, ce n’est pas tout, puisque le constructeur affirme que la boîte de vitesses automatique à 8 rapports, le différentiel à glissement limité ainsi que le diffuseur ont tous été retravaillés pour améliorer les performances et la tenue de route de cette sportive de haut niveau.

À l’intérieur, c’est du Aston Martin à l’état pur : on y retrouve des matériaux de qualité et un assemblage digne des autres modèles de la marque.

Le nouveau modèle est attendu un peu avant la fin de l’année. Il s’adresse surtout aux consommateurs qui hésiteraient encore entre une Ferrari 812 SuperFast, une Bentley Continental GT Speed, une Mercedes-Benz AMG GT R ou n’importe quelle autre exotique munie d’une mécanique diabolique sous le capot.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer