BMW dévoile enfin la nouvelle Z4 - Actualités

Nouveaux modèles

BMW dévoile enfin la nouvelle Z4

On peut enfin jeter un coup d'oeil sur la nouvelle version du roadster bavarois, la Z4 venant d'être présentée à Monterey, en Californie, à l'occasion de la semaine de la voiture.

Vincent Aubé

24 août 2018

BMW

S’il y a une voiture sport qui a fait couler beaucoup d’encre depuis la présentation du concept du même nom, il y a un an exactement, c’est bien la BMW Z4. Le constructeur bavarois avait levé le voile sur cet impressionnant prototype à cette même semaine de la voiture de Monterey, un rendez-vous couru par les aficionados.

À LIRE AUSSI : BMW Z4 35i sDrive ou Mercedes-Benz SLK 350?

Mais voilà, l’attente est enfin terminée : la nouvelle Z4, dont la commercialisation est prévue pour le printemps 2019 (en tant que modèle 2020), vient de faire son entrée dans l’arène des sportives à toit souple du globe. Pour l’instant, BMW n’a dévoilé qu’une seule livrée, celle-ci portant très bien son nom « First Edition ».


Fidèle au concept de l’an dernier, la voiture conserve évidemment cette capote amovible en toile, son long capot et cette cabine de pilotage toute à l’arrière. Le design est plus affûté que par le passé avec un profil aux arêtes saccadées. Le museau, pour sa part, adopte la grille de calandre double typique, celle-ci étant plus large que jamais. On reconnaît tout de suite le langage introduit par les plus récents modèles de la marque, surtout à l’arrière au niveau des feux de position.

À l’intérieur, l’habitacle est bien entendu conçu pour l’amateur de conduite. La planche de bord est orientée vers le conducteur. Toutefois, ce qui saute aux yeux, ce sont ces deux écrans. Le premier se trouve derrière le volant, tandis que l’écran du système de divertissement iDrive est plus vaste que jamais.


Sous le capot de cette Z4 First Edition, on retrouve un moteur 6-cylindres turbocompressé familier, le bloc livrant une puissance de 335 chevaux-vapeur. Le constructeur a promis de dévoiler d’autres détails le 19 septembre prochain, mais, pour l’instant, on peut apercevoir un levier de boîte automatique dans les photos officielles de la marque. Y aura-t-il une bonne vieille boîte de vitesses manuelle montée à bord? Il est permis d’y croire, du moins du côté européen où ce type de transmission a encore la cote.

On sait aussi que le 0-100 km/h sera l’affaire de 4,6 secondes et que la répartition des masses sera parfaite entre les deux essieux. De plus, le différentiel sera calibré par les sorciers de la division M, ce qui devrait garantir un comportement routier relevé.

On a déjà hâte à l’été 2019 pour un essai routier en règle!

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer