Toyota Highlander Hybride 2014 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Toyota Highlander Hybride 2014

Benoit Charette

2 octobre 2014

Économie d'essence
Confort
Nouveau design plus affirmé
Fiabilité

Conduite aseptisée
Édition Limited peu accessible



Standard

Données techniques

Marque

Toyota

Version

Limited

Options

aucune

Échelle de prix

52 695$ + 1690$ (frais de préparation)

Version à l’essai

Limited

Marque

Moteur

V6, 3,5 litres + moteur électrique, 280 ch @ 6 200 tr-min, 215 lb-pi

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

6,7

Consommation annoncée (route)

7,2

Consommation enregistrée

8,4

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Au milieu des années 80, la mode pour les jeunes familles était de rouler en minifourgonnette. Mais, inutile de vous le rappeler, ce type de carrosserie a rapidement perdu de son lustre, et ce, au profit des multisegments, des véhicules qui utilisent la même recette, mais avec des pneus plus costauds, une garde au sol surélevée et un look plus masculin. C’est exactement la mission du Toyota Highlander récemment renouvelé. Bien entendu, ce gros véhicule familial doit se frotter à tous les autres (Nissan Pathfinder, Honda Pilot, Chevrolet Traverse, GMC Acadia, Buick Enclave, Dodge Durango, Hyundai Santa Fe et Kia Sorento). La partie ne s’annonce pas de tout repos!


Un peu de charisme
Ce qui manquait à la génération précédente, c’était un minimum de charisme. Là-dessus, la nouvelle gueule du véhicule utilitaire corrige le tir de manière assez convaincante. Disons seulement qu’il ne passe plus inaperçu dans la circulation lourde. D’ailleurs, cette version Hybride Limited ne manquait pas de charme avec ses immenses roues chromées de 19 pouces et sa carrosserie bleue nautique. La portion avant revêt une nouvelle grille de calandre plus « camionnesque » avec son écusson logé en hauteur, celle-ci étant flanquée de deux blocs optiques amincis. À l’arrière, c’est le traitement habituel avec des feux translucides installés aux coins du VUS. C’est plus sobre au niveau de la fenestration, mais règle générale, le nouveau Highlander risque de très bien vieillir au fil des années.


Intérieur réussi
Il semble que le message d’ajouter du piquant est également parvenu au département du design intérieur. La planche de bord de l’ancienne génération a été remplacée par quelque chose de résolument plus expressif, la portion centrale regroupant toutes les commandes utiles pour la ventilation, le confort des occupants, sans oublier le système de navigation. Cela peut paraître banal, mais cette tablette pratiquée à la base du tableau de bord – rétroéclairée le soir venu – s’avère très pratique pour y déposer portefeuille et téléphone intelligent.


Le Highlander étant un gros véhicule, il faut s’habituer à y monter. Une fois rendu à bord toutefois, surtout dans cette édition Limited, le confort est au rendez-vous. En effet, la sellerie en cuir est moelleuse à souhait – parfaite pour les longues expéditions en famille –, une qualité qui s’applique également aux deux sièges capitaine de la rangée médiane. La console centrale entre les deux passagers avant est caverneuse, un plus pour dissimuler des objets de valeur. Une note sur la troisième rangée : il est plus difficile de s’y rendre – c’est le cas pour la plupart de ces multisegments –, mais cette option peut très bien dépanner à l’occasion.


Sous le capot
Pour 2014, le Highlander n’est plus disponible avec un moteur 4-cylindres d’entrée de gamme. Le consommateur a le choix entre un V6 et un V6 hybride. La version essayée héritait de la deuxième option, soit un V6 de 3,5-litres jumelé à un moteur électrique, cette combinaison livrant une puissance totale de 280 chevaux-vapeur et un couple de 215 lb-pi. Comme pour tous les véhicules hybrides Toyota, c’est une boîte de type CVT qui s’occupe de transmettre la puissance aux quatre roues motrices. À ce sujet, sachez que le Highlander Hybride fait appel à un rouage intégral sur demande.


Confortable avant tout
Au même titre que les autres représentants de la catégorie, le Toyota Highlander est gros. Il faut donc se familiariser avec le gabarit du véhicule avant de s’élancer dans la jungle urbaine. Mais après quelques kilomètres, on se rend bien compte que le Highlander – hybride ou non – est un VUS docile. La direction est relativement légère, les suspensions sont calibrées pour le confort avant tout, les accélérations sont progressives, tandis que l’insonorisation est une qualité appréciable, surtout en ville lorsque le mode électrique est enclenché. Le Highlander Hybride est également un allié de taille en conduite urbaine, sa consommation moyenne étant franchement réduite à basse vitesse.


La XLE est plus abordable
Étant donné sa vocation familiale, le Highlander Hybride Limited (à 52 695$) n’est pas à la portée de toutes les bourses. L’édition XLE est moins bien nantie, mais son niveau d’équipement est tout à fait noble, sinon l’édition LE constitue le niveau le plus bas pour bénéficier de la technologie hybride. Si vos besoins vous obligent à magasiner pour un multisegment et que votre utilisation est majoritairement en ville, ce véhicule est un excellent choix.


Conclusion
Toyota n’est pas maître dans ce créneau pourtant si important. C’est pourquoi il a changé quelque peu sa recette pour l’année en cours. L’emballage est plus affirmé, idem pour le contenu, tandis que la fiabilité des produits Toyota devrait lui garantir un bel avenir. Déjà, les ventes ont grandement augmenté depuis son introduction l’hiver dernier.

Marque

Toyota

Version

Limited

Options

aucune

Échelle de prix

52 695$ + 1690$ (frais de préparation)

Version à l’essai

Limited

Marque

Moteur

V6, 3,5 litres + moteur électrique, 280 ch @ 6 200 tr-min, 215 lb-pi

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

6,7

Consommation annoncée (route)

7,2

Consommation enregistrée

8,4

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer