Subaru Legacy 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Subaru Legacy 2016

Essai du Subaru Legacy 2016

Pierre Michaud

15 février 2016

Comportement routier
Rouage d'entrainement
Mécanique


Design conservateur
Beaucoup de plastique
Consommation d'huile à prévoir


Standard

Données techniques

Marque

Subaru

Version

Tourisme

Options

Ensemble Technologique (2 500 $)

Échelle de prix

30 705 $

Version à l’essai

Tourisme

Marque

Moteur

H4 2,5 litres DACT, 175 ch @ 5 800 tr/min, 174 lb-pi @ 4 000 tr/min

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Traction intégrale à prise constante

Consommation annoncée (ville)

9,05 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

7,8 litres/100 km

Consommation enregistrée

7,6 litres/100km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

L’an dernier, l’Association des Journalistes Automobiles du Canada a surpris tout le monde en déclarant la Subaru Legacy 2015 voiture canadienne de l’année. Bien qu’elle soit bonne sur presque tous les points de vue, il est rare de voir une berline intermédiaire partir avec cet honneur au pays. Voilà la preuve que le constructeur Subaru a fait ses devoirs en créant une excellente sixième génération de sa Legacy. À la lumière de cet essai, il faut admettre que l’AJAC avait bien raison!

 

Ne vous fiez pas aux apparences
Qu’on se le dise, la Legacy n’est pas sexy. Du moins, on est loin du concept de 2013 dont elle est dérivée. Lui, il avait tout pour séduire. À ce moment, nous avions une lueur d’espoir que Subaru nous arrive avec une voiture qui ferait tourner les têtes, ce n’est pas le cas. La Legacy est banale.

À sa défense, on peut dire que le produit vieillira bien comme toutes les autres Subaru sur le marché. On retrouve quelques éléments distinctifs comme les feux à DEL en C dans les blocs optiques. La calandre est aussi très grande, mais semble positionnée un peu trop en hauteur pour garder l’élégance de la ligne. Le pavillon de toit élevé permet une excellente visibilité, alors que le coffre est tronqué pour une allure plus dynamique. Mais au final, le résultat est somme toute ordinaire, à se demander si le département de design de Subaru se veut une boite de suggestions à la sortie de la cafétéria des ingénieurs…

Sagesse nippone
Subaru est une marque aux avancées timides et évolutives. D’ailleurs, on insiste sur le fait que le style soit accessoire. Ce qui importe davantage, c’est l’ergonomie et l’aspect pratique d’une voiture. Et à ce chapitre, la Legacy fait tout bien. Hélas, la planche de bord est aussi banale sur le plan esthétique que les lignes extérieures. Tout y est droit et sans artifice. Dans la version 2.5 Tourisme mise à l’essai, on se distingue à peine avec quelques accents de gris dans une mer de textures noires, des éléments qui n’inspirent pas la joie de vivre.

À bord, l’espace est généreux pour tous et les assises sont confortables, proposant de surcroît un bon support. Toutes les commandes tombent sous la main et leur lecture est facile. Subaru a aussi simplifié ses interfaces, facilitant notamment le processus d’appariement du téléphone portable. Enfin !

En matière d’équipement, la version Tech se veut bien sûr plus généreuse que notre modèle d’essai. On y retrouve notamment le système de sécurité EyeSight, lequel comprend le régulateur de vitesse adaptatif, le système anti-louvoiement et le pré-chargement du système de freinage. Voilà un système qui démontre une certaine efficacité, jusqu’à ce que Dame Nature ne vienne obstruer les capteurs…

Un impressionnant quatre cylindres
Généralement, choisir un quatre cylindres est l’option rationnelle. On souhaite une faible consommation de carburant et surtout, un coût d’acquisition inférieur au six cylindres. Dans le cas de la Legacy, son moteur à plat Boxer de 2,5 litres est une révélation. Avec sa puissance de 175 chevaux et son couple de 174 lb-pi, on obtient une cavalerie très bien adaptée à la vocation familiale de la berline.

La transmission CVT étonne. Il est rare que l’on puisse apprécier ce type de boite, mais dans le cas de la Legacy, c’est bien fait. La puissance est linéaire et démontre une belle douceur, mais l’ensemble est toutefois un peu bruyant en accélération. Une bonne note à la moyenne à la pompe. Fait étonnant, au terme de notre essai, nous avions enregistré une moyenne de seulement 7,6 litres aux 100 km. Considérant les pneus d’hiver, la saison froide et les routes dégradées, c’est remarquable.

Bien sûr, l’aspect technique le plus agréable de cette Legacy demeure son rouage intégral. Comme toujours, le système impressionne par sa grande efficacité. Le mordant est constant et s’adapte à toutes les conditions, ce qui prouve une fois de plus que la réputation de Subaru à cet égard n’est pas surfaite.

Conclusion
Il faut mettre à l’essai la nouvelle Subaru Legacy pour comprendre à quel point il s’agit d’un bon produit. Le design peut refroidir nos ardeurs, mais tout le reste impressionne. Considérant les conditions souvent difficiles du Québec, pour une vraie tranquillité d’esprit, cette Subaru s’impose.
 

Marque

Subaru

Version

Tourisme

Options

Ensemble Technologique (2 500 $)

Échelle de prix

30 705 $

Version à l’essai

Tourisme

Marque

Moteur

H4 2,5 litres DACT, 175 ch @ 5 800 tr/min, 174 lb-pi @ 4 000 tr/min

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Traction intégrale à prise constante

Consommation annoncée (ville)

9,05 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

7,8 litres/100 km

Consommation enregistrée

7,6 litres/100km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer