Ram 1500 TRX 2021, le nouveau prédateur du Ford Raptor - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Ram 1500 TRX 2021, le nouveau prédateur du Ford Raptor

Nous avons fait l’essai du Ram 1500 TRX, la plus puissante camionnette de production jamais offerte.

30 octobre 2020

- Puissance impressionnante
- Sonorité du moteur
- Habitacle soigné

- Consommation de carburant indécente
- Prix corsé
- Accès difficile

Standard

Après des années de domination dans le créneau des camionnettes survitaminées, le Ford Raptor aura maintenant de la concurrence, le Ram 1500 TRX 2021. Rien d’étonnant, le constructeur est réputé pour offrir une panoplie de bolides à la sauce SRT dont certains sont tout à fait démoniaques. C’était logique, on se demande simplement pourquoi il a attendu si longtemps ! Il fallait beaucoup plus que le Ram Rebel pour se frotter au Ford Raptor. Indécent, impertinent, archaïque, on peut le traiter de tous les noms, mais certainement pas d’incapable.

Le constructeur n’en est pas à ses premières armes en matière de camionnette de haute performance. On se souvient du Ram 1500 SRT-10, un bolide produit de 2004 à 2006 sous le capot duquel le constructeur avait glissé le V10 de 8,3 litres de la Dodge Viper, dont la puissance se chiffrait à 500 chevaux. C’était énorme à l’époque. Les plus vieux se souviendront également du Dodge Custom Sport Special lancé en 1964, l’une des premières camionnettes de performance.

Dans le cas du TRX, à l’instar du Ford Raptor, FCA vise beaucoup plus les performances sur tous les types de routes, plutôt que simplement de la puissance brute sur le bitume. Le Ram 1500 peut s’élancer dans les hauteurs à grande vitesse, il est conçu pour ça ; et j’ai pu l’expérimenter lors de mon essai, les photos en témoignent.

Ram 1500 TRX ? On se serait attendu à un nom beaucoup plus évocateur qui souligne un peu mieux le tempérament de la bête. Il semble que les gens du Marketing chez Dodge soient plus imaginatifs que chez Ram avec des noms comme Demon, Hellcat et Redeye. Même le Ram Rebel fait plus intimidant.   

 



Les amateurs apprécient ce type de camionnette pour deux raisons : la puissance et le style. Le Ram 1500 TRX est rapidement reconnaissable, il est plus large de 8 pouces par rapport aux autres Ram. Ses ailes élargies permettent de loger les roues surdimensionnées tout en contribuant à l’effet intimidant du véhicule. L’essieu avant a aussi dû être avancé de 20 millimètres afin d’accommoder la nouvelle suspension et les pneus Goodyear AT de 35 pouces dessinées exclusivement pour le Ram TRX. Ne vous en faites pas, il sera possible de l’équiper de pneus d’hiver, mais les choix sont limités, et, comme vous l’imaginez, coûteux.

La prise d’air fonctionnelle intégrée au capot ajoute également au style et intègre des feux de gabarit qu’on retrouve aussi de chaque côté à l’avant, une norme fédérale pour les véhicules d’une telle largeur.

Cliquez sur Vie à bord pour la suite de l'essai.

Vie à bord

Le TRX, pour les intimes, est basé sur le Ram 1500 Limited ; il offre donc le même niveau d’équipement avec quelques options supplémentaires. Les stylistes ont toutefois rehaussé son style avec des sièges en cuir noir orné de surpiqûres rouges. J’ai adoré l’attention aux détails, le volant sport avec sa partie basse coupée, le pédalier et l’alcantara dans la console centrale. L’habitacle du Ram 1500 TRX est sans contredit le mieux réussi de l’industrie.

On retrouve au centre du tableau de bord la pièce maîtresse soit l’écran tactile du système d’infodivertissement Uconnect. Il est imposant, 12 pouces, et permet de tout contrôler y compris les fonctions de performance qui permettent la personnalisation des divers paramètres dynamiques du véhicule, le même genre de fonctionnalités qu’on retrouve du côté des modèles de performance de Dodge.

Le système Uconnect est ultra efficace. Cependant, dans le cas de mon modèle d’essai, le système de navigation s’est un peu mélangé les pinceaux durant quelque temps pour finalement reprendre ses esprits un peu plus tard. Heureusement que j’avais mon téléphone intelligent et Apple Car Play.

J’ai beaucoup aimé également la présence d’un sélecteur de vitesses à la console dans le cas du TRX plutôt qu’une commande rotative propre aux autres versions du Ram 1500. Les sièges manquent toutefois de support, j’aurais aimé avoir un maintien beaucoup plus agressif sur les côtés quand je m’envoyais en l’air.

Technique

Vendu uniquement en version à 4 portières et à boîte courte, le Ram 1500 TRX 2021 profite d’un châssis hautement modifié et renforcé afin d’endurer les mauvais traitements. Les ingénieurs lui ont greffé de nouvelles tours de suspension plus robustes et capables de gérer un débattement supérieur.  

Sous le capot, on retrouve une philosophie différente. Alors que le Ford Raptor est mû par un moteur V6 turbocompressé de 450 chevaux, le RAM TRX 2021 fait appel à une mécanique V8, le bon vieux moteur Hellcat suralimenté qu’on retrouve sous le capot de plusieurs autres modèles de haute performance du constructeur. D’une cylindrée de 6,2 litres, il développe une puissance impressionnante de 702 chevaux et produit un couple de 650 livres-pieds, c’est à faire pâlir de jalousie le Ford Raptor. Le V8 Hellcat profite de quelques modifications : l’alternateur est positionné plus haut afin de ne pas être endommagé dans les randonnées en eau plus profonde.

Fait intéressant, le compresseur volumétrique, qui confère une sonorité unique au moteur, fonctionne à une pression de 11 livres par pouce carré (psi) et achemine 2,4 litres d’air frais par révolution au moteur à travers un filtre unique qui retire toutes les particules indésirables.

L’autre secret des performances du TRX, c’est sa suspension revisitée sur laquelle repose des amortisseurs Bilstein Black Hawk mis bien en évidence et qui s’adaptent automatiquement aux changements de conditions. Le Ram TRX gagne ainsi en capacité hors route, mais il perd au change en capacité de remorquage à 3 674 kilos (8 100 livres), comparativement à plus de 12 700 livres dans le cas des versions les plus capables.

Au volant

Une fois démarré, il suffit de titiller l’accélérateur pour entendre le compresseur volumétrique s’exciter. La sonorité est encore plus bestiale sous forte accélération, c’est unique à ce type de mécanique, et ça rend l’expérience au volant du Ram TRX multisensorielle.

Le bolide ne manque certainement pas de puissance ni de couple, l’effet arrive instantanément dès qu’on touche l’accélérateur, non pas sans quelques transferts de poids à l’accélération. Le 0 à 100 kilomètres/heure n’est l’affaire que de 4,5 secondes, pas mal pour une camionnette pleine grandeur. J’ai toutefois remarqué un effet de lourdeur. Avec ses dimensions, le TRX n’est pas très agile, et son poids est supérieur à celui du Ford Raptor : 2 880 kilos (6 350 livres) par comparaison avec 2 584 kilos (5 697 livres). C’est perceptible.

J’ai bien aimé l’efficacité de la boîte de vitesses automatique à 8 rapports provenant de l’équipementier ZF ; elle n’est jamais hésitante malgré l’impact du couple impressionnant. Des leviers de sélection placés derrière le volant permettent de passer manuellement les rapports, ce qui n’est pas très à propos pour ce type de véhicule. Je préférais activer le mode sport et laisser la boîte s’occuper elle-même du transfert de puissance. Sur le mode automatique, 60 % du couple est envoyé aux roues arrière, le tout peut varier selon les conditions et le mode sélectionné. Impossible de rouler en deux roues motrices.

En conduite normale, le véhicule demeure tout de même agréable sur la route, sa vocation ne le pénalise pas trop lors des déplacements sur l’autoroute. Une commande permet de choisir l’un des 8 modes de conduite ; j’ai pu expérimenter le mode Baja qui permet de s’élancer dans les sauts ou les dunes de sable dans un exercice de haute voltige. C’est assez impressionnant de voir ce que le TRX peut endurer et de découvrir l’efficacité de sa suspension lorsque toute cette masse retombe. Il m’a toutefois semblé que la suspension manquait un peu de fermeté lors de certains sauts un peu plus, disons, enthousiastes.

Côté consommation, c’est peu reluisant, j’ai eu peine à obtenir des chiffres sous les 20 l/100 km en conduite normale, c’est gigantesque et difficile à accepter de nos jours. 

Conclusion

Le Ram 1500 TRX 2021 devient donc la camionnette la plus rapide et la plus performante jamais produite. Toutefois son prix de base de 93 990 $ (98 990 $ pour la version TR2) le rend beaucoup moins accessible que le Ford Raptor dont le prix de base se situe à 78 749 $.

Certes le Ram TRX en offre plus, mais on sait pertinemment que Ford travaille à la prochaine génération du Raptor, et les rumeurs courent que le constructeur ferait un retour au moteur V8.

Dans le cas du Ram TRX, il y a beaucoup de nouveau. Il est donc difficile de vous recommander d’acheter la première année. Il vaudrait mieux laisser le véhicule prendre un peu de maturité.

Données techniques

Marque

Ram

Échelle de prix

93 995$ - 98 900$

Version à l’essai

98 990$

Marque

Moteur

V8 6,2 litres - 702 chevaux

Transmission

Automatique huit rapports

Longueur (mm)

5 919 mm

Largeur (mm)

2 235 mm

Hauteur (mm)

2 083 mm

Empattement (mm)

3 683 mm

Poids à vide

2 880 kg

Capacité de remorquage

8 100 lb

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer