Porsche Macan 2015: Peu d’utilitaire, beaucoup de sport - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Porsche Macan 2015: Peu d’utilitaire, beaucoup de sport

Benoit Charette

12 février 2015

L'agilité d’une voiture sport

Le niveau de performances du modèle Turbo
La polyvalence de la suspension pneumatique


Le prix et le nombre des options

Le freinage surassisté du Macan Turbo

Le poids


Standard

Données techniques

Marque

Porsche

Version

Porsche Macan 2015

Version à l’essai

Porsche Macan 2015

Marque

Moteur

Macan S : V6 3,0 L DACT Turbo340 ch à 6500 tr/min339 lb-pi de 1450 à 5 000 tr/min0-100 km/h man 5.2 s Vitesse maximale 250 km/hMacan Turbo : V6 3,6 L DACT turbo400 ch à 6300 tr/min406 lb-pi 1

Transmission

Automatique (séquentielle à double embrayage) à 7 rapports

Consommation annoncée (ville)

11,3 L/100 km (Octane 91)

Consommation annoncée (route)

7,3 L/100 km (Octane 91)

Les puristes qui remettent encore en question la place de Porsche dans le monde des véhicules utilitaires et des berlines devront se raviser. La dernière création de la firme de Zuffenhausen a de quoi plaire même aux plus ardents défenseurs de la conduite sportive. Il se nomme Macan (un tigre en indonésien). Ce qui est clair, c'est qu'il y a du tigre dans ce véhicule.

Un style harmonieux

Bien des gens ont reproché à la première génération de Cayenne sa laideur. Conserver un capot de voiture Porsche sur un camion donnait l'impression d'un appendice qui n'avait pas sa place. Rien de tel avec le Macan. Oui, il y a une ressemblance avec l'actuelle génération du Cayenne, mais les proportions sont plus harmonieuses. Il y a une belle largeur et une allure un peu plus basse qui lui donne des airs de voiture. Le client Porsche ne sera pas dérouté par le style familier. Le Macan a été conçu sur la même plateforme que l'Audi Q5, il emprunte aussi le même plancher (d'où le même empattement) et la boîte à sept rapports. Tout le reste est spécifique y compris les moteurs. Porsche a investi 700 millions de dollars dans son usine de Leipzig, près du Cayenne et de la Panamera, où il sera fabriqué à 50 000 unités par année.

Deux mécaniques pour le lancement

Fidèle à sa réputation, Porsche a mis du «oumph» sous le capot. Deux versions seront disponibles lors du lancement estival du modèle. Il y a d'abord le Macan S qui vient avec un moteur V6 3,0 litres turbo de 340 chevaux. Vient ensuite le Macan turbo avec un V6 3,6 litres turbo de 400 chevaux. Ses deux moteurs sont des évolutions de moteurs que l'on retrouve dans la Panamera.  L'Europe aura aussi à son catalogue un Macan Diesel avec moteur V6 3,0 litres de 258 chevaux. Les gens de Porsche ont laissé savoir que le moteur doit être recertifié pour les normes nord-américaines et que, sans doute, d'ici l'an prochain, ce modèle sera également disponible chez nous.

La clé à gauche, bien sûr

Les habitués de Porsche seront en pays de connaissance. L'environnement se reconnaît au premier coup d'?"il. La clé de contact s'insère toujours à gauche et le tableau de bord s'inspire directement du Cayenne et du Panamera. Le volant trois branches est semblables à celui de la récente 918 et le conducteur est assis plus bas (70 mm) que dans un Cayenne. Ajouter à cela que nos véhicules d'essai offraient les sièges adaptatifs sport qui vous enveloppent comme un gant de cuir et vous êtes plus près de l'environnement d'une voiture sport que d'un utilitaire. Les matériaux utilisés sont de grande qualité. Un seul bémol sur les places arrière qui ne sont pas très généreuses, un trait de caractère de cette catégorie de véhicules.

Une conduite inspirée

Aucun utilitaire de cette catégorie ne m'avait donné de telles sensations de conduite. Vous avez vraiment l'impression d'être au volant d'une voiture sport et ce n'est pas un hasard. Porsche a conçu ce camion comme une voiture sport.  Le différentiel Torsen (4 roues motrices permanent) qui est l'apanage de la majorité des véhicules utilitaires est absent sur le Macan. Ce système est remplacé par un embrayage multidisque chargé de moduler le couple distribué aux roues avant (de 0 à 50 %). Le Macan est donc, comme toutes les autres Porsche à 4 roues motrices, une propulsion qui s'aide de ses roues avant lorsque le besoin s'en fait sentir.  Le Macan offre aussi le système PTV + combinant action sur les freins pour l'inscription en virage, suivie d'un blocage du différentiel arrière en virage inscrit pour reporter du couple sur la roue extérieure plus chargée. Sur le circuit routier, on pouvait remettre le véhicule sur sa trajectoire avec un simple « coup de gaz » comme une vraie sportive.  Le Macan est aussi le seul VUS compact à proposer en option une suspension à ressorts pneumatiques. Outre un meilleur confort au quotidien, ce système permet d'améliorer le comportement et d'abaisser la traînée aérodynamique sur route grâce à une garde au sol réduite de 15 mm par rapport au modèle à ressorts acier. Surtout, il améliore très significativement les capacités de franchissement en augmentant de 40 mm la garde au sol en mode « Off-Road » jusqu'à 80 km/h. Bref, aucun VUS de cette catégorie ne peut attaquer la route avec autant d'aplomb que le Macan, c'est proprement sidérant.

Notre journée a débuté au volant du Macan S muni d'une suspension classique avec ressorts en acier et trois programmes de conduite, normal, sport et sport +. Force est d'admettre que les 340 chevaux sont tous ce que vous aurez besoin. Si la reprise est un peu lente en mode normal, en raison de l'embonpoint du Macan, le mode sport règle ce problème. Pour environ 55 000$ en prix de départ, vous aurez tout ce qu'il faut pour être heureux. Si vous hésitez, un conseil, ne faites pas l'essai du Turbo, c'est une drogue dure. Les 400 chevaux du moteur turbo et sa suspension pneumatique vous amènent ailleurs. Le confort et la puissance font corps de belle manière et la tenue de route est surréaliste. Nous avons même amené les deux versions du véhicule sur le circuit de Porsche à l'usine de Leipzig pour une petite séance de torture et les véhicules n'ont pas souffert le moins du monde. Malgré un poids qui frise les deux tonnes, le Macan se comporte en vraie ballerine sur la piste. Au chapitre du confort, de la performance et de la tenue de route, le Macan est digne des plus purs produits sport de la famille. Plus intéressante à conduire que le Cayenne, c'est l'équilibre parfait du sens pratique d'un petit utilitaire et d'une réelle conduite sport.

Marque

Porsche

Version

Porsche Macan 2015

Version à l’essai

Porsche Macan 2015

Marque

Moteur

Macan S : V6 3,0 L DACT Turbo340 ch à 6500 tr/min339 lb-pi de 1450 à 5 000 tr/min0-100 km/h man 5.2 s Vitesse maximale 250 km/hMacan Turbo : V6 3,6 L DACT turbo400 ch à 6300 tr/min406 lb-pi 1

Transmission

Automatique (séquentielle à double embrayage) à 7 rapports

Consommation annoncée (ville)

11,3 L/100 km (Octane 91)

Consommation annoncée (route)

7,3 L/100 km (Octane 91)

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer