Porsche Cayman 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Porsche Cayman 2016

Essai du Porsche Cayman 2016

Pierre Michaud

20 février 2016

Agrément de conduite ahurissant
Grande précision de la direction
Position de conduite optimale
Ligne sublime
Exclusivité du modèle (GT4)

Les options...toujours les options !
Déjà difficile à trouver...



Standard

Données techniques

Marque

Porsche

Version

GT4

Options

Peinture bleu saphir métallisé (820$), Sièges baquets ultra légers (5 400$), PCM avec navigation (3 390$)

Échelle de prix

106 110$

Version à l’essai

GT4

Marque

Moteur

H6, 3,8 l, DACT, 385 ch @ 7 400 tr-min, 309 lb-pi @ 4 750 tr-min

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

13,3 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

10,1 l aux 100 km

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Loin de moi l’idée de contester la décision de Porsche de nous arriver avec une 718 à moteur quatre cylindres, qui remplacera sous peu la Boxster, puis la Cayman. La direction que prend la firme allemande pour réduire les émissions de gaz à effet de serre est tout à fait logique. Toutefois, il est certain qu’en dépit des performances sans doute exceptionnelles qu’offrira cette nouvelle mécanique, le moteur six cylindres de l’actuelle Cayman demeurera dans le cœur de bien des amateurs, un bijou dont on s’ennuiera. Ainsi, comme la star internationale qui s’apprête à donner son dernier spectacle en carrière, Porsche débarque en 2016 avec l’ultime version de la Cayman, la GT4.

 

Coup de foudre
D’abord…quelle gueule ! Quel sex appeal ! Cette Cayman est franchement à couper le souffle. J’admets avoir toujours eu un faible pour la ligne de cette voiture, mais avec les ajouts apportés à la GT4, la dose d’épices frise l’exotisme. Pare-chocs, prises d’air latérales et jantes de couleur graphite dévoilent bien sûr une partie du muscle supplémentaire généré par la bête, mais l’imposant becquet arrière symbolise sans subtilité les biceps de l'athlète.

On se transporte ensuite à bord pour découvrir un environnement unique, caractérisé par une instrumentation aux couleurs de la GT4 et des baquets sport inspirés de ceux de la 918 Spyder, qui épousent à merveille les formes corporelles. Ceux-ci marient d’ailleurs le cuir et le suède avec goût, reposant de surcroît sur une structure de fibre de carbone, ce qui explique d’ailleurs le coût supplémentaire de 5 400$ qui leur est associé. Car bien sûr…il s’agit d’une option. Porsche a tout de même choisi d’offrir quelques touches uniques à bord de cette Cayman, qui illustrent la performance par l’allégement du poids. L’utilisation de fibre de carbone est bien sûr à citer en exemple, mais les sangles utilisées en guise de poignées de porte le sont également.

Toujours aussi pratique, grâce à la présence de deux coffres totalisant 425 litres de volume de charge, cette sportive ne fait toutefois pas de compromis sur la performance. À preuve, le cœur de la bête est emprunté à la Porsche 911 Carrera S, auquel on ne retranche que 15 chevaux, mais pour une masse inférieure de 45 kilos. Le six cylindres à plat de 3,8 litres produit donc un total de 385 chevaux, soit 35 de plus que la version GTS qui était jusque là, la Cayman la plus puissante jamais produite.

À la piste
Évidemment, les performances de la Cayman GT4 ne se résument pas qu’à une puissance majorée. Tout a été revu pour offrir une expérience de conduite axée sur la performance, à commencer par une suspension empruntée à la 911 GT3, qui lui confère un comportement évidemment plus agressif. Les freins sont eux aussi plus performants, alors que les Michelin Pilot Sport qui la relient au sol permettent d’obtenir une adhérence exceptionnelle. Il est également difficile de passer sous silence le fait que la Cayman possède à mon sens l’une des directions les plus précises au monde, laquelle permet non seulement de placer la voiture au doigt et à l’œil, mais aussi d’obtenir des sensations de conduite ultimes.

Capable d’offrir un certain confort pour les balades du dimanche, la GT4 possède en revanche quelques fonctions qui incitent à la délinquance. Vous pourrez par exemple modifier les paramètres de la suspension pour obtenir une conduite encore plus ferme, ou encore activer le mode sport pour jeter une dose supplémentaire d’adrénaline à l’ensemble. Évidemment, l’échappement à lui seul émet une sonorité envoûtante, mais vous pourrez aussi lui faire crier victoire en activant l’échappement sport qui chantera haut et fort, pour atteindre 90 décibels !

Amateurs de chiffres, la Cayman GT4 franchit le 0-100 km/h en 4,5 secondes (4,4 sec selon Porsche), et peut atteindre 295 km/h en vitesse de pointe. Au quart de mile, on atteint 117 mph en seulement 12,4 secondes, et ce avec la boîte manuelle. Aurait-on fait mieux avec la boîte PDK? Sans doute. Mais puisque la manuelle demeure chez Porsche une merveille mécanique tout simplement trop agréable à utiliser pour s’en passer, j’accepte volontiers de retrancher un ou deux dixièmes de seconde pour cet exercice !

Déjà trop tard
Hélas, au moment d’écrire ces lignes, les quelques Cayman GT4 produites pour le marché canadien ont toutes été attribuées aux 12 concessionnaires du pays, qui n’ont certainement pas dû travailler fort pour leur trouver preneur. Saurez-vous être en mesure de mettre la main sur l’une de ces rares unités? Si oui, permettez-moi de vous dire que je suis jaloux ! Car cette sportive s’inscrit parmi la courte liste des sportives sélectes pour lesquelles j’ai craqué en carrière, ce qui inclut également la Chevrolet Corvette ZR1 et la BMW M Coupe.
 

Marque

Porsche

Version

GT4

Options

Peinture bleu saphir métallisé (820$), Sièges baquets ultra légers (5 400$), PCM avec navigation (3 390$)

Échelle de prix

106 110$

Version à l’essai

GT4

Marque

Moteur

H6, 3,8 l, DACT, 385 ch @ 7 400 tr-min, 309 lb-pi @ 4 750 tr-min

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

13,3 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

10,1 l aux 100 km

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer