Porsche Cayenne 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Porsche Cayenne 2016

Benoit Charette

2 mars 2015

Tenue de route
Qualité d'assemblage
Performances


Prix des options
Pas de boîte manuelle



Standard

Données techniques

Marque

Porsche

Version

GTS

Version à l’essai

GTS

Marque

Moteur

V6 biturbo, 3,6-litres, DACT, 440 ch @ 6000 tr/min, 442.5 lb-pi @ 1600 tr/min

Transmission

Automatique à 8 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise constante

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Petit à petit, le constructeur Porsche renouvelle sa gamme de véhicules. En fait, la division de Stuttgart est passée maître dans l'art de multiplier les versions d'un même modèle. Au-delà de la 911 qui, à elle seule, mériterait un site web pour présenter toutes ses variantes, il y a les autres véhicules de la gamme.

Celui qui rend la marque aussi profitable depuis 2002, c'est le Cayenne, au grand désarroi des puristes. Et, vous l'aviez sûrement deviné, le "camion" de Porsche est également disponible en différentes saveurs. Lors d'un lancement en territoire suédois, j'ai pu mettre la main sur la plus récente livrée de la gamme GTS, un écusson réservé aux véhicules Porsche conçus pour maximiser l'expérience de conduite. Croyez-moi, le Cayenne GTS 2016 mérite pleinement son appellation.

Le design évolutif
Au même titre que tous les autres véhicules Porsche, le Cayenne remodelé pour 2015 ne change pas beaucoup par rapport à l'ancienne mouture. Il s'agit ici d'une refonte de mi-parcours. À l'avant, la grille de calandre est amincie quelque peu, tandis que les feux de jour au DEL s'intègrent plutôt bien à cette portion du véhicule. Les phares ne sont pas en reste puisqu'ils présentent une nouvelle forme, tout comme la découpe du capot qui est élargie.

Même scénario à l'arrière alors que les feux de position sont amincis, tandis que le pare-chocs arrière change quelque peu pour l'occasion. Comme vous pouvez le constater, rien de trop dramatique à l'extérieur. Dans le cas de l'édition GTS, celle-ci est tapissée d'écussons et de détails noirs (jantes, pots d'échappement, écussons, etc.), ce qui lui donne un caractère plus affirmé. Notez que la suspension pneumatique du GTS est 20 mm plus près du sol par rapport aux autres Cayenne.

L'expérience GTS
Depuis l'introduction des versions GTS il y a quelques années, les habitués savent à quoi s'attendre et ce nouveau modèle ne change rien à cette recette gagnante. Les sièges sport sont ornés de surpiqûres contrastantes, de cuir et d'Alcantara et le volant hyper agréable à prendre en main rappelle que le véhicule fait partie de la même famille que la 918 Spyder - son volant est identique -, tandis que la qualité générale des matériaux est à souligner. Remarquez, dans un véhicule qui débute au-delà des 100 000$, c'est une formalité.

Je n'étonnerai personne en affirmant que la position de conduite se trouve après quelques ajustements du siège et du volant. Bon, il est vrai que la console centrale légèrement inclinée fait peur avec son armée de boutons, mais en revanche, cette caractéristique fait en sorte qu'après quelques semaines au volant, le conducteur sait exactement où se trouvent les principales fonctions de son véhicule.

Deux cylindres en moins
Oui, vous avez bien lu! Le Cayenne GTS 2016 n'a plus son V8 atmosphérique entre les deux roues avant. En lieu et place se trouve un V6 biturbo de 3,6-litres qui, au passage, gagne 20 chevaux par rapport à l'ancien 8-cylindres. Résultat : le nouveau moulin développe 440 chevaux, ce qui devrait être amplement suffisant pour le train-train quotidien, si vous voyez ce que je veux dire! Le constructeur continue d'accoupler une transmission automatique à huit rapports, une boîte qui permet le changement des rapports grâce aux palettes situées derrière le volant.

Évidemment, le son guttural du V8 est remplacé ici par une symphonie bien différente qui, malgré tout, sait se faire entendre lors des accélérations. Puis, il y a l'argument des chiffres qui entre en ligne de compte. Plus puissant, plus économe à la pompe, le nouveau V6 est également plus performant de 0 à 100 km/h, tandis que sa vitesse de pointe est supérieure.

Au volant
Pour illustrer les capacités de son nouveau Cayenne GTS 2016, le constructeur avait convié la presse automobile au Centre de conduite de Skellefteà, à 140 km du cercle polaire au nord de la Suède. Cette ancienne base aérienne sert dorénavant de complexe de conduite. Inutile de vous dire que ce paradis de neige et de glace était idéal pour voir comme se comporte le GTS lorsque l'adhérence diminue. Notez que notre journée d'essai s'est également déroulée sur les routes avoisinantes au complexe.

D'emblée, il faut mentionner que le GTS se comporte comme une voiture sport, sa suspension ferme étant un bénéfice, la direction lourde et précise étant l'autre qui saute aux yeux après quelques mètres seulement. Lors de cette journée d'essai, Porsche avait également trimbalé le Cayenne Turbo S 2016 toujours muni d'un moteur V8 biturbo. Par rapport à ce dernier, le GTS, plus léger à l'avant, était plus facile à manier dans les virages et lors des dérapages contrôlés.

Côté freinage, le VUS allemand n'a rien à envier aux autres représentants de la catégorie, à moins que vous ne soyez tentés par les freins à disques optionnels en carbone-céramique qui offrent encore plus de mordant.

Conclusion
Avec un prix de départ de 108 200$, le Cayenne GTS est loin d'être une aubaine. Toutefois, en matière de VUS capable de reproduire un comportement de voiture sport, il est difficile à battre. Les consommateurs qui accordent beaucoup d'importance au plaisir ressenti au volant doivent absolument considérer ce véhicule. Il n'a peut-être plus son V8, mais il est toujours aussi envoûtant!

Marque

Porsche

Version

GTS

Version à l’essai

GTS

Marque

Moteur

V6 biturbo, 3,6-litres, DACT, 440 ch @ 6000 tr/min, 442.5 lb-pi @ 1600 tr/min

Transmission

Automatique à 8 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise constante

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer