Nissan Versa Note 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Nissan Versa Note 2016

Benoit Charette

29 décembre 2015

Équipement complet (SL)
Consommation de carburant
Espace à l'arrière


Transmission CVT
Agrément de conduite inexistant
Tenue de route


Standard

Données techniques

Marque

Nissan

Version

SL

Options

Peinture métallisée (135$)

Échelle de prix

19 883$

Version à l’essai

SL

Marque

Moteur

4-cyl., 1,6-litre, 109 ch @ 6000 tr-min, 107 lb-pi de couple @ 4600 tr-min

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

8,6

Consommation annoncée (route)

6,5

Consommation enregistrée

7,9

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Lancée il y a deux ans déjà, la Nissan Versa Note est venu remplacer une petite voiture qui avait étonné à ses débuts. La sous-compacte de première génération était surtout reconnue pour son habitabilité gargantuesque. La stratégie ayant été légèrement modifiée l’an passé – à cause d’une certaine Micra et du retrait de la triste berline Versa –, les ventes du modèle à hayon ont chuté quelque peu. Mais, les stratèges de la marque avaient vu juste. En combinant les chiffres de la Micra avec ceux de la Versa Note, Nissan n’arrête plus d’établir des records au pays.

Bien qu’il est agréable de s’asseoir au volant d’une Porsche ou même d’une sportive plus accessible comme la Focus ST, parfois un retour sur Terre fait le plus grand bien. En cette semaine de fin d’année, une Nissan Versa Note SL 2016 m’était confiée. Voici ce qui en est ressorti.

L’option populaire
D’emblée, le simple fait qu’il s’agisse d’une édition SL signifie que la boîte de transmission est une CVT. Sans affirmer que le constructeur Nissan est le plus grand concepteur de boîte manuelle sur la planète, cette option plus traditionnelle aurait ajouté un peu de piquant à cet essai routier. Mais bon, puisque nous l’extinction graduelle des boîtes manuelles, il est plus logique d’aborder cette voiture avec son équipement de transmission le plus vendu, n’est-ce pas?

D’ailleurs, choisir ce type de transmission est loin d’être bête… pour le consommateur consciencieux du moins! Non seulement la voiture sera plus facile à revendre d’ici quelques années, mais en plus, la consommation de carburant de la Versa à boîte CVT est inférieure. Voilà pour les arguments positifs. Malheureusement, cette transmission fait en sorte que chaque accélération se transforme en un crescendo de décibels. Le petit 4-cylindres de 1,6-litre sait se faire entendre et croyez-moi, la symphonie qui s’en extirpe n’a rien de mémorable!

L’agrément de conduite

Si seulement la voiture donnait à son conducteur autant d’agrément que le Juke par exemple, mais il n’en est rien! La direction de la voiture demeure légère et vague, tandis que la suspension n’a pas été pensée pour attaquer nos belles routes secondaires... si vous voyez ce que je veux dire! Non, le terrain de jeu de la Versa Note, c’est (surtout) la ville et rien d’autre! Poussée à la limite, la Versa Note a tendance à tanguer dans les virages plus serrés et le fait que l’essieu arrière soit de type rigide handicape quelque peu la douceur de roulement, et ce, surtout lorsque le conducteur est seul à bord.

Un peu à l’instar de sa devancière, la nouvelle Versa à hayon propose une position de conduite plus verticale qu’horizontale. Remarquez, elle n’est pas la seule du segment à asseoir les occupants sur un siège surélevé et trop court à la fois, il ne s’agit donc pas ici d’une faute grave. À l’arrière, l’espace pour les passagers étonne réellement. Bon d’accord, la confort de la banquette n’est pas fameux, mais dans ce segment, c’est la norme. Quant au volume du coffre, il s’avère fort généreux, surpassant même celui de la Honda Fit. Disons que ce faux plancher contribue grandement à ce fait d’armes. Mentionnons également que la voiture n’est pas la mieux insonorisée de l’industrie, un reproche qui afflige souvent les sous-compactes modernes.

Conclusion

La Versa Note se retrouve donc à la croisée des chemins. De conception récente, elle aura tout de même besoin d’un léger coup de balai d’ici trois à quatre ans. Face aux doyennes de la catégorie, la Versa Note tient son bout, mais lorsque comparée à des rivales plus achevées, celle-ci ne détient pas tous les outils pour impressionner la galerie.

Si la Versa Note est loin d’être la sous-compacte parfaite, il faut féliciter l’aile canadienne d’avoir revu son alignement afin d’intégrer la Micra. Depuis ce changement, la Versa Note est parfaitement intégrée entre la diminutive microvoiture et la berline compacte Sentra. Une meilleure finition ne ferait pas de tort, mais en attendant, la sous-compacte nipponne constitue une option parmi tant d’autres, rien de plus. À vous de voir si elle vous plaît!



 

Marque

Nissan

Version

SL

Options

Peinture métallisée (135$)

Échelle de prix

19 883$

Version à l’essai

SL

Marque

Moteur

4-cyl., 1,6-litre, 109 ch @ 6000 tr-min, 107 lb-pi de couple @ 4600 tr-min

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

8,6

Consommation annoncée (route)

6,5

Consommation enregistrée

7,9

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer