Nissan Titan XD 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Nissan Titan XD 2016

Essai du Nissan Titan XD 2016

Pierre Michaud

18 décembre 2017

Robustesse
Son de la mécanique
Espaces de rangement


Quelques plastiques bon marché
Suspension sèche
Direction lourde


Standard

Données techniques

Marque

Nissan

Version

Platine Diesel

Options

Peinture deux tons (200$) et Peinture 3 couches (300$)

Échelle de prix

74 400 + 1760$ (frais de transport)

Version à l’essai

Platine Diesel

Marque

Moteur

V8 Turbodiesel 5,0-litres, 310 ch @ 3200 tr/min, 555 lb-pi @ 1600 tr/min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

4 roues motrices avec gamme basse

Consommation enregistrée

13,8 L

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Le segment des camionnettes pleine grandeur a déjà été considéré comme le dernier bastion de l’industrie automobile américaine. Cette donnée a changé dans les années 90, Toyota ayant décidé de s’immiscer dans ce lucratif morceau de l’industrie dominé par les Trois Grands que sont Ford, GM et Ram (FCA). L’arrivée de Toyota a fait en sorte qu’un autre joueur issu du Japon fasse désormais partie des options de « pickups » disponibles sur notre territoire.

En effet, Nissan est venu jouer les trouble-fêtes il y a de cela quelques années avec sa camionnette Titan. Après un engouement certain de la part du public majoritairement américain au tout début du modèle, les ventes du Nissan Titan ont fortement régressé par la suite, ce qui laissait présager le pire pour la survie du modèle. C’était mal connaître les ambitions du géant nippon puisque l’année-modèle 2016 nous apporte la deuxième cuvée du « pickup » japonais assemblé aux États-Unis. Et ce deuxième chapitre renferme certainement des ingrédients plus convaincants. 



Une mécanique Cummins

Le premier Titan n’avait droit qu’à une seule mécanique, un V8 essence de 5,6-litres qui avait comme principal défaut de consommer de manière exagérée. Pour 2016, Nissan a toujours un V8 essence au catalogue de la camionnette – celui-ci a été retravaillé heureusement –, mais c’est l’ajout d’un cœur américain qui retient surtout l’attention. En effet, l’idée de séduire un public situé à mi-chemin entre celui des versions légères et les options plus robustes a donné naissance à ce partenariat entre Nissan et Cummins.

Le nom est évidemment attaché au constructeur Ram qui équipe ses camionnettes de travail avec un 6-en-ligne turbodiesel qui n’a plus besoin de présentation. Toutefois, cette stratégie est tout autre, l’engin retenu par Nissan comptant huit cylindres. Le Titan XD 2016 est donc livrable avec un V8 turbodiesel de 5,0-litres d’une puissance de 310 chevaux et d’un couple de 555 lb-pi. Ce nouveau bloc bénéficie de la technologie de turbo à deux stages, un dispositif qui autorise un meilleur rendement. La boîte de transmission automatique Aisin compte six rapports et comme dans toute bonne camionnette moderne, il est possible de passer du mode 2RM au mode 4RM et même au 4RM Lent pour les opérations plus corsées.

Refonte obligée

L’ajout d’une mécanique carburant au diesel est sans contredit la plus grande nouveauté du Titan 2016, mais il ne faudrait pas oublier que tout le reste a été repensé également. La carrosserie, par exemple, a été redessinée. À l’avant, le bouclier de cette édition Platine – lire cossue au possible – est flanqué d’une imposante grille chromée qui ne se gêne pas pour annoncer à la population civile qu’il s’agit bel et bien d’un Titan, le nom du « pickup » étant clairement tatoué au dessus de celle-ci. Les designers ont aussi pris le temps d’utiliser la grille latérale pour y loger un écusson Cummins, seul indice de la mécanique carburant au diesel. Plus imposant que son prédécesseur, le nouveau Titan intimide. Même les jantes chromées de 20 pouces de diamètre ont l’air perdu au centre de ces immenses arches de roues. Règle générale, la nouvelle cuvée ne brise pas les conventions de design de la catégorie, elle ne fait que suivre les tendances. Sans doute moins original que son prédécesseur, le nouveau Titan XD connaîtra certainement plus de succès de cette manière.

Du luxe, en voulez-vous?

Comme c’est le cas depuis quelques saisons, les constructeurs n’arrêtent plus de multiplier les versions de leurs camionnettes, allant même jusqu’à offrir de l’équipement associé aux berlines de prestige. Dans cette livrée Platine – le prix est d’ailleurs proportionnel au nombre de gadgets montés à bord –, ce n’est pas le luxe qui manque!

Tous les occupants peuvent se réchauffer le postérieur grâce à la sellerie chauffante, celle-ci étant même ventilée à la première rangée. Le cuir fait partie intégrante de cette cabine double pouvant accueillir jusqu’à cinq passagers. L’espace ne manque pas et c’est la même histoire pour les espaces de rangement.

La position de conduite se trouve en un tour de main grâce aux ajustements du siège électrique et de la colonne de direction. Justement, celle-ci accueille le levier de la transmission, ce qui libère la console centrale. La qualité de certains plastiques pourrait bien entendu être rehaussée, mais n’oublions pas le caractère utilitaire du Titan. Quant à l’insonorisation, il est toujours possible de faire mieux, quoique dans le cas du Titan, le gros V8 se fait plus discret à vitesse d’autoroute.

Au volant

Je dois l’avouer, le Titan XD se conduit comme une camionnette HD. Sa suspension et son châssis ont été renforcis pour accueillir le V8 Cummins et ça paraît. Les vibrations de la mécanique font partie du quotidien d’un conducteur de camionnette et le Titan ne fait pas exception à la règle.

En ville, le camion est donc un brin plus rustre que certaines camionnettes légères. Toutefois, ce trait particulier est nécessaire pour les gros travaux que pourra réaliser le Titan XD. D’autant plus que sa consommation de carburant – j’ai obtenu une moyenne de 13,8 L/100 km – est moindre que celle des V8 essence.

Mentionnons tout de même la direction un brin lourde et le fait que la boîte de transmission donne des « à-coups » dans certaines situations, des constats qui pourront être corrigés au fil du temps.

Conclusion

Est-ce que le Titan XD sera plus profitable que le premier? Seuls les prochains mois pourront nous éclairer sur la réaction du public face à cette nouvelle offensive, mais une chose est sûre, le constructeur semble avoir pris les moyens pour y arriver.


 

Marque

Nissan

Version

Platine Diesel

Options

Peinture deux tons (200$) et Peinture 3 couches (300$)

Échelle de prix

74 400 + 1760$ (frais de transport)

Version à l’essai

Platine Diesel

Marque

Moteur

V8 Turbodiesel 5,0-litres, 310 ch @ 3200 tr/min, 555 lb-pi @ 1600 tr/min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

4 roues motrices avec gamme basse

Consommation enregistrée

13,8 L

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer