Mercedes-Benz SLC 2017 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Mercedes-Benz SLC 2017

Essai du Mercedes-Benz SLC 2017

Luc Gagné

27 juin 2016

Conduite stimulante
Intérieur luxueux
Finition soignée
Sièges confortables
Voiture « 4 saisons »

Coffre contraignant
Visibilité arrière réduite (toit relevé)



Standard

Données techniques

Marque

Mercedes-Benz

Version

Mercedes-AMG SLC 43

Échelle de prix

70 900 $

Version à l’essai

Mercedes-AMG SLC 43

Marque

Moteur

V6 biturbo, 3,0 litres, DACT, 362 ch @ 5 500-6 000 tr-min, 384 lb-pi @ 2 000-4 200 tr-min

Transmission

Automatique à 9 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Lorsqu’elle est apparue sur le marché automobile, en 1996, la SLK de Mercedes-Benz se distinguait d’à peu près n’importe quelle autre voiture découvrable de l’époque parce qu’elle avait un toit rigide escamotable plutôt qu’une capote en matière souple. Vingt ans plus tard, les coupés-cabriolets (CC), comme disent les Européens, se sont multipliés et la SLK devient la SLC, en plus de voir sa silhouette se raffiner. Un changement de nom qui ne change cependant rien à l’essence du concept.

Dans le cas du modèle qui nous concerne, on troque le nom « SLK », l’acronyme des mots allemands sportlich (sport), leicht (léger) et kurz (court), pour adopter « SLC », un nom qui réunit deux concepts assimilant cette voiture à la fois aux Mercedes-Benz SL et à l’actuelle gamme de la Classe C, dont la SLC est effectivement le… CC. « Cé » clair ?

Au-delà du nom, cette Mercedes demeure aujourd’hui encore unique dans son créneau grâce à son toit, qu’on surnomme « Vario Roof ». Face à ses rivales d’Audi, Porsche et Alfa Romeo, qui adoptent nécessairement la forme du coupé ou du cabriolet, la SLC, elle, joue les deux rôles à la fois. Ce concept « 2 en 1 » plaît visiblement puisqu’en vingt ans, les ventes de cette petite Mercedes ont amplement dépassé le demi-million d’exemplaires à l’échelle mondiale.

 

 

 

 



Le passage de SLK à SLC s’accompagne d’une remise à jour de l’esthétique pour habiller un châssis dont les cotes changent toutefois peu. Ainsi, la SLC 2017 dont nous avons fait l’essai brièvement dans les Alpes-Maritimes, en France, a la même longueur (à 1 mm près), la même largeur et la même hauteur qu’une SLK 2016. Son empattement et son poids n’ont pas changé non plus, pas plus que le volume utile (variable) de son coffre.

La nouveauté réside donc dans les retouches esthétiques apportées à l’habitacle et la carrosserie (nouvelle calandre, nouveaux blocs optiques, profil renouvelé et nouveau bouclier arrière). La grille de calandre à effet diamant, par exemple, l’illustre bien. Ce détail qui attire systématiquement l’attention des gens constitue une nouvelle signature graphique partagée par diverses nouveautés de la marque, comme le coupé de la Classe C qui nous a conduit à Chicoutimi en mai.

Pour ce qui est de la gamme de modèles proposée aux Canadiens, elle se simplifie. La SLC 300 se substitue naturellement à la SLK 300, alors que la SLC 43 devient l’unique modèle musclé, cette Mercedes-AMG remplaçant les SLK 350 et SLK 55 2016.

Cette simplification de la gamme se justifie par le volume de ventes limité que génère ce CC au Canada, où tout juste 270 exemplaires ont été vendus l’an dernier. Oui, on est loin des quelque 65 000 Civic vendues par Honda !

Sous le capot, le modèle d’entrée de gamme reprend le 4-cylindres turbo de 2,0 L de son prédécesseur. Ce moteur, que la SLC partage avec la berline C 300 4Matic, produit 241 ch et livre 273 lb-pi de couple dès 1 300 tr/min. Comme la SLK 300, cette SLC accélère de 0 à 100 km/h en 5,8 secs.

La nouvelle AMG, elle, reçoit un V6 biturbo de 3,0 L qui se substitue aux deux moteurs offerts auparavant pour la SLK 350 (V6 de 302 ch) et la SLK 55 AMG (V8 de 415 ch). Ce moteur de 362 ch produit 384 lb-pi dès qu’il tourne à 2 000 tr/min, ce qui lui procure une capacité d’accélération étonnante et lui permet d’abattre les 100 km/h en 4,7 secs. C’est un dixième de seconde de plus que la SLK 55 AMG, mais qui s’en souciera ?

Ces deux moteurs transmettent désormais leur puissance aux roues arrière par le biais d’une boîte de vitesses 9G-Tronic doublée d’un mode manuel, une nouveauté pour la SLC 43 puisque les deux modèles qu’elle remplace avaient une 7G-Tronic.

Les deux SLC sont livrées avec le système de gestion mécanique Dynamic Select qui propose au conducteur cinq programmations des paramètres du moteur, de la boîte de vitesses, de la direction et du train de roulement.

Pour accentuer la sportivité de la SLC 43, le modèle qui nous a mené au pittoresque village de Sospel, dans les Alpes-Maritimes, Mercedes propose l’ensemble « AMG Driver’s » qui ajoute le système d’amortissement adaptatif « AMG Ride Control » et le différentiel arrière autobloquant.

Mentionnons aussi que le déploiement du toit escamotable demeure une opération qui s’amorce à l’arrêt. Cette opération peut désormais se poursuivre même lorsqu’on se remet en mouvement jusqu’à une vitesse d’environ 40 km/h.Comme sa devancière, la SLC 300 conserve un caractère sportif indéniable qu’on n’associe pas naturellement à cette voiture. C’est pourtant ce que lui procure sa suspension ferme à souhait et sa servodirection bien calibrée, sans oublier son groupe motopropulseur efficace. Des qualités qu’on reconnaît tout particulièrement dans les chemins de corniches tortueux. En prime, qu’elle ait les roues de 17 ou de 18 po (optionnelles), sa silhouette renouvelée paraît plus raffinée (moins grossière) qu’auparavant.

Naturellement, le catalogue du constructeur regorge d’équipements optionnels permettant de personnaliser l’apparence de cette Mercedes, ou d’en rehausser les prestations routières sans devoir opter pour la SLC 43 (dont nous n’avons pu faire l’essai). Après tout, l’écart de 12 100 $ qui sépare le prix de ces deux SLC peut se combler très rapidement en additionnant le coût des accessoires optionnels choisis par l’acheteur. Ça, c’est le propre d’une Mercedes…

Marque

Mercedes-Benz

Version

Mercedes-AMG SLC 43

Échelle de prix

70 900 $

Version à l’essai

Mercedes-AMG SLC 43

Marque

Moteur

V6 biturbo, 3,0 litres, DACT, 362 ch @ 5 500-6 000 tr-min, 384 lb-pi @ 2 000-4 200 tr-min

Transmission

Automatique à 9 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Avec tout ces changements, la SLC demeure une voiture offrant à la fois un style unique et un comportement routier typique à Mercedes. Grâce à son vaste choix de modèles et d'options, elle demeure un choix sensé pour ceux ou celles qui recherchent du caractère avec toutefois un style plus sportif plus classic. 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer